Copy
La newsletter ne s'affiche pas correctement ? Cliquez ici pour lire la version en ligne.

 

ÉDITION DU

31 mars 2016


Edition Spéciale : Seydou Keïta au Grand Palais



EXPOSITION

Seydou Keïta au Grand Palais

FRANCE, écrit par JEAN-JACQUES NAUDET

image-article

Seydou Keïta © Jean Pigozzi

L'exposition de Seydou Keita qui s'ouvre aujourd'hui au Grand Palais et le catalogue qui l'accompagne sont impressionnants. Ils sont issus de la collection de photographies de Jean Pigozzi. Il nous a donné ces quelques phrases sur l'exposition : « Il y a bien des années, je suis allé à une petite exposition à New York sur l’art africain, et je suis tombé sur deux photographies légendées “Photographe inconnu, Mali.” La qualité de ces images m’a tellement impressionné que j’ai demandé à mon commissaire d’exposition, André Magnin, d’aller à Bamako, et de retrouver celui qui avait pris ces photos magnifiques.

 
lire la suite

INTERVIEW

Seydou Keïta 1952-1955

FRANCE, écrit par L'OEIL DE LA PHOTOGRAPHIE

image-article

Sans titre, 1952-1955 © Seydou Keïta

Dans les années 1950, il y avait trois photographes à Bamako : Seydou Keïta à Bamako Coura, Malick Sidibé à Bagadadji et Sakaly, un jeune Marocain, à Médina Coura. Notre préférence était Seydou Keïta pour les photos de studio, Malick pour les photos de surprises-parties et Sakaly pour les photos d’identité. Nous avions connu Seydou Keïta par une grande soeur qui avait déjà fait une photo chez lui avec sa copine. Alors Madou Fadiga, dit « Blen », le rassembleur, nous dit d’aller chez Seydou. Nous étions huit garçons, et nous voulions nous faire photographier deux par deux.
Texte de Souleyman Cissé

 
 
lire la suite

EXPOSITION

Seydou Keïta 1954-1960

FRANCE, écrit par L'OEIL DE LA PHOTOGRAPHIE

image-article

Sans titre, 1954-1960 © Seydou Keïta

Entretien avec André Magnin 
Mon intérêt pour la création contemporaine en Afrique a débuté en 1986, lorsque je travaillais à la préparation de « Magiciens de la Terre », la première exposition véritablement internationale présentée en 1989 au Centre Pompidou et à la Grande Halle de la Villette. [...] Je dois reconnaître que ma véritable passion pour la photographie est née de ma rencontre avec Seydou Keïta à Bamako en 1991.

 
 
lire la suite

INTERVIEW

Seydou Keïta 1958-1959

FRANCE, écrit par L'OEIL DE LA PHOTOGRAPHIE

image-article

Sans titre, 1958-1959 © Seydou Keïta

Quand un sujet pose pour un portrait, il cherche généralement à donner la meilleure image de lui-même. Traditionnellement, cela signifie qu’il revêt ses plus beaux habits, qu’il se pare d’accessoires choisis et qu’il adopte une pose flatteuse dans un décor qui le met en valeur. Seydou Keïta (Malien, 1921-2001) a appris ces conventions en travaillant auprès d’un photographe français de Bamako dénommé Pierre Garnier, mais, quand il ouvre son studio en 1948, il va innover en créant des types de portraits plus adaptés aux désirs de ses clients maliens.
Texte de Dan Leers

 
 
lire la suite

EXPOSITION

Seydou Keïta 1948-1954

FRANCE, écrit par L'OEIL DE LA PHOTOGRAPHIE

image-article

Sans titre, 1948-1954 © Seydou Keïta

Seydou Keïta est né à Bamako vers 1921 et ouvre son studio de photographe portraitiste en 1948. Son oncle, qui lui a offert avant-guerre un appareil Kodak Brownie, a déclenché sa vocation. Autodidacte, il bénéficie des conseils de son voisin Mountaga Dembélé, photographe et instituteur malien de l’entre-deux-guerres, et de la fréquentation du magasin-studio photo de Pierre Garnier. Situé sur la parcelle familiale, son studio se compose de sa pièce de vie d’une vingtaine de mètres carrés et de la cour, attenante, où il réalise le plus grand nombre de ses photographies à la lumière naturelle.

 
 
lire la suite

EXPOSITION

Seydou Keïta 1953-1957

FRANCE, écrit par L'OEIL DE LA PHOTOGRAPHIE

image-article

Sans titre, 1953-1957 © Seydou Keïta

Seydou Keïta est sans aucun doute l’un des grands photographes africains du siècle dernier dont le travail, dès lors qu’il est soumis à l’analyse, est marqué d’emblée par les signifiants du contexte colonial qui l’a vu naître et dans lequel il a produit la quasi-totalité de son oeuvre photographique. [...] Cette histoire de la colonisation européenne de l’Afrique de l’Ouest est indissociable de l’histoire de la diffusion de la photographie, qui lui est concomitante dans une même temporalité et dans une même zone géographique.
Texte de Yves Aupetitallot

 
 
lire la suite

EXPOSITION

Seydou Keïta 1956-1959

FRANCE, écrit par L'OEIL DE LA PHOTOGRAPHIE

image-article

Sans titre, 1956-1959 © Seydou Keïta

La plupart des images prises par Keïta dans son magasin de photos et dans son studio de Bamako entre 1948 – date où il ouvre ses locaux – et 1962 – date où il les ferme définitivement – sont restées pratiquement inconnues en dehors du petit cercle que constituent le photographe, ses sujets et leurs amis ou les membres de leur famille. Il fallut attendre que l’on en tire des agrandissements, à partir de 1993, pour que le monde de l’art découvre qui était Keïta, de quoi il a été le témoin et dans quelles circonstances il a travaillé.
Texte de Robert Storr

 
 
lire la suite

LA PHOTO DU JOUR

Inauguration de "An Independent Vision" par Elisabeth Hase

ETATS-UNIS, écrit par L'OEIL DE LA PHOTOGRAPHIE

image-article

© Elisabeth Hase

 
lire la suite

© Copyright 2013-2015, L’Oeil de la Photographie, Tous droits réservés
se désinscrire de cette liste