Copy

Nº 85







Septembre
2020

NEWSLETTER

Semaine internationale 2020 - Deux nouveaux ouvrages dans la collection du Business Science Institute - L’interview : M. Yves Pigneur – Actualité des membres de la faculté - Organisation scientifique - Vidéos - Retour en image - Publications – Sélections en cours – Actualités de la recherche en management.

Semaine Internationale 2020

La crise sanitaire actuelle nous a conduit à prendre la décision d’organiser exceptionnellement la semaine internationale 2020 en ligne et à renoncer à nous retrouver au Château de Wiltz.
Nos professeurs, doctorants, docteurs et toute l'équipe du Business Science Institute se retrouveront à distance durant ces trois jours autour d'un programme tout aussi riche et varié que les années précédentes :

Lundi 28 septembre

8h30-8h45 : cérémonie d'ouverture par le Professeur Michel Kalika, Président du Business Science Institute.
9h-12h : conférence du Professeur Jean Moscarola "Conseils et accompagnement méthodologiques pour la collecte et l’analyse de vos données" ; conférence de la Professeure Isabelle Walsh "La bibliométrie pour aider à faire une revue de littérature".
14h-16h : rendez-vous individuels entre doctorants et professeurs ; séminaires de suivi.
18h-18h45 : réunion du Conseil Académique du Business Science Institute.

Mardi 29 septembre

9h-18h : présentation des Certificate of Research in Business Administration.
18h-18h45 : réunion des Professeurs référents du Business Science Institute.

Mercredi 30 septembre

9h-18h : soutenances de thèses.
18h-18h45 : réunion de la faculté du Business Science Institute.

Jeudi 1er octobre

9h-10h45 : les docteurs parlent aux doctorants.

11h-11h45 : présentation des nouveaux ouvrages de la collection Business Science Institute des éditions EMS.

14h-14h45 : conférence du Professeur Yves Pigneur "Insights into the Invincible (or Resilient) Company”.

15h-16h30 : cérémonie de diplomation.

La remise officielle des diplômes de l'Université de Lyon se déroulera à l'iaelyon School of Management le 2 avril 2021.

 

Deux nouveaux ouvrages dans la collection Business Science Institute

L'impact de la crise sur le management, un ouvrage dirigé par le professeur Michel Kalika,, Président du Business Science Institute, et publié aux éditions EMS, collection Business Science Institute avec les contributions de 27 Professeurs et trois doctorants du Business Science Institute

Paul BeaulieuMichelle Bergadaà, Sébastien BourbonEmmanuel Caillaud, Marie-Christine Chalus-Sauvannet, Françoise Chevalier, Bérangère Deschamps, Nathalie Dubost, Aurélie Dudézert, Christophe Fournier, Chantal Fuhrer, Hugo Gaillard, Pascal Glémain, Jean-Pierre Helfer, Julien Husson, Michel KalikaEmmanuel KamdemDavid LarivièreFlorence Laval, Olivier LavastreJean-Fabrice Lebraty, Jean Moscarola, Caroline Mothe, Yvon Pesqueux, Nicolas Poussing, Nicole Saliba-Chalhoub, Christophe SchmittGabriel Tremblay et Jean-François Trinquecoste.

Ce livre est structuré en 4 parties complémentaires :

1. Impact de la crise : les enseignements des enquêtes Business Science Institute ;

2. Impact de la crise sur le management du secteur de la santé ;

3. Impact de la crise sur la pensée du management ;

4. Impact de la crise sur les décisions managériales.

Sébastien Bourbon, Vaincre l'ubérisation par l'asymétrie de connaissances et la rente cognitive. Le marché de l'immobilier, 216 pages, septembre 2020. 
L’ubérisation est une menace existentielle pour les intermédiaires, notamment dans l’immobilier neuf. Ils perdent ainsi l’exclusivité d’exploitation des déséquilibres et des asymétries d’informations entre l’offre et la demande. Pourtant, les jeux ne sont pas encore faits.
Cet ouvrage propose une approche globale permettant à l’intermédiaire immobilier de contrecarrer cette logique d’ubérisation : l’exploitation des asymétries de connaissances et de la rente cognitive. Il comporte ainsi un modèle, un concept, un outil et une approche managériale.
Le travail de modélisation du marché du neuf offre un nouveau regard sur la réalité de l’intermédiation dans un monde digitalisé. Le concept de rente cognitive est innovant car il réinterroge la théorie de l’agence et aide à aborder autrement l’activité d’intermédiaire. L’outil de mesure et d’exploitation des asymétries de connaissances offre un levier opérationnel pour renforcer le positionnement de l’intermédiaire sur son marché. L’utilisation de la rente cognitive implique un changement de management et de design organisationnel s’inscrivant dans une logique de knowledge management.
Ce livre intéressera les professionnels et étudiants en immobilier, les chercheurs travaillant sur l’intermédiation et les asymétries de marché, mais aussi les personnes exerçant une activité d’intermédiaire dans d’autres secteurs que l’immobilier.

