Copy
Juillet 2016

Infolettre

mensuelle
Bonjour!

Ça y est, les fruits et légumes du Québec abondent plus que jamais sur les étals des marchands en alimentation, et les légumes de serre n'y font pas exception!  Les consommateurs déambulant dans les allées des marchés publics le constatent: ces fruits et légumes bien de chez nous sont non seulement disponibles en quantité, mais également en qualité! 

Les Producteurs en serre du Québec anticipent cependant l'arrivée sur le marché de ''légumes moches'', et craignent d'assister à des pertes de parts de marché des produits de qualité du Québec au profit des produits ''moches'' importés, ainsi qu'une baisse des prix payés aux producteurs de légumes de serre.  Vous le lirez dans l'Infolettre, la récente abrogation du Règlement sur les fruits et légumes frais annoncée le 25 juillet dernier par le ministre Paradis s'avère paradoxale alors que notre industrie investit tous ses efforts pour produire des aliments de qualité, aux meilleurs prix possibles.  Ainsi, outre la confusion possible du consommateur sur la qualité achetée, nous pensons que suite à la disparition du Règlement, des légumes moches provenant de l'étranger seront offerts, en lieu et place des légumes de qualité du Québec.  Nous ne sommes pas convaincus non plus que l'image des produits d'ici en bénéficiera positivement...  

Autre coup dur suite à l'annonce de M. Paradis: il ne sera désormais plus obligatoire d'identifier la provenance ''Québec'' des fruits et légumes frais, ce qui pourra confondre les consommateurs à la recherche de produits locaux!!!  Recherchez donc le logo ''Aliments du Québec'' et autres certifications et marques d'origine locale pour être certains de la provenance de vos aliments, et exigez de vos producteurs une identification plus claire de leurs produits!

Vous le constaterez en parcourant l'Infolettre, nous cherchons et chercherons par nos actions présentes et futures à doubler les superficies en production de fruits et de légumes de serre d'ici 2020, et ce seulement pour répondre à la demande intérieure.  Un pari ambitieux direz-vous!?  Oui, mais réaliste et engendrant des retombées socio-économiques et environnementales positives!  C'est tout le secteur serricole qui en bénéficiera, à commencer par les producteurs et les consommateurs...  Sans oublier les fournisseurs d'intrant et de services qui verront ce développement engendrer des occasions d'affaire intéressantes.  Une autre bonne raison de devenir membre associé des PSQ!


André Mousseau, président Les Producteurs en serre du Québec

Quoi de neuf?

Être membre associé des PSQ, c'est payant!
Par ICI !!!  Les PSQ vous offrent l’opportunité de devenir membre associé pour la période du 1er août 2016 au 31 juillet 2017.  Ce que nous vous offrons?  Un choix de quatre (4) plans de visibilité vous permettant d’atteindre, en plus de nos membres producteurs, entre 2 000 et 32 500 personnes impliquées dans le rayonnement de la serriculture au Québec (producteurs, transformateurs, fournisseurs d’équipements, d’intrants et de services, distributeurs, consommateurs et professionnels).  
 
N’attendez plus, faites votre choix parmi les options de membre Régulier, membre Or, membre Élite ou membre Privilège, et commencez rapidement à bénéficier des avantages offerts par le plan de commandite des PSQ.
 
L’été est déjà bien avancé!   La période est donc toute désignée pour mettre en œuvre votre stratégie marketing afin d’atteindre plus spécifiquement la clientèle ciblée.  Les Producteurs en serre du Québec souhaitent vous aider à y parvenir…
 
Si vous lisez ce message, c'est que les entreprises serricoles du Québec encadrées par Les Producteurs en serre du Québec (PSQ), ainsi que les multiples acteurs du secteur constituent une clientèle déjà importante ou potentielle de votre entreprise. 

Le savez-vous?!  Les producteurs en serre s’approvisionnent à hauteur de 35M$ (millions de dollars) en intrants diversifiés, sans compter les dépenses énergétiques et les dépenses de main-d'oeuvre.  Vous êtes fournisseurs d'intrants, de biens ou de services pour les entreprises serricoles?  Il ne fait aucun doute que quelques-uns de nos membres producteurs bénéficient déjà de vos activités et comptent parmi vos clients! 
 
