Copy

Nº 101


FEVRIER
2022

NEWSLETTER

Rapport d'activité 2021 - DBA Impact's - L'interview du mois -  Alumni - Retours sur l'agenda de janvier - Publications - Médias - Vidéos - Sélections en cours - Actualités de la recherche en management.

RAPPPORT D'ACTIVITE 2021

2021 aura été une année particulièrement riche et dense pour le Business Science Institute au regard du rapport d'activité qui vient d'être réalisé sous l'égide du Professeur Michel Kalika, Directeur de publication, d'Hugo, notre Community Manager, qui en est le Rédacteur et s'est vue confiée la lourde mission de  réunir et de synthétiser l'ensemble des données, et de Sylvain Stanik, Graphiste.
Ce rapport de 53 pages, qui laisse une large place à la genèse et à l'histoire du Business Science Institute, permet non seulement de prendre connaissance de la richesse de l'institution et de la qualité de son programme d'Executive DBA mais aussi d'en mesurer les impacts.

A l'issue de l'envoi de ce rapport à l'ensemble de la communauté du Business Science Institute, de nombreux témoignages ont été envoyés au Professeur Michel Kalika, dont vous trouverez ici quelques exemples :

🙏🏼 Incroyable ce rapport, hyper impressionnant 🙏🏼

Bravo pour ce très beau bilan.

Bravo à toute l’équipe (et à son fondateur-enseignant-chercheur-entrepreneur-manager) pour ce remarquable et impression rapport d’activité.

Félicitations à toute l'Equipe du Business Science Institute pour le merveilleux travail que vous faites avec dévouement et qui s'exprime aussi à travers ce rapport.  Merci à vous !

Quel travail !
Bravo à toi et à toute l'équipe !

Consulter le rapport d'activité 2021

DBA IMPACT'S 


Découvrez la nouvelle page d'accueil dédiée à DBA Impact's, le journal des managers qui créent des connaissances, qui présente l'ensemble des articles et vidéos des docteurs du Business Science Institute.

             
             
 

                                         

L'INTERVIEW DU MOIS 



Rencontre avec Aline, Support documentation et recherche au Business Science Institute. Une interview menée par Stephen Platt, Manager d’assurance qualité et d’accréditation au Business Science Institute.

Stephen : Bonjour Aline, merci d’avoir accepté de participer à cette interview, pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?
Aline : Bonjour Stephen, je suis titulaire d'un doctorat en sciences humaines, ingénieure d'études dans une université française et membre de l'équipe support du Business Science Institute depuis 2012.

Stephen :  Pourquoi avez-vous rejoint le Business Science Institute ?
Aline : J'ai été contactée par le Professeur Michel Kalika, avec lequel j'avais déjà eu l'occasion de collaborer, dès la genèse du projet. J'ai été immédiatement convaincue par le potentiel que pouvait avoir cette offre d'un Exective Doctorate in Business Administration proposée dans le cadre d'une organisation en réseau, dotée d'un corps professoral international hautement qualifié dans les différents domaines des sciences de gestion, et avec des valeurs qui me correspondaient.

Stephen : En quoi consistent vos missions ?
Aline : Mes missions ont évolué depuis la création du Business Science Institute. Durant les premières années, alors qu'il n'y avait encore que peu de groupes et que le nombre de doctorants restait limité, je m'occupais des contenus du site internet et de leur mise en ligne en plus de l'appui à la recherche documentaire et de la rédaction de la newsletter. Aujourd'hui, mes activités se répartissent entre le support aux doctorants pour les recherches bibliographiques en lien avec leurs sujets de recherche et l'activité éditoriale avec la newsletter mensuelle et la brochure de la semaine internationale. Je suis aussi régulièrement sollicitée pour des relectures, notamment celles des ouvrages publiés dans la collection du Business Science Institute.

