Copy

Service de presse

Suivez-nous sur Twitter

 

Ne pas publier avant le 14 octobre, 18 h.00 CEST
 

Un prix international prestigieux décerné à une politique américaine visant à mettre fin aux violences faites aux femmes


Future Policy Award 2014 : le modèle de Duluth est déclaré meilleure politique mondiale / les lois exemplaires du Burkina Faso et de l’Autriche se partagent l’argent / le « Vision Award » est attribué à la Convention d’Istanbul
 
Hambourg/Genève/New York – le 14 octobre 2014 : La « Réponse communautaire coordonnée à la violence domestique » de la ville de Duluth (Minnesota, Etats-Unis) remporte le Future Policy Award 2014 sur le thème « Mettre fin aux violences contre les femmes et les filles », devançant les 24 autres politiques présélectionnées pour le prix. La médaille d’or sera remise aujourd’hui, à Genève, au représentant de l’Etat du Minnesota, M. Michael Paymar, membre de la Chambre des représentants du Minnesota, par le World Future Council, l’Union interparlementaire (UIP) et ONU Femmes.
 
Le « modèle de Duluth » remporte la médaille d’or pour avoir donné la priorité à la sécurité et à l’autonomie des survivantes de violences tout en obligeant les coupables à répondre de leurs actes dans le cadre d’une réponse coordonnée de la collectivité dans son ensemble. Cette méthode a servi de modèle aux lois et politiques de lutte contre les violences faites aux femmes d’autres pays tels l’Autriche, l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Roumanie et l’Australie.
 
En apprenant la distinction décernée au « modèle de Duluth », M. Paymar, qui a contribué aux côtés de feue Ellen Pence à la mise en place, au début des années 1980, de cette politique pionnière, a déclaré : “C’est un grand honneur. Nous n’aurions jamais imaginé que le modèle de Duluth allait avoir un tel impact dans le monde et – surtout – qu’il allait permettre de sauver tant de vies”.

M. Jakob von Uexkull, Président et fondateur du World Future Council, a quant à lui déclaré : “Ce prix récompense des politiques qui nous aident à bien faire en créant des règles justes. Nous avons besoin de lois qui construisent un monde équitable et protègent les droits des générations futures”.
 
L’argent a été décerné à deux autres politiques. La Première Dame du Burkina Faso, Mme Chantal Compaoré recevra la médaille d’argent décernée à la loi interdisant les mutilations génitales féminines adoptée par son pays en 1996. Les études montrent que, depuis le vote de la loi et la mise en place d’un Plan d’action nationale, la proportion des jeunes filles soumises à cette pratique néfaste est en forte baisse. Le nombre des filles de moins de 14 ans qui sont excisées est tombé à 12 % contre 25 % en 2006.
 
L’Autriche reçoit également une médaille d’argent pour sa loi prévoyant une assistance juridique et psychosociale aux victimes de violences lors de procédures judiciaires civiles et pénales. Cette loi protège efficacement les droits des victimes et leur donne les moyens de se défendre dans le cadre des procédures judiciaires. Elle a introduit un changement essentiel dans le code de procédure civile et pénale du pays.
 
« Voter des lois exhaustives est une première étape essentielle. Les appliquer efficacement est tout aussi crucial. Les lauréats nous montrent ce qu’il est possible de faire quand ces deux volets sont combinés. L’UIP continuera à soutenir les efforts des parlements pour mettre véritablement fin aux violences faites aux femmes », a déclaré M. Martin Chungong, Secrétaire général de l’UIP.
 
La Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l‘égard des femmes et la violence domestique, aussi appelée Convention d’Istanbul, qui est entrée en vigueur en août de cette année, a remporté le tout nouveau prix de la catégorie « Vision Award » créé cette année par le World Future Council pour distinguer une politique particulièrement prometteuse.

Mme Phumzile Mlambo-Ngcuka, Directrice exécutive d’ONU Femmes, a déclaré pour conclure : « Les politiques récompensées sont de véritables modèles qui peuvent en inspirer d’autres. Point important, l’accent a été mis sur la rigueur de la mise en œuvre. En effet, la volonté politique et l’allocation de ressources suffisantes sont deux facteurs essentiels pour que des lois bien conçues aient un réel impact en termes de réduction des violences faites aux femmes. »
 
Le Future Policy Award est le seul prix international qui récompense des politiques et non des personnes. Des mentions spéciales ont été décernées à la loi organique espagnole 1/2004 relative aux mesures de protection intégrale contre la violence de genre et, dans la catégorie « Vision », à la loi bolivienne de 2012 sur le harcèlement et la violence politiques à l’encontre des femmes.
 
Le World Future Council se propose maintenant de faire largement connaître les modèles des politiques lauréates et d’aider les responsables politiques à s’en inspirer pour élaborer et appliquer des mesures similaires. Le 25 novembre 2014, avec ses partenaires ONU Femmes et l’UIP, le World Future Council organise au Siège de l’ONU à New York une réunion-débat sur les conditions nécessaires à la réussite de l’élaboration et de la mise en œuvre de telles politiques. Des responsables politiques du Minnesota, d’Autriche, du Burkina Faso et du Conseil de l’Europe y participeront. Le 25 novembre est la Journée internationale pour l’élimination de la violence envers les femmes.
 
Pour de plus amples informations sur le prix et les politiques lauréates, consultez notre brochure disponible en anglais, en français et en espagnol.
 


Notes à l’intention des rédacteurs

Future Policy Award 

Le Future Policy Award (Prix de la Politique de l’Avenir) a été créé pour attirer l’attention des responsables politiques et du public sur les bonnes pratiques législatives et pour mettre en évidence des réalisations exemplaires en matière de réglementation. Le prix distingue des politiques pérennes déjà appliquées et montre que la volonté politique est déterminante dans l’introduction du changement. En récompensant des politiques visionnaires, le prix sensibilise le public, favorise la diffusion des connaissances et dynamise l’action politique en faveur de l’édification de sociétés justes, pérennes et pacifiques. Pour en savoir plus : http://www.worldfuturecouncil.org/future_policy_award.html

Précédents thèmes du Future Policy Award:    

2013 : Désarmement    
2012 : Protection des océans et des côtes         
2011 : Forêts   
2010 : Biodiversité        
2009 : Securité alimentaire


World Future Council 

Le World Future Council (Conseil pour l’avenir du monde) est composé de 50 « faiseurs de changement », personnalités éminentes issues de gouvernements, de parlements, de la société civile, d’universités, du milieu des arts ou des affaires. Il a pour objectif de transmettre aux générations futures une planète en bonne santé et des sociétés justes, en favorisant l’identification et la diffusion de solutions efficaces, orientées vers l’avenir. Le World Future Council a été créé en 2007 par Jakob von Uexkull, fondateur du « Prix Nobel alternatif ». C’est une fondation indépendante de droit allemand qui finance ses activités par des dons. Pour en savoir plus : http://www.worldfuturecouncil.org.


Union interparlementaire (UIP)

Organisation mondiale des parlements, l’Union interparlementaire (UIP) œuvre en faveur de la démocratie, de la paix et de la coopération entre les peuples et unit ses Membres autour d’un changement positif. Son action pour l'égalité entre hommes et femmes – et en particulier pour la participation des femmes à la politique – porte sur un aspect essentiel de la démocratie. Depuis 2008, l’UIP mobilise aussi les parlements contre la violence envers les femmes, par des campagnes de promotion et de sensibilisation, et encourage la mise en place et l’application de lois sur la question. Pour en savoir plus : http://www.ipu.org/french/home.htm.
 
Entité des Nations Unies pour l'égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (ONU Femmes)
 
ONU Femmes est l’agence de l’ONU consacrée à l’égalité entre les sexes et à l’autonomisation des femmes. Cette entité, qui défend la cause des femmes et des filles au plan mondial, a été créée pour accélérer la réponse apportée aux besoins des femmes dans le monde. ONU Femmes apporte son assistance aux Etats Membres de l’ONU pour la mise en place de normes mondiales sur l’égalité des sexes et travaille avec les gouvernements et la société civile à l’élaboration des lois, ainsi que des politiques, programmes et services nécessaires à leur application. Elle défend une participation équitable des femmes dans tous les aspects de la vie, en privilégiant cinq axes : leadership et participation des femmes; lutte contre la violence envers les femmes; implication des femmes à tous les niveaux des processus de paix et de sécurité; autonomisation économique des femmes; intégration de la dimension de genre au centre de la planification et de la budgétisation nationales du développement. ONU Femmes coordonne et promeut aussi le travail du système des Nations Unies en matière de promotion de l’égalité entre hommes et femmes. Pour en savoir plus : http://www.unwomen.org/fr.
 
 
Contacts médias:

World Future Council
Anne Reis
Responsable médias et communication
Tél: +49 40 30 70 914-16 (Hambourg, Allemagne)
Mobile : +49 174 193 3145
anne.reis@worldfuturecouncil.org

UIP                                    
Jemini Pandya
Directrice de la Communication
Tél : + 41 22 919 4158 (Genève, Suisse)
jep@ipu.org

ONU Femmes   
Oisika Chakrabarti
Spécialiste sénior de la communication et des relations avec les médias
Tél : +1 646 781 4522 (New York, Etats-Unis)
oisika.chakrabarti@unwomen.org




 

Share
Tweet
+1
Forward
L’Union interparlementaire (UIP) est l'organisation mondiale des parlements nationaux. Elle œuvre à préserver la paix et elle impulse un changement démocratique positif par le dialogue politique et une action concrète.
Copyright © 2014 Inter-Parliamentary Union (IPU) / Union interparlementaire (UIP), All rights reserved.


Se désinscrire    Mettre à jour vos préférences