L’INTERVIEW : M. YVES PIGNEUR

Rencontre avec le Professeur Yves Pigneur membre de la faculté du Business Science Institute.

Aline : Bonjour Professeur Pigneur, pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?
Yves Pigneur : Je suis professeur à HEC Lausanne depuis 1984. J’ai aussi été professeur-invité à GSU (Atlanta), UBC (Vancouver), NUS (Singapour) et HEC Montréal. J’ai obtenu mon doctorat à l’Université de Namur en Belgique. Avec Alex Osterwalder, nous avons inventé le Business Model Canvas, diffusé à des millions d’exemplaires, et notamment écrit "Business Model Generation" qui est devenu un bestseller. 

Aline : Vous figurez au classement mondial des plus grands penseurs en  management « Thinkers50 », qu'est-ce que cela représente pour vous ? 
Yves Pigneur : Une certaine reconnaissance de ce qui a commencé comme une recherche universitaire et s’est concrétisé par un outil largement adopté dans la pratique. Une belle visibilité pour Alex et Strategyzer, la société qu’il a créée. Et, comme toute décoration, ça flatte l’ego :-)

Aline : Vous êtes l'auteur de nombreux succès de renommée internationale et vous venez de publier récemment, avec Alex Osterwalder, The Invincible Company – Business Model Strategies From the World’s Best Products, Services, and Organizations aux éditions Wiley, quel est l'apport de cet ouvrage ?
Yves Pigneur : Nos deux précédents livres avaient plutôt ciblé les entrepreneurs. Depuis plusieurs années, nous avions observé que l’innovation d’affaires se développait et devenait un gros enjeu pour les entreprises existantes mais qu’elles avaient de la peine à l’appréhender. Ce dernier livre a l’ambition de fournir aux entreprises des outils pour survivre et prospérer dans un monde d'incertitude et de turbulences. Il montre comment explorer de nouveaux modèles d’affaires, concevoir une culture de l’innovation et gérer un portefeuille d'innovation, tout en excellant dans l'exploitation de l'existant. Il présente également une série de modèles d'affaires typiques qui permettent tant aux entreprises existantes qu'aux startups de s’en inspirer et d’innover par les modèles d'affaires plutôt que se battre uniquement sur la technologie, sur des nouveaux produits ou sur les prix.

Aline : Quel est votre rôle au sein du Business Science Institute ?
Yves Pigneur : Petit rôle, mineur même, mais grande admiration pour l’initiative de Michel Kalika et son équipe !

Aline : Nos doctorants et docteurs sont des managers avec parfois plus de 20 ans d'expérience en entreprise, venant de 43 pays différents. Quelle lecture du monde d'entreprise pourriez-vous leur donner aujourd'hui pour continuer à réussir dans les 20 ans à venir de leur carrière ?
Yves Pigneur : L’entreprise est une aventure parmi les plus emblématiques du genre humain. Elle est au coeur de la vie en société. Elle requiert des leaders qui auront à coeur de mener à bien des projets ambitieux au service de la société, en entraînant leurs collaborateurs dans cette aventure et en favorisant leur développement personnel.

Aline : Ils viennent souvent de pays émergents par exemple 70 de nos doctorants sur 167 vivent et travaillent sur le continent africain. La moitié des sujets de thèses traités par nos 80 docteurs depuis 2015 touchent à des sujets en lien direct avec les objectifs de développement durable des Nations Unies (UN). En quoi est-ce que votre récent ouvrage est pertinent pour ce profil de doctorants du Business Science Institute ?
Yves Pigneur : Nous n’avons pas explicitement mis le focus ni sur les pays émergents, ni sur le développement durable, même s'ils nous tiennent à coeur avec Alex. Nous pensons cependant que les techniques que nous suggérons, notamment celles des Business Model Patterns, peuvent être d’une grande aide dans ce contexte. Nous sommes aussi assez convaincus que les étudiants devraient pouvoir tirer profit des outils que nous proposons pour construire une culture d'innovation dans leurs entreprises.