Stephen : N'est-il pas compliqué de travailler au sein d'une équipe totalement en réseau ?
Aline : Bien au contraire ! Ce type d'organisation ne convient pas à tous mais au sein du Business Science Institute il s'agit d'un choix affirmé qui constitue une force et permet justement à l'ensemble de l'équipe support de pouvoir collaborer de manière efficace et de rester agile et réactive. Lorsque j'ai rejoint le Business Science Institute, l'équipe était constituée de 3 personnes (webmaster, support administratif et support documentation et recherche). Aujourd'hui nous sommes 10, sous la coordination de Frédéric, qui est à la fois responsable pédagogique et administratif, mais aussi responsable des procédures, mais je n'ai jamais ressenti de lourdeur dans le fonctionnement comme cela aurait certainement été le cas dans une organisation classique qui aurait vu sa taille s'agrandir aussi considérablement en quelques années.

Stephen : Comment choisissez-vous les personnalités à interviewer pour les newsletters ?
Aline : Il s'agit d'un choix concerté en fonction des actualités du Business Science Institute : ouverture d'un nouveau groupe, publications, prix de recherche... Je réserve aussi 1 à 2 temps d'échanges dans l'année avec le Président lui-même parce qu'il me semble important qu'il puisse garder ce lien direct avec la communauté du Business Science Institute lorsque l'actualité le justifie (au début de la crise sanitaire par exemple) ou pour faire un point d'étape. 

Stephen Auriez -vous à partager avec nos lecteurs un souvenir particulier qui vous a marqué ?
Aline : Oui ! Le jour où, par une manipulation malheureuse, j'ai fait disparaitre du web le site internet du Business Science Institute durant quelques minutes... qui m'ont paru des heures. Après cela j'ai demandé à ne plus intervenir directement sur le site et me suis contentée de transmettre les textes à mettre en ligne au webmaster.

ALUMNI


HOMMAGE                                            

Le Business Science Institute a appris avec une grande tristesse le décès du Docteur Mahamat Issein Bardi (Paris n°2, 2017-2020).
Ingénieur Informaticien de formation, titulaire d'un DESS et d'un MBA, avec 30 années d’expérience professionnelle à la Banque Africaine de Développement (BAD) dans les TICs et la planification et organisation des conférences et réunions, il était, encore récemment, chargé en chef des infrastructures de conférences et réunions. Ses travaux de recherche portaient sur le rôle joué par les technologies de communication dans les réunions stratégiques de la Banque Africaine de Développement (BAD), et il avait soutenu en septembre 2020 sa thèse d'Executive DBA Le rôle des outils technologiques de communication dans les réunions stratégiques : Cas de la BAD, sous la direction de la Professeure Jessie Pallud .

Il envisageait de poursuivre ses activités de recherche et avait déjà un article et un ouvrage en projets.
Toute la communauté du Business Science Institute s'allie pour témoigner de son soutien à tous ses proches.

"C'est avec une grande tristesse que j'ai appris le décès de M. Bardi. J'ai eu le plaisir d'encadrer sa thèse de DBA de 2018 à 2021. Ses travaux de recherche portaient sur le rôle joué par les technologies de communication dans les réunions stratégiques de la Banque Africaine de Développement (BAD). L'année 2020 a été particulièrement chargée en défis pour lui car, en tant que Chief, Conference and Meetings Technology and Infrastructure Officer de la BAD, il a supervisé la migration de toutes les réunions de la BAD vers un format virtuel. En ce sens, il a été un excellent exemple de ténacité pour finaliser sa thèse cette même année. Au-delà d'un sujet de recherche ancré dans l'actualité, j'ai surtout apprécié les qualités humaines de M. Bardi. Je garderai le souvenir d'une personne extrêmement bienveillante, généreuse et positive. Nos rendez-vous de suivi étaient parfois très longs et je me rappelle de M. Bardi disant que j'étais 'infatigable' quand j'annonçais le travail qu'il lui restait à faire, mais ils étaient toujours ponctués de rires. Je ne vous oublierai pas Docteur Bardi..."
Professeure Jessie Pallud.

 

ACTUALITES DES ALUMNI  

Interview de la Docteure Julia Plüntsch (Luxembourg, DE n°2, 2018-2021), HR One, janvier 2022. 
En savoir plus.


