Copy
Plutôt voir cet e-mail en anglais ou en espagnol ? Laissez nous savoir.
View this email in your browser

Nouveau ! Documents d’orientation du Rapport mondial de suivi sur l’éducation

Réduire la pauvreté mondiale grâce à l’enseignement primaire
et secondaire universel

À deux semaines de l’ouverture du Forum politique de haut niveau, qui porte cette année sur la prospérité et l’éradication de la pauvreté, l’Institut de statistique de l’UNESCO (ISU) et l’équipe du Rapport mondial de suivi sur l’éducation (GEM) ont publié un nouveau document révélant qu’éliminer la pauvreté et assurer à tous une éducation équitable, inclusive et de qualité sont intimement liés aux Objectifs de développement durable (ODD).
Cette nouvelle publication démontre que la pauvreté pourrait être réduite de moitié si tous les adultes achevaient leurs études secondaires. Pourtant, les dernières données indiquent que le nombre d’enfants non scolarisés stagne à 264 millions.
Les médias en parlent

L’aide à l’éducation stagne et n’est pas attribuée aux pays
qui en ont le plus besoin
a
 

Dans les pays à revenus faibles et intermédiaires, les dépenses publiques ne permettent pas de financer la réalisation de l’objectif mondial en matière d’éducation fixé dans l’ODD 4. L’aide doit donc pallier cette insuffisance. Or, l’aide allouée à l’éducation stagne depuis 2010 et, dans la plupart des cas, elle n’est pas attribuée aux pays qui en ont le plus besoin, ce qui compromet les chances d’accomplir le vaste programme de développement durable et d’atteindre les grandes cibles pour l’éducation. Ce nouveau document explique que la part de l’aide allouée à l’éducation a chuté pour la sixième année consécutive. Le montant de l’aide impartie à l’Afrique subsaharienne, où vivent plus de la moitié des enfants non scolarisés du monde, a diminué de plus de moitié par rapport à celui de 2002. Bien que l’aide à l’éducation de base ait augmenté, les deux plus gros donateurs en sa faveur, les États-Unis et le Royaume-Uni, ont respectivement réduit leurs allocations de 11 % et 9 % l’année passée. Le document exhorte le monde de l’éducation à se mobiliser autour de trois dispositifs de financement de l’éducation : la campagne de reconstitution des ressources du Partenariat mondial pour l’éducation, le fonds « L’éducation ne peut attendre » et le mécanisme international de financement de l’éducation proposé par la Commission internationale pour le financement de possibilités d’éducation dans le monde.
Les médias en parlent

L’apprentissage par les pairs dans les organisations régionales

De nombreux indicateurs ont été élaborés pour permettre de suivre les progrès accomplis dans la réalisation de l’ODD 4. La plupart d’entre eux portent sur les aboutissements et seront mesurés en fonction des taux de réussite ou des résultats de l’apprentissage. Néanmoins, ces baromètres ne reflètent pas parfaitement la réalité ; penser le contraire signifierait réduire les incommensurables possibilités et perspectives de l’éducation à un élément dont l’influence sur l’ensemble de nos existences et de nos communautés est moindre. Pour réellement déterminer comment et pourquoi des avancées ont lieu dans certains endroits et pas dans d’autres, les pays doivent pouvoir analyser l’éducation et l’apprentissage tout au long de la vie grâce à des informations plus contextuelles.
Le dernier document d’information du Rapport GEM, dont la publication a été programmée pour informer les participants à la prochaine réunion du Comité directeur ODD – Éducation 2030 (Siège de l’ONU, 29 et 30 juin), affirme que les organisations régionales devraient jouer un rôle crucial pour définir des objectifs communs, mettre en place des mécanismes de coordination et établir des processus d’apprentissage par les pairs. Ces mesures s’avèrent essentielles pour aider les pays à atteindre l’ODD 4.
Ce document répertorie les organisations régionales déployant déjà l’apprentissage par les pairs et propose des solutions pour soutenir celles-ci.
Les médias en parlent
Il est indispensable de renforcer l’apprentissage par les pairs au sein des organisations régionales pour aider à la réalisation de l’ODD 4, blogue du Rapport GEM, équipe du Rapport GEM

Le Rapport GEM 2020 aura pour thème l’inclusion et l’éducation

Le Comité consultatif du Rapport GEM s’est réuni début juin à Paris pour discuter des activités des équipes et décider du thème du Rapport GEM 2020. Suite à un débat animé, le Comité s’est arrêté sur le thème suivant : inclusion et éducation. La volonté de ne laisser personne de côté fait partie intégrante du Programme de développement durable à l’horizon 2030. Deux des Objectifs de développement durable (ODD) portent sur l’inclusion : l’un concerne l’égalité des sexes et l’autonomisation de toutes les femmes et les filles (ODD 5) et l’autre, la réduction des inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre (ODD 10). Les pays ont également pris un engagement mondial sans précédent afin d’utiliser des données ventilées pour suivre les écarts et les inégalités dans l’éducation comme dans d’autres secteurs. Les données ventilées sont primordiales pour repérer les populations qui rencontrent des difficultés à exercer leur droit à l’éducation, qui ont quitté l’école avant d’avoir achevé un cycle complet ou qui n’ont pas eu la possibilité d’acquérir d’importantes compétences fondamentales et transférables.

Consultez régulièrement le site Internet du Rapport GEM pour recevoir les dernières mises à jour et obtenir une invitation à participer à une consultation en ligne en vue du Rapport GEM 2020 sur l’inclusion et l’éducation.
Copyright © 2017 Global Education Monitoring Report UNESCO, All rights reserved.


unsubscribe from this list    update subscription preferences