Être membre associé des PSQ, c’est payant!  Au plaisir de vous compter parmi nos collaborateurs pour 2016-2017…  Par ICI !!!
Les Serres St-Do, Jonquière
Un mode de cotisation renouvelé
L’Assemblée générale annuelle (AGA) des Producteurs en serre du Québec approche à grand pas!  À cette occasion, le 17 novembre prochain à Drummondville dans le cadre de l’Expo-FIHOQ, vous pourrez vous prononcer sur une proposition pour un mode de cotisation renouvelé pour les membres producteurs
 
La cotisation étant actuellement établie à 0,20$ du mètre carré (m2) plus un montant de base, il sera suggéré en novembre prochain que la cotisation soit composée d'un montant de base de 250$, plus un montant régressif par tranche de superficie : 0,20$ du m2 si entre 1 000 et 15 000 m2, 0,15$ du m2 si entre 15 000 et 25 000 m2, 0,10$ du m2 si entre 25 000 et 50 000 m2, et 0,075$ du m2 pour une superficie de plus de 50 000 m2.  C’est sur cette base que seront perçues les cotisations à partir de la mi-août…  Jusqu’à ce qu’une proposition soit entérinée en novembre.

Participez en grand nombre à l'AGA qui s'en vient, faites valoir votre voix!
Végétolab, Alma
Un plan de croissance réaliste!
Les consommateurs sont au rendez-vous et la consommation de légumes et fruits de serre de qualité est en constante augmentation.  Pour profiter de cet engouement, Les producteurs en serre du Québec ont élaboré une stratégie de croissance dont l’objectif principal est de doubler les surfaces en production en légumes et fruits à l’horizon 2020.  Le mouvement est déjà bien entamé et les investissements dans le secteur se multiplient, au bénéfice des petites, moyennes et grandes entreprises! 
 
À titre d’exemple, en doublant la production, il est espéré des retombées économiques de 175 M$ par année pour la province, et des revenus additionnels totaux en taxes et impôts de 36 M$ pour les différents paliers gouvernementaux.  En plus d’engendrer des retombées économiques importantes, la croissance espérée de la production permettra de valoriser l’énergie hydroélectrique verte abondante au Québec. 
 
Ainsi, il est estimé que les besoins en énergie électrique augmenteront d’environ 160 gigawattheures (GWh) au cours des prochaines années afin de combler la croissance du marché des produits de serre, notamment les légumes et fruits.  Cette énergie servira principalement à chauffer les serres et à fournir l’éclairage de photosynthèse nécessaire à la croissance des plantes en saison hivernale, notamment pour la production de tomates, de concombres, de laitue, de poivrons, de fraises, et d'autres légumes ''atypiques'' tels l'aubergine.
 
L’électricité est une pierre à l’édifice, mais ne constitue pas la panacée aux problématiques affectant la production serricole de légumes et de fruits!  Ainsi, c’est notamment par l'entremise du projet d’amélioration de la compétitivité serricole, et des initiatives à venir de détermination des besoins énergétiques des producteurs grâce à la participation des principaux fournisseurs d’énergie et autres intervenants du secteur, que Les Producteurs en serre contribuent à construire un environnement d’affaire stimulant  toujours plus la croissance de l’industrie.  Doubler la superficie de production en serre à l’horizon 2020 : un pari d’expansion réaliste!  Un exercice similaire pour l'élaboration d'un plan de croissance pour la production ornementale sera effectué sous peu… 
Les Jardins Baie Lactée, La Baie

Guide tomate

Production de la tomate de serre au Québec
En ligne!
Guide de production de la tomate de serre au Québec
TÉLÉCHARGEZ

Appel à tous: taxes municipales et scolaires

Vous avez sûrement été informés que le programme de crédit de taxes foncières agricoles (PCTFA) sera bientôt modifié.  La réforme du PCTFA, qui accorde actuellement 1) un crédit de 100% pour les premiers 300$ de taxes municipales, de taxes scolaires et des compensations admissibles, 2) un crédit de 70% pour l'excédent des premiers 300$, et 3) un crédit de 85% pour la portion des taxes municipales admissibles applicables aux terres d'une valeur supérieur à 1 712$ l'hectare, transformera prochainement ces trois taux de crédit en un seul de 78%.  