Martine Story (Paris n°4, 2019-2021),
"Baromètre de la relation manager-fonds d'investissement", Avis d'expert, Fusions & Acquisitions Magazine, janvier-Février 2022.
 

L’équipe Alumni reste à votre écoute :

caroline@business-science-institute.com 
+33 7 60 73 42 15
Nous attendons vos messages et suggestions ! 

RETOURS SUR L'AGENDA DE JANVIER       

  • La recherche qualitative à l’heure du Big Data Séminaires-ateliers d’accompagnement de projet, 31 janvier.
                    
Cette première session de formation s'est déroulée sous la direction des professeurs Jean Moscarola et Françoise Laval.
 

Ce séminaire a été animé par le Professeur Jean Moscarola (Quantitative Methodology).
        .    
Ce séminaire a été animé par les Professeurs Françoise Chevalier (Research in Management) et Marie-Christine Chalus-Sauvannet (Research in Entrepreneurship).
 
Ce séminaire a été animé par les Professeurs Marco Heimann, Alexander Teubner et Lars Meyer-Waarden.
 
  • Suivi des projets de thèse Dakar 7, 21 janvier.
En présence des Professeurs Pierre-Jean Benghozi et Fatou Diop Sall.
 
       
Ce séminaire a été animé par le Professeur Vincent Ribière (Introduction to Qualitative Research).
 
      
Ce séminaire a été animé par le Professeur Kiane Goudarzi.
 
                   
Ce séminaire a été animé par les Professeurs Chauvet (Research in Strategy), Prévot (Research in Strategy) et Ulrike Mayrhofer (Research in Strategy & international Business).
 
  • Webinaire nouvelle promotion Paris (n°7) "Le DBA pour les managers. Executive Doctorate in Business Administration à Paris", 5 janvier 2022
             
Ce webinar, animé par les Professeurs Michel Kalika et Christophe Torset, a été suivi par une vingtaine de participants.

PUBLICATIONS

Attié, E., & Meyer-Waarden, L. (2022). The acceptance and usage of smart connected objects according to adoption stages: an enhanced technology acceptance model integrating the diffusion of innovation, uses and gratification and privacy calculus theories. Technological Forecasting and Social Change176, 121485.

Burlaud A., Comptabilités. L'empire des nombres, EMS 2022, 180 p.
Cet essai est une contribution à une réflexion à laquelle l’auteur souhaite associer le lecteur afin que chacun puisse l’approfondir en suivant sa propre voie. Cette réflexion porte sur un phénomène fascinant et essentiel : la conquête du monde par les nombres avec pour exemple la comptabilité, le contrôle de gestion et l’audit, soit la comptabilité au sens large. L’auteur porte un regard critique mais non négatif sur la comptabilité dans le but de mieux l’utiliser et lui donner les moyens de nouveaux développements.

Guéneau, G., Chabaud, D., & Sauvannet, M. C. C. (2022). Opening entrepreneurial ecosystem’s black box: the power of networks in African low-income countriesInternational Entrepreneurship and Management Journal, 1-20.

Cornet, A., Kamdem, E., Sem Mbimbi, P., Hakizumukama, A., & El Abboubi, M. (2021). La gestion des ressources humaines en Afrique Subsaharienne et en Afrique du Nord. Presses de l'Université du Québec.
Cette publication a pour but de proposer un manuel de gestion des ressources humaines (GRH) adapté au contexte de l’Afrique subsaharienne et de l’Afrique du Nord et a l’ambition de couvrir l’ensemble des thématiques liées à la GRH. Il résulte de la collaboration de cinq professeurs venant du Cameroun, du Burundi, du Maroc, de la République démocratique du Congo et de la Belgique...


Bouty, I., & Godé, C. (2021). “Our flight suits are not just plain blue”: The co-production of coordination and bodies in a military air display squadronOrganization Studies.

Boersma, M., Josserand, E., Kaine, S., & Payne, A. (2022). Making sense of downstream labour risk in global value chains: The case of the Australian cotton industry. Journal of Industrial Relations, 00221856211066628.