Aline : Quelle est votre vision du choix d'un manager (expérimenté et réussi) de poursuivre ses études au niveau doctoral ?
Yves Pigneur : Une jolie aventure qui allie passion et raison en permettant à ces managers d’effectuer une auto-réflexion sur leurs pratiques, leurs actions, souvent de l’ordre de l’émotion, à la lumière d’approches théoriques, par des raisonnements davantage construits.

Aline : Avec votre casquette de professeur d'université et chercheur, est-ce que le choix de poursuivre ses études en choisissant un DBA plutôt qu'un PhD vous semble être le bon choix ?
Yves Pigneur : Certainement ! Le choix du Business Science Institute d’offrir une formation DBA comble d’ailleurs un manque ou répond à un besoin que les écoles de commerce plus traditionnelles se sont refusé à appréhender, confirmant ainsi que même si elles enseignent l’innovation, elles n’ont guère prêché par l’exemple. Pour un "manager (expérimenté et réussi)” un DBA est certainement une jolie aventure, stimulante sur le plan intellectuel et enrichissante sur le plan personnel.

Aline : Quels liens faites-vous entre recherche académique et pratiques managériales ?  
Yves Pigneur : Essentiels à mes yeux. J’ai toujours pensé qu’au-delà des publications académiques nos recherches devaient pouvoir créer un impact et aider les managers, les entrepreneurs et autres décideurs dans leurs pratiques. Nos travaux avec Alex sur les Business Models illustrent bien qu’avec une approche volontariste, une recherche académique (sanctionnée par un PhD) peut avoir un impact sur les pratiques managériales ou entrepreneuriales.


Retrouvez toutes les informations du Professeur Yves Pigneur :
Profil complet: www.hec.unil.ch/people/ypigneur
Blog personnel: www.hec.unil.ch/ypigneur

ZOOM ALUMNI

Rencontre avec Mohamed Ould Bilal, doctorant du Business Science Institute (Dakar n°4, 2017-2020)*, nommé 1er Ministre de Mauritanie, le 6 août dernier.

Aline : Bonjour Mohamed, Pourquoi vous êtes-vous engagé dans une thèse d’Executive DBA ?
Mohamed Ould Bilal : Durant mon parcours professionnel, j’ai eu à diriger et à coordonner des activités importantes dans la vie des entreprises industrielles et commerciales telles que les techniques de planification stratégique et opérationnelle, de gestion des ressources humaines et matérielles ainsi que les techniques d’audit et de monitoring. Je me suis engagé dans une thèse d' Executive DBA dans l’objectif d’approfondir, conceptualiser et documenter cette expérience notamment dans le domaine des infrastructures BTP en vue d’en faire profiter les professionnels du secteur et de renforcer mes connaissances théoriques sur ce sujet.

Aline : Pourriez-vous nous parler de votre sujet ?
Mohamed Ould Bilal : Le sujet de ma thèse porte sur les facteurs clés de succès de la performance organisationnelle des entreprises BTP en Mauritanie. Il s’agissait, pour moi, de trouver un modèle adapté et propre au contexte mauritanien, de caractérisation et de mesure de la performance des entreprises BTP à partir des modèles théoriques de la littérature. Les résultats obtenus permettront aux entreprises de mettre l’accent sur les seuls facteurs qui contribuent à la création de la performance ainsi que de leurs indicateurs de suivi et aux chercheurs d’approfondir les thèmes restés ouverts ou qui n’ont pas trouvé de réponses.

Aline : Vous venez d’être nommé Premier Ministre de Mauritanie, pensez-vous que votre parcours de DBA, avec une thèse portant sur un sujet d’intérêt majeur pour votre pays, pourra vous être utile dans l’exercice de vos fonctions et comment ?
Mohamed Ould Bilal : Tout à fait ! Mon pays, en voie de développement, a besoin de combler rapidement le retard en termes d’infrastructures, mais aussi et surtout d’en assurer la qualité et la durabilité. Il convient de garantir la fiabilité, la pérennité et d'assurer la compétitivité de nos entreprises nationales dans le but de créer le plus d'emplois et de contribuer davantage à la croissance économique de notre pays.
Le plan de relance en cours de préparation, suite à la crise sanitaire mondiale résultant de la pandémie COVID 19, est pour moi l’occasion d’accorder de l’importance au développement du secteur privé entre autres par le soutien et l’accompagnement des entreprises œuvrant dans le domaine des BTP où une attention particulière devra être accordée aux infrastructures de soutien de la croissance. Mon expérience de recherche auprès du Business Science Institute durant ces quatre dernières années me sera d’une très grande utilité dans ce cadre.