Ce faisant, nous estimons que certaines entreprises serricoles paieront davantage de taxes, alors que d'autres verront leurs paiements de taxes diminuer.  Pour nous permettre de déterminer plus précisément l'impact de cette réforme du PCTFA sur les producteurs en serre, et afin de vérifier les modalités d'établissement des taux de taxations en fonction dans les différentes régions du Québec, nous demandons aux producteurs en serre le désirant de nous faire parvenir à spsq@upa.qc.ca avant le 15 août une copie de leurs relevés de taxes municipales et scolaires des deux (2) dernières années.

Une dizaine d'entreprises ont déjà répondu à l'appel, nous vous en remercions!

Merci de votre participation!

Infolettre de juin 2016

Vous n'avez toujours pas lu l'Infolettre de juin 2016!?  Cliquez ICI  pour le parcourir...
Culti-Serres, Saint-Ambroise

Énergie

Les Serres Dame Nature, Saint-Gédéon
L'énergie pour la compétitivité des entreprises...

Le projet ''Compétitivité maraîchère et serricole'' est mis en oeuvre depuis un peu plus de six (6) mois maintenant.  Plus de 200 entreprises serricoles ont été contactées  et si la tendance se maintient, nous prévoyons aisément être en mesure de communiquer avec les 700 entreprises de la province d'ici la fin du projet en 2018.


L'objectif demeure le même depuis le début: accompagner les producteurs en serre dans la réalisation de projets susceptibles d'influencer leur compétitivité, plus particulièrement lorsque l'amélioration de l'efficacité énergétique et la transition vers l'utilisation d'énergies renouvelables pour le chauffage et l'éclairage des serres sont concernés.

Au terme d'une première rencontre du comité de suivi de projet tenue à la fin juin dernier, il a été décidé, conjointement avec le Ministère de l'agriculture, des pêcheries et de l'alimentation du Québec (MAPAQ), de poser les premiers jalons d'une base de données conjointes qui nous permettra de mieux orienter les projets futurs.  Effectivement, nous voulons nous assurer d'être bien outillés pour  analyser efficacement les informations recueillies lors des enquêtes électroniques et téléphoniques, et des rencontres individuelles avec les propriétaires d'entreprises serricoles.  Tout cela parce que nous avons à coeur les intérêts diversifiés des entreprises de la province!  

Vous avez mis en oeuvre ou planifiez de réaliser des projets en lien avec l'énergie nécessaire au chauffage et à l'éclairage de vos serres, ou vous prévoyez réaliser des activités susceptibles d'accroître la compétitivité de votre entreprise serricole?  Vous recherchez du financement ou des subventions pour y parvenir?

Contactez Simon Lavoie, notre agent de projet, pour bénéficier d'un accompagnement de qualité pour la réalisation de vos projets...  Au plaisir de se rencontrer!
Les Serres de l'Avenir, St-Elzéar-de-Témiscouata

Les PSQ au Canadian Greenhouse Conference

Le plus important événement canadien regroupant les producteurs et les intervenants du milieu serricole du pays, le Canadian Greenhouse Conference, se tiendra les 5 et 6 octobre prochain, au Scotiabank Convention Centre de Niagara Falls, en Ontario.

Les PSQ rassemblent actuellement un groupe de producteurs ou d'intervenants pour y assister, ça vous intéresse?  Contactez-nous le plus tôt possible au 450-679-0540, poste 8368, ou au slavoie@upa.qc.ca .

''Abrogation'' vous dites?

L'abrogation du Règlement sur les fruits et légumes frais par le ministre Paradis le 25 juillet dernier lance un message contradictoire aux producteurs et aux consommateurs de fruits et de légumes de serre.