Michel, G., Torelli, C. J., Fleck, N., & Hubert, B. (2022). Self-brand values congruity and incongruity: Their impacts on self-expansion and consumers’ responses to brandsJournal of Business Research142, 301-316.
 

Pesqueux Y., Réfléchir. De l'importance de la tâche réflexive en sciences de gestionEMS 2022, 336 p.
La carrière d’enseignant-chercheur de l’auteur couvre la naissance puis le développement des sciences de gestion. Il présente ici son parcours et partage ses connaissances et ses convictions. Ce texte est donc un plaidoyer fondé sur l’argument de cet essai : réfléchir. La déclinaison de cet argument est difficile tant l’idéologie dominante valorise le résultat – essentiellement financier (le tropisme de l’enseignement de gestion, des attentes des étudiants, des décideurs) et cet essai propose autre chose qu’un apprentissage de la débrouillardise qui en réduit la focale de façon majeure.

Urban S., Book Review of Dominguez, N., & Mayrhofer, U. (Eds.). (2018). Key success factors of SME internationalisation: A cross-country perspective. Emerald Publishing LimitedTRANSNATIONAL CORPORATIONS Volume 28, 2021, Number 3.
Extrait traduit : Cet ouvrage constitue un document de référence précieux pour l'étude de l'évolution de la vie socio-économique contemporaine, marquée par des changements radicaux dans les structures, les comportements, les modes de production et de consommation et les règles du jeu social. 

MEDIAS

Céline Barredy, Martine Story, "Repreneurs d’entreprise et fonds d’investissement, un mariage sous tension", The Conversation, 30 janvier 2022.
Chaque année, environ 50 000 opérations de cession d’entreprises ont lieu en France. Parmi les repreneurs personnes physiques, certains sont désireux de mener à bien un projet d’acquisition avec un fonds d’investissement, afin de capter des petites et moyennes entreprises (PME) d’envergure qu’ils ne pourraient financer seuls, avec un simple concours bancaire. Ils réalisent alors une opération de « management buy-in » (MBI), acquisition d’entreprise par un repreneur extérieur à la cible, dans le cadre d’un montage à effet de levier (s’endetter pour dégager une plus-value), ou « leveraged buy-out » (LBO).


Françoise Chevalier, Intelligence artificielle et ressources humaines : trois écueils à surmonter, Les Echos Solutions, 25 janvier 2022.
Les ressources humaines n’ont adopté que récemment l’intelligence artificielle, contrairement à d’autres départements (comme le marketing et la vente, la production, la supply chain…). Au-delà du foisonnement de réalisations ingénieuses, portées en particulier par une myriade de start-ups, et bien que le virtuel ait le vent en poupe, l’intelligence artificielle semble se heurter à des limites importantes dans le domaine des ressources humaines. Il existe notamment trois écueils, tenant à la qualité et au nombre des données utilisées, à une possible gadgétisation de l’IA et enfin au risque inhérent à un mode de gouvernance relevant de seuls algorithmes.
...


 Interview de Michel Kalika, The PIE News, 26 janvier 2022. 
The Business Science Institute focuses on one program – a Doctor of Business Administration. Its president, Michel Kalika, told the PIE more about its offer, and why the DBA market is in the same emergent position as the masters market found itself in a decade ago....


Maurice Thévenet, "Le management sans mesure", RH Info, 12 Janvier 2022.
La mesure n’est pas toujours le caractère le plus marquant du management ou de la gestion des ressources humaines. Il suffit de regarder les pratiques des RH, des managers, des dirigeants et même des salariés pour repérer le manque de mesure dans un monde qui en cherche toujours. Et pourtant on a besoin de mesure : manager, diriger des personnes, c’est prendre des décisions, comparer des options possibles avant de choisir la meilleure. Mais pour se faire, encore faut-il disposer des mesures qui le permettent. Une mesure sert à décrire, à comparer, à formuler un jugement, à procéder à une évaluation. Comment comparer deux candidates avant d’en recruter une, distinguer entre plusieurs personnes possibles pour une promotion, licencier l’un ou l’autre quand tombe l’oukase de diminuer les effectifs, définir une sanction en cas de faute ?

