Copy
Voir cette Infolettre dans votre navigateur.

Europe Solidaire Sans Frontières

Notre sélection de la meilleure analyse de la gauche birmane et internationale sur le coup d'État, les protestations pour la démocratie et l'évolution des mouvements sociaux face à la nouvelle situation.

.

Dossier Birmanie / Myanmar : les soubassements d'un pouvoir dictatorial


Par A l'Encontre, Justice for Myanmar

Lundi matin, 8 février, pour le troisième jour consécutif, des dizaines de milliers de personnes s'étaient rassemblées à Naypyidaw (capitale politique) dans un mouvement proclamé de grève. Dans d'autres villes comme Mandalay et Yangon (anciennement Rangoun), selon la BBC birmane, un nombre important de personnes manifestaient dans les rues.
Parmi les manifestants, on compte des enseignants, des avocats, des agents de banque et des employés du gouvernement. Un médecin – qui n'a pas voulu être nommé – (...)

- Birmanie / Myanmar / , , ,



Birmanie : interview d'une syndicaliste textile


Par HAACK Michael, LIN Kevin, Ma Moe Sandar Myint

Avant le nouveau coup d'état au Myamar (Birmanie), Kevin Lin, militant syndical des Etats-Unis, et Michael Haack ont interviewé Ma Moe Sandar Mynt, responsable de la Fédération des travailleurs du vêtement. Paru sur le site de Jacobin, puis traduit par Patrick Le Tréhondat que nous remercions.
Le coup d'État au Myanmar a mis en évidence les fragiles bases de la transition démocratique du pays. Nous nous sommes entretenus avec une organisatrice du mouvement syndical en plein essor au Myanmar – qui (...)

- Mouvements sociaux, syndicalisme (Birmanie / Myanmar) / , , , , , ,



En Birmanie, la contestation contre le coup d'État prend de l'ampleur


Par Courrier International

Les manifestations qui dénoncent le coup d'État du 1er février se renforcent. La jeune génération birmane, imprégnée par la liberté dans laquelle elle a grandi durant les dix années de transition démocratique, reprend le flambeau des aînés, qui avaient eux aussi dû lutter contre l'armée.
Lundi 8 février, les rues de Rangoon, la capitale économique birmane, sont de nouveau noires de monde après un week-end marqué par des manifestations dont l'ampleur va croissant. Situation inédite, des rassemblements ont (...)

- Birmanie / Myanmar



Birmanie : le salut à trois doigts de “Hunger Games” comme geste de ralliement


Par Thai Enquirer

Depuis le coup d'État militaire du 1er février, les manifestants birmans utilisent le geste de la célèbre série littéraire américaine, adaptée au cinéma, pour dénoncer le renversement du gouvernement d'Aung San Suu Kyi. Le salut à trois doigts avait déjà été popularisé en 2014 par les militants prodémocratie thaïlandais comme un symbole de résistance et de solidarité pour toute l'Asie du Sud-Est.
Trois doigts levés, symbole d'une jeunesse birmane imprégnée des idéaux démocratiques et ouverte sur le monde. (...)

- Birmanie / Myanmar



En Birmanie, les généraux putschistes décrètent la loi martiale dans plusieurs villes du pays


Par TAYLOR-ROSNER Noémie

Les responsables militaires qui ont pris le pouvoir en Birmanie pour la première fois ont fait planer lundi 8 février la menace d'actions contre les contestataires alors que des foules massives ont de nouveau manifesté contre le coup d'État qui a renversé Aung San Suu Kyi. Certains observateurs redoutent une escalade de la violence.
Face à la contestation populaire qui s'intensifie, l'armée birmane a encore durci le ton lundi. Alors que plusieurs centaines de milliers de personnes sont descendues (...)

- Birmanie / Myanmar



1988-2021 : une nouvelle génération de Birmans affronte l'armée


Par MENDELSON Allegra

La tension était vive dans les rues des grandes villes au quatrième jour de mobilisation et au lendemain de l'instauration de la loi martiale. Mais, ultra connectés, nourris par les idées démocratiques qui se sont répandues depuis une dizaine d'années, les Birmans sont déterminés à ne pas laisser des militaires ancrés dans un autre âge à les replonger dans la dictature.Auront-ils plus de succès que leurs aînés ?
Pour de nombreux jeunes Birmans qui affrontent aujourd'hui le régime militaire, c'est une (...)

- Birmanie / Myanmar



Après le coup d'État – La Chine se place en position de force en Birmanie


Par BOUGON François

Si les Occidentaux décidaient de sanctions envers les militaires birmans après le coup d'État, les liens entre la grande puissance régionale et le pays d'Asie du Sud-Est seraient renforcés.
Avec le coup d'État militaire du 1er février et l'arrestation d'Aung San Suu Kyi, symbole de la transition démocratique, seulement quelques semaines après l'arrivée au pouvoir à Washington de Joe Biden, la Birmanie devient une nouvelle ligne de front de la rivalité géopolitique entre Chine et États-Unis.
La fin de la (...)

- Birmanie / Myanmar / ,



La fin de la transition démocratique en Birmanie


Par The Straits Times

L'arrestation ce lundi 1er février au matin, en Birmanie, d'Aung San Suu Kyi et des principaux dirigeants civils par l'armée met un terme brutal à la transition démocratique en cours dans le pays depuis 2010. Un coup d'État qui souligne l'impossible cohabitation entre les pouvoirs civil et militaire.
“La transition de la Birmanie [Myanmar] vers la démocratie après cinq décennies de règne militaire a été brutalement interrompue”, souligne The Straits Times. Au vu de l'ampleur du coup d'État des militaires (...)

- Birmanie / Myanmar



Birmanie : la priorité est de sauver la démocratie, pas Aung San Suu Kyi


Par Jakarta Post

Le rédacteur en chef du Jakarta Post n'a pas de mots assez durs pour la dirigeante de la Birmanie, Aung San Suu Kyi, qui vient d'être arrêtée par la junte militaire. Il se fait l'écho de millions d'Indonésiens qui l'accusent de s'être rendue complice du nettoyage ethnique des Rohingyas depuis 2016.
“‘Rasain lu' (‘Tu l'as bien cherché !'). Cette phrase d'argot populaire sera probablement prononcée par de nombreux Indonésiens en réponse à la menace de l'armée de renverser la chef de facto de la Birmanie, Aung (...)

- Birmanie / Myanmar / ,



L'ambivalence des réfugiés rohingyas face au coup d'État en Birmanie


Par Vice

Fuyant les persécutions en 2017, des centaines de milliers de Rohingyas se sont réfugiés au Bangladesh, où ils vivent dans des camps. Pour eux, le départ d'Aung San Suu Kyi est une bonne nouvelle. Mais le retour de l'armée au pouvoir vient doucher leurs espoirs de rentrer en Birmanie.
Au départ, Mozuna Khatu était heureuse d'apprendre l'arrestation d'Aung San Suu Kyi, la chef d'État de fait de la Birmanie, le 1er février. “Prions Dieu, peut-être pourrons-nous maintenant rentrer à la maison”, dit-elle à (...)

- Birmanie / Myanmar / ,






 
Facebook
Email
Website
RSS
Copyright © 2021 ESSF, All rights reserved.



Vous pouvez modifier vos préferences ou vous disabonnez de cette liste.

Email Marketing Powered by Mailchimp