Sans cesse, les producteurs en serre s'investissent volontairement et à la demande des gouvernements, des distributeurs, des consommateurs, et des instances d'encadrement technique pour produire des fruits et légumes attirants, savoureux et respectant les plus strictes normes de salubrité et de respect de l'environnement.  Bref, les producteurs sont constamment poussés à produire de la qualité, toujours plus de qualité, à des coûts toujours plus bas afin de demeurer compétitifs sur des marchés où la concurrence est omniprésente.  De plus, des efforts considérables sont mis en oeuvre afin de valoriser la provenance des fruits et légumes du Québec, que ce soit par l'entremise d' ''Aliments du Québec'' ou d'autres marques spécifiques.

Pour leur part, les consommateurs exigent de pouvoir s'approvisionner en fruits et légumes esthétiquement parfaits à des prix toujours plus bas.  Ce sont d'ailleurs les fruits et légumes les plus beaux qui, à prix et provenance égales, sont sélectionnés en priorité.  Les légumes moches, qui feront  massivement leur apparition sur les étals des chaines d'alimentation prochainement suite à la décision du ministre Paradis, répondent en priorité au seul critère prix, bas prix de surcroît!

Les Producteurs en serre du Québec prévoient que les bas prix des légumes moches feront de l'ombre à la qualité des produits locaux et entraîneront éventuellement leur prix à la baisse, au détriment des marges déjà minces bénéficiant aux producteurs.  Il semble donc que l'abrogation du Règlement sur les fruits et légumes frais vienne contrecarrer les efforts des producteurs.  Dorénavant, finis les contrôles de qualité (bien qu'il y en avait peu lorsque le Règlement était mis en oeuvre) sur les fruits et légumes du Québec et étrangers, fini également l'obligation d'étiqueter la provenance ''Québec'' des produits.  

La table semble donc mise pour des consommateurs plus confus quant à la provenance de leurs fruits et légumes, pour des producteurs découragées d'investir dans la production de produits de qualité alors que celle-ci n'est plus valorisée...  Et pour des fruits et légumes ''moches'' étrangers prenant la place des produits de qualité du Québec sur les étals.  

Veille PSQ

Vous souhaitez connaître, à chaque semaine, l’évolution des prix des tomates et concombres de serre sur les marchés grossistes de Montréal, Boston et New-York, l’évolution des volumes d’expéditions, et les recommandations de prix à fixer?  Vous désirez connaître les prix bottin de ces mêmes produits semaine après semaine?
 
Téléchargez le formulaire d’inscription ‘’Veille PSQ’’ et faites-nous le parvenir avec votre paiement par chèque.   N’hésitez pas à nous contacter pour plus de détails sur les modalités d’inscription ou pour toute autre suggestion. 
 
Nous regardons les possibilités d’ajouter d’autres légumes au bulletin Info-marchés…  Restez à l’écoute!
Abonnez-vous!
Formulaire Veille PSQ tomate (anciennement Info-marché tomate)
TÉLÉCHARGEZ
Serres de La Baie, La-Baie-des-Sables

Une force pour prospérer!

Production de la tomate de serre au Québec
En ligne!
Dépliant ''Une force pour prospérer!''
TÉLÉCHARGEZ
Petits, moyens et gros producteurs de légumes de serre, engagez-vous dans la démarche de constitution d'une chambre de coordination et de développement (CCD), c'est la vôtre! 

Contactez ''Une force pour prospérer'' au 450-679-0540, poste 8366

Un nouveau logo pour les PSQ

Vous l'aurez sans doute remarqué!?  Les Producteurs en serre du Québec changent de logo!  Nous intégrerons progressivement ce dernier à toutes nos communications ultérieures...  Que pensez-vous de cette nouvelle image?

Nouvelles du monde serricole

Programme Innov'Action
 
Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) annonce l’ouverture du concours 2016-2017 du Programme Innov’Action agroalimentaire.

Les demandeurs sont invités à présenter leurs projets en remplissant le formulaire de présentation ainsi que la documentation disponible sur le site internet, pour le volet 1 « Recherche appliquée » ou le volet 2, « Innovation en production agricole ». Tous les documents doivent être envoyés dans un même courriel avant le mercredi 5 octobre 2016, à 16 h. Inscrivez-vous!!!

Inauguration du complexe serricole de recherche de Vineland

En juin dernier était inauguré le complexe de recherche ultramorderne de Vineland, en Ontario.  L'un des objectifs principaux de ces serres expérimentales est de recréer fidèlement des conditions commerciales pour mesurer la performance des plants dans cet environnement.  Lisez le texte de La Terre de chez nous pour en savoir plus...
 
Mouvement chez les distributeurs

Un article retraçant les acquisitions et intégrations réalisées récemment dans le monde de la distribution alimentaire, et traitant de la lettre de Loblaws annonçant à ses fournisseurs qu’à compter du 4 septembre 2016, une déduction de 1,45$ sera appliquée sur leur envois.
 
L'abrogation du Règlement sur les fruits et légumes frais inquiète

Suite à l'abrogation du Règlement sur les fruits et légumes frais, les maraîchers s'attendent à une éventuelle baisse de qualité des produits ainsi qu'à des anomalies dans l'emballage et l'identification.  M. André Plante, président de l'Association des producteurs maraîchers du Québec nous fournit plus de détails dans cette entrevue à Bien dans son assiette.
 
À vos insectes!

Le Laboratoire de diagnostic en phytoprotection du MAPAQ a besoin de VOS INSECTES RAVAGEURS dans le cadre d'un projet de collaboration avec l'Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA). L'objectif? améliorer les techniques d’identification moléculaires des ravageurs pour répondre aux besoins en diagnostic du secteur agricole.

Contactez Jean-Philippe Légaré du MAPAQ pour plus de détails et sur les modalités pour envoyer vos échantillons...

Ravageurs, maladies et boutures de poinsettia

Voici un bulletin d'information du Réseau d'avertissements phytosanitaires qui tombe à point!  Il recense de l'information, notamment à propos des méthodes de lutte générale, chimique et biologique, et des astuces pour quelques ravageurs (acariens, aleurotes, chenilles, pucerons et punaise de la courge) et maladies (mildiou sur le concombre et moisissure olive).  

Quant à elles, les cultures de poinsettia débuteront bientôt à la suite des livraisons des boutures. Au moment de leur réception, vous devrez porter une attention particulière aux mouches blanches (aleurodes). Voici un document du RAP à propos des procédures d'empotage et du contrôle des aleurodes, du thrips et des maladies racinaires. Bonne lecture!
 
Les travailleurs étrangers temporaires à la rescousse
 
Les travailleurs étrangers temporaires abondent partout au Québec en cette saison estivale, notamment dans la région du Saguenay-Lac-St-Jean.  M. Denis Hamel, directeur général de la Fondation des Entreprises en Recrutement de Main-d'Oeuvre agricole Étrangère (FERME) l'affirme dans cet article, où il réitère que ce type de main-d'oeuvre vient en renfort aux entreprises horticoles qui peinent à trouver des travailleurs locaux.

 
Donnez votre avis pour l'agriculture au Canada
 
Vous souhaitez donner votre avis sur les priorités identifiées par Agriculture et Agroalimentaire Canada pour l'élaboration du prochain cadre stratégique canadien en agriculture qui orientera les programmes à venir?! Suivez ce lien, vous avez jusqu'au 30 novembre 2016 pour y participer!
 

Entreprise vedette

Il y a déjà plus de 50 ans que la famille Haeck et l’entreprise Willy Haeck et Fils inc. sont établies à Saint-Rémi, dans la région des Jardins-de-Napierville, sur la rive-sud de Montréal.  À l’époque, l’entreprise Willy Haeck et fils inc. était la première de la région à se spécialiser en horticulture ornementale!  Depuis 1995, les propriétaires et collaborateurs participent activement à des projets de recherche et développement.  Œuvrant dans un domaine ‘’vert ‘’, l’entreprise se fait un devoir de mettre en place différents projets éco-responsables: installation de systèmes de récupération d’eau, écrans thermiques dans plusieurs seres, planchers chauffants, etc.