Aline : Que retenez-vous de cette expérience ?
Mohamed Ould Bilal :  Cette expérience est riche de rencontres, de cours, de séminaires et de conférences en Europe et en Afrique. Elle m’a permis de rencontrer plus de 50 professeurs de renommée internationale ainsi que des dizaines de doctorants managers venant de divers horizons avec lesquels des échanges fructueux ont contribué à l’aboutissement de ma thèse. Il s'agit d'une expérience très riche qui marquera sans doute le reste de ma vie professionnelle.
J’en profite pour remercier mon directeur de thèse le Professeur
Michel Kalika, Président du Business Science Institute et, à travers lui, l’ensemble du personnel technique et administratif ainsi que le corps professoral.

* Mohamed Ould Bilal doit soutenir sa thèse d'Executive DBA, Les facteurs clés de la performance organisationnelle des entreprises BTP en Mauritanie, sous la direction du Professeur Michel Kalika, le 30 septembre 2020.

ACTUALITES DES MEMBRES DE LA FACULTÉ 


MARIELLE-AUDREY PAYAUD

                                          
La Professeure Marielle-Audrey Payaud est nommée à partir du 1er septembre Cheffe de cabinet du recteur de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) et cesse ses fonctions au sein du Business Science Institute où elle coordonnait, comme professeur référent, depuis plusieurs années, le groupe des doctorants-managers du DBA à distance (une vingtaine de DBA) et ceux du groupe de Douala (Cameroun). 

Elle a été très active en termes de directions de thèses, animations de séminaires de suivi, participations aux semaines internationales de Wiltz et contributions aux ouvrages de la collection du Business Science Institute aux éditions EMS :
« Le « contexte » et la recherche en terre africaine : implications épistémologiques et méthodologiques », in F. Chevalier, M. Cloutier, N. Mitev :  Les méthodes de recherche du DBA, éditions EMS, collection Business Science Institute, pp. 417-438 et, dans la version anglaise publiée en 2019 aux même éditions, « ‘Context’ and Field Research in Africa: Epistemological and Methodological Implications », pp. 445-464.

Elle a aussi coordonné, avec les Professeurs Françoise Chevalier et Emmanuel Kamdem, La recherche enracinée en management - Contextes nouveaux et perspectives nouvelles en Afrique, publié dans la même collection en 2020. 

Nous la remercions tous pour sa contribution au Business Science Institute et nous lui souhaitons bon vent et réussite dans ses nouvelles fonctions internationales au service de la francophonie . 

C'est le Professeur Damien Mourey qui devient le professeur référent du DBA à distance.

Le professeur Emmanuel Kamdem quant à lui sera le nouveau professeur référent pour le groupe de Douala à compter du 1er septembre.

 

 

 



 

La rédaction en chef de la Revue de l’Entrepreneuriat est assurée depuis début avril par les Professeures Bérangère Deschamps (Université Grenoble Alpes) et Céline Barrédy (Université de Paris Nanterre), membres de la faculté du Business Science Institute
Le mandat (2020-2023) s’articule autour de projets que l’équipe de rédaction a pour ambition de mettre en œuvre :

# lnformatisation des processus. Les soumissions et évaluations s’effectuent désormais en ligne : https://www.editorialmanager.com/entrepreneuriat/
# Volonté que la revue devienne intégralement bilingue
# Réduction du processus d’évaluation
# Reconnaissance des évaluateurs (prix du meilleur évaluateur, nomination des évaluateurs de l’année sur le site de la Revue). 
# Appel à numéros spéciaux annuel
# Newsletter trimestrielle.
En savoir plus

AURELIE DUDÉZERT
A compter du 1er septembre 2020, Aurélie Dudézert, rejoint l'Institut Mines Télécom Business School et son Département Technologies, Information et Management.



IAE GUSTAVE EIFFEL
Le 10 juillet dernier, le professeur Christophe Torset, Professeur référent du groupe de Paris, a été élu Directeur Général de l'IAE Gustave Eiffel. Il prendra ses nouvelles fonctions à compter du 1er octobre 2020.
                                   

ORGANISATION SCIENTIFIQUE 


BUSINESS SCIENCE INSTITUTE STRATEGIC IMPACT COMMITTEE

Le Business Science Institute se dote d'un nouveau comité dédié à l'impact stratégique.
Ce comité est composé des personnalités suivantes :
Laurent Faibis , Président-fondateur Groupe Xerfi et Directeur de la rédaction Xerfi Canal
Alice Guilhon , Directrice Générale SKEMA Business School et Présidente du Chapitre des écoles de management
Florence Legros, Directrice Générale ICN Business School
Alain Vas, vice-recteur de l'Université de Louvain
Maurice Thevenet, ESSEC Business School, ancien délégué général de la FNEGE

Ce nouveau comité travaillera étroitement en lien avec le conseil académique présidé par le Professeur Jean-Pierre Helfer et Stephen Platt, Accreditation Manager du Business Science Institute.

CONSEIL ACADEMIQUE

Les professeurs Anne Bartel-Radic et Damien Mourey rejoignent le conseil académique du Business Science Institute.

VIDEOS


Xerfi Canal  a reçu Christophe Torset, membre de la faculté du Business Science Institute, professeur agrégé des universités et Directeur Général de l'IAE Gustave Eiffel, pour parler de l'alphabétisation stratégique.

Une interview menée par Jean-Philippe Denis.






Le Plagiat, fléau des universités, Figaro Live, 5 août 2020.
Avec une intervention de la Professeure Michelle Bergadaà, membre de la faculté du Business Science Institute et présidente de l'Institut de Recherche et d’Action sur la Fraude et le Plagiat Académiques (IRAFPA). 

RETOUR EN IMAGE


Executive DBA Bamako– Promotion n°1 (2018-2021) 

                           

Les Professeurs Marielle-Audrey Payaud et Emmanuel Kamdem avec les doctorants managers durant le séminaire de suivi qui s'est déroulé le 5 juillet 2020.

PUBLICATIONS 



Sébastien Bourbon, "Du bon usage de la rente cognitive en temps de crise". Management et DataScience, Avis d'expert, 22 juillet 2020. 

 

Thierry Lamarque, Bérangère Deschamps ont apporté leur contribution à l'ouvrage de Louise Cadieux, Vincent Lecorne, Pierre Gratton et  Jessica Grenier, Génération Repreneurs : pérenniser le Québec inc., publié au Centre de transfert d’entreprise du Québec / Collection Académie du repreneuriat en 2020.
Cet ouvrage est le résultat d’une étroite collaboration entre quatre spécialistes du repreneuriat et d’une soixantaine de professionnels provenant de différents milieux. 

SELECTIONS EN COURS

 
PARIS

Executive DBA Paris
Anglais - Promotion n° 1 (2020-2023)

 

ILE MAURICE
Executive DBA Mauritius 


ABIDJAN

Executive DBA Abidjan – Promotion n°1 (2020-2023) 

BAMAKO
Executive DBA - Bamako - Promotion n° 2 (2020-2023)

BANGKOK
Executive DBA - Bangkok - Promotion n° 1 (2019-2021)
 

CASABLANCA

Executive DBA - Casablanca - Promotion n°1 (2020-2023)



DAKAR
Executive DBA Dakar – Promotion n°7 (2020-2023)
 

DOUALA
Executive DBA Douala– Promotion n°3 (2020-2023)



FRANCFORT

Executive DBA Francfort - Promotion°2 (2020-2023)

 



 

SHANGHAI

Executive DBA Shanghai - Promotion°2 (2020-2023)

 


 


Pour plus d'informations, contactez-nous :

Par e-mail : contact@business-science-institute.com

Par téléphone : +33 6 07 34 76 33 

ACTUALITES DE LA RECHERCHE EN MANAGEMENT

         

Informations et inscription :
Claudine Touboul
01 42 86 68 90
claudine.touboul@anvie.fr


Colloque International de Recherche et Action sur l’Intégrité Académique. Université de Coimbra (Portugal), 30 – 31 octobre 2020
En savoir plus 

Revue française de gestion 2020/2 (N° 287) 
Des communautés pour nourrir l’innovation des entreprises 




Lettre IQSOG La lettre du 28 juillet 2020

Campus Matin fait sa première rentrée ! 
Première lettre de l'année universitaire

EXECUTIVE DBA A DISTANCE (français) & DIGITAL DBA (anglais)

Pour toutes questions :

                                    
Facebook Facebook
YouTube YouTube
Website Website
www.business-science-institute.com - info@business-science-institute.com
transmettez vos informations pour la newsletter à
Share your information for the newsletter with
aline@business-science-institute.com

Se désinscrire / Unsubscribe
Mettre à jour ