Copy
Rather see this email in French or Spanish? Let us know
Afficher cet email dans votre navigateur

Nouveaux documents pour le Sommet d’Oslo sur l’éducation

Aujourd’hui marque le début d’un Sommet de deux jours sur l’éducation pour le développement à Oslo, en Norvège. Ci-dessous figurent tous les documents produits par le GMR afin d’enrichir les discussions :

Nouvelle cible proposée pour le financement de l’éducation en situation de conflit

Un nouveau document du Rapport mondial de suivi sur l’EPT révèle que 34 millions d’enfants et d’adolescents ne sont pas scolarisés dans les pays touchés par un conflit. Ces enfants présentent un risque de plus de 50 % de ne pas être scolarisés, et les adolescents un risque de plus de 60 %, par rapport aux autres pays.

Les conflits exacerbent les inégalités existantes. Les plus pauvres sont deux fois plus susceptibles de ne pas être scolarisés dans les pays touchés par un conflit que dans les pays en paix. Les filles sont deux fois et demie plus exposées au risque de ne pas être scolarisées. Les jeunes femmes ont 90 % de risques de ne pas être scolarisées dans l’enseignement secondaire.

La cible de « 4 % au moins de l’aide humanitaire consacrée à l’éducation » fixée en 2011 est largement insuffisante, et il est urgent de la revoir.

Le Rapport mondial de suivi sur l’EPT propose une nouvelle cible pour le financement de l’éducation en situation d’urgence, qui garantit un niveau d’investissement minimum pour chaque enfant et adolescent. Le document indique que 2,3 milliards de dollars sont nécessaires pour permettre aux 34 millions d’enfants et d’adolescents non scolarisés d’aller à l’école, soit dix fois le montant de l’aide humanitaire actuellement consacrée à l’éducation.

> Lire le document d’orientation
Le nombre d’enfants non scolarisés augmente mais l’aide reste inférieure aux niveaux de 2010
 

Un nouveau document publié conjointement par l’Institut de statistique de l’UNESCO (ISU) et le Rapport mondial de suivi sur l’EPT révèle que le nombre d’enfants et d’adolescents non scolarisés augmente, et qu’il s’élevait à 124 millions en 2013.

L’aide doit être multipliée au moins par six afin de combler le déficit de financement annuel de 39,5 milliards de dollars nécessaires pour offrir 12 années d’enseignement pour tous. Pourtant, malgré une légère augmentation de 6 % de l’aide consacrée à l’éducation entre 2012 et 2013, les niveaux restent inférieurs de 4 % à ceux de 2010.

Les nouvelles données de l’ISU montrent qu’un enfant sur onze n’est pas scolarisé, ce qui représente au total 59 millions d’enfants en 2013, soit une augmentation de 2,4 millions depuis 2010. 24 millions d’enfants ne seront jamais scolarisés. En outre, un adolescent sur six ne va pas à l’école, soit au total 65 millions en 2013.

Alors que l’aide est insuffisante pour répondre aux besoins de ces enfants, les contributions actuelles ne vont pas là où on en a le plus besoin. En 2013, un tiers seulement de l’aide à l’éducation de base a été allouée aux pays les plus pauvres. Près de la moitié de ces pays ont vu leur aide à l’éducation de base diminuer.

> Lire le document d’orientation
Pourquoi investir dans les enseignants ?
Consultez le document de référence officiel du Rapport Mondial de Suivi pour le Sommet d’Oslo sur l’éducation.
> Lire le document
Coût des cibles de l’éducation
Il existe un déficit de financement annuel de $39 milliards pour fournir 12 années d’enseignement de qualité.
> Lire le document
Nouvelles infographies sur l’éducation
Consultez nos nouvelles infographies éclairantes sur le financement, les conflits et les enfants non scolarisés.
Voir les visuels
Copyright © 2015 Global Education Monitoring Report UNESCO, All rights reserved.


unsubscribe from this list    update subscription preferences