...

VIDEOS




 
La résilience face aux crises, 8 janvier 2022.
Xerfi Canal a reçu Jean-Fabrice Lebraty, membre du Business Science Institute et Professeur des universités IAE de Lyon School of Management, pour parler de la résilience face aux crises.

Une interview menée par le Professeur Jean-Philippe Denis.


La recherche enracinée en Afrique, 8 janvier 2022.

Xerfi Canal a reçu Emmanuel Kamdem, membre du Business Science Institute et Professeur, à l'ESSEC, CERAME, Université de Douala, pour parler de la recherche enracinée en Afrique et de l'ouvrage publié récemment dans la collection du Business Sciences Institute des éditions EMS :  
Kamdem, E., Chevalier, F., & Payaud, M. A. (2020). La recherche enracinée en management: contextes nouveaux et perspectives nouvelles en Afrique. Éditions EMS.

Une interview menée par Jean-Philippe Denis.
 

Christophe Fournier, Membre du Business Science Institute et Professeur à l'Aunege, Et pourquoi ne pas recourir à l'évaluation par les pairs en pédagogie ? 
L’évaluation par les pairs, dispositif très connu des enseignants chercheurs, peut être appliqué en pédagogie pour l’évaluation de travaux : les apprenants corrigent les apprenants. Si l’idée peut apparaitre saugrenue, elle offre en fait de multiples avantages renforçant notamment l’efficacité pédagogique via une démarche active au sens de Piaget, sans entrainer une inflation des notes. Selon différentes études scientifiques, les apprenants ont plutôt tendance à être légèrement plus sévères que les enseignants et sont globalement satisfaits du dispositif. Des « soft skills » telles que l’autonomie, la prise de décision et la responsabilisation de l’apprenant sont également renforcées au travers de cette démarche. Bien entendu, en amont, un travail important de conception attend l’enseignant notamment pour choisir un sujet qui se prête à ce type d’approche et définir clairement les attentes en termes de rendu et d’évaluation.

SELECTIONS EN COURS

  • Executive DBA en français


ABIDJAN 
Executive DBA Abidjan – Promotion n°2 (2022-2026)



BAMAKO 
Executive DBA - Bamako - Promotion n° 2 (2022-2026)


CASABLANCA

Executive DBA - Casablanca - Promotion n°1 (2022-2026)




 

DOUALA
Executive DBA Douala - Promotion n°4 (2022-2026)
 

  • Executive DBA en anglais

BANGKOK
Executive DBA - Bangkok - Promotion n° 3 (2022-2026)



ILE MAURICE

Executive DBA Mauritius (2022-2026)

  

 


Tourism & Hospitality - Promotion n°1 (2022-2026)


 

Pour plus d'informations, contactez-nous :

Du lundi au vendredi, de 9h à 18h :

+352 621 376 588 (Luxembourg)

+33 7 60 73 42 15 (France)

contact@business-science-institute.com

ONLINE DBA en français, en anglais et en allemand

Pour toutes les questions :

+33 6 07 34 76 33 (français & anglais) : Catherine
+49 172 2066769 (allemand) : Yasemin

contact@business-science-institute.com

ACTUALITES DE LA RECHERCHE EN MANAGEMENT


IQSOG - La lettre du 8 janvier 2022
IQSOG - La lettre du 29 janvier 2022

Facebook Facebook
YouTube YouTube
Website Website
www.business-science-institute.com - info@business-science-institute.com
transmettez vos informations pour la newsletter à
Share your information for the newsletter with
aline@business-science-institute.com

Se désinscrire / Unsubscribe
Mettre à jour ses préférences / Update your preferences

Copyright © 2022 BSI Luxembourg ASBL, All rights reserved.
Vous recevez cet e-mail car vous êtes inscrit à notre lettre d'information mensuelle.