Nos installations modernes de 450 000 pieds carrés de supeficie nous permettent d’offrir une très grande sélection de fleurs annuelles et une production de fleurs de qualité supérieure. Notre gamme de produits s’étend du stade de boutures et semis jusqu’au produits finis : fleurs pour les plates-bandes, plants pour le potager ou des arrangements floraux flamboyant déjà prêts à poser sur le balcon.  Nous sommes toujours à l'affût des nouvelles tendances afin de s'adapter au marché et ainsi d’offrir une grande sélection de produits. D’ailleurs, depuis 2007, nous sommes fiers producteurs et distributeurs de la marque FLO.  Puis, depuis 2009, nous avons crée notre propre marque de commerce, la marque WILLY.

L'innovation, la mécanisation et le développement d'équipements nous permettent d'augmenter la productivité et d'améliorer les postes de travail.  Aussi, afin d'améliorer notre efficacité énergétique, nous avons ajouté des écrans thermiques dans près de 70% de nos serres jumelées.  Grâce à une meilleure gestion de l’énergie, nous avons également réussi à diminuer nos coûts de chauffage, tout en permettant à l’entreprise d’avoir une meilleure approche environnementale.  Depuis 2011, notre entreprise opte pour des contenants plus écologiques qui sont aussi réutilisables et recyclables. Nous avons effectivement remplacé nos caissettes de styromousse par des caissettes de plastique à cellules qui permettent de réduire le choc de transplantation.

Ayant pour objectif d’économiser et de préserver l’énergie, nous nous sommes penchés sur différentes façons d’améliorer nos pratiques.  En 2007, en plus d’installer des écrans thermiques motorisés au plafond, nous avons décidé d’en équiper les murs de côté.  De plus, des bouilloires à condensation et à haute efficacité énergétique ont été installées pour le plancher chauffant de ces nouvelles serres. Nous avons aussi fait la mise en place d’un système de contrôle pour la ventilation des serres. Ce projet permet d’économiser sur les temps d’utilisation de nos systèmes de ventilation et ainsi de réduire la consommation d’électricité. Notre entreprise est l'une des pionnières dans la récupération et la recirculation des eaux: depuis 2006, nous utilisons un système de sub-irrigation par gouttières pour les plantes en pots. Ce système nous permet de récupérer 68% d'eau et de réduire de 68% la consommation d'engrais. Enfin, c'est à partir de 2010 que nous avons implanté un système informatisé pour l’irrigation d’une partie des paniers suspendus.  Aujourd'hui, 83% de nos serres sont munies de ce système! 

Willy Haeck et fils est avant tout une entreprise familiale. Tous les membres de la famille s’impliquent dans l’entreprise et donnent leur 110 %, que ce soit à temps plein ou à temps partiel.  Venez nous visiter ou consultez notre site internet pour nous contacter.

Événements à venir

AOU
18-20
Congrès de l'Association québécoise de la distribution de fruits et légumes (AQDFL)  
INFORMATION
AOU
31
Démarrage en lutte biologique intégrée: techniques de base
INFORMATION ET INSCRIPTION
SEP
11
Journée portes ouvertes sur les fermes du Québec
INFORMATION
SEP
15
Bilan phytosanitaire en pépinière et visite guidée de jardins méconnus
INFORMATION ET INSCRIPTION
SEP
15
Nouveautés printanières 2017 et marchandisage en jardinerie
INFORMATION ET INSCRIPTION
SEP
15-16
Congrès annuel de l'Ordre des agronomes du Québec
SEP
19-21
Conférence scientifique canadienne en agriculture biologique - 2ème édition
INFORMATION ET INSCRIPTION
SEP
22
Stratégie d'affaires 2016
INFORMATION ET INSCRIPTION

Remerciements

Les Producteurs en serre du Québec remercient ses membres associés ÉLITE
Blogue
Facebook
Vous recevez l'Infolettre mensuelle parce que vous avez demandé à rejoindre notre liste d'envoi.
Pour vous abonner / désabonner, envoyez votre adresse courriel à:

psq@upa.qc.ca






This email was sent to <<Adresse courriel:>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Les Producteurs en Serre du Québec · 555 boul. Roland-Therrien · Longueuil, Qc J4H3Y9 · Canada

Email Marketing Powered by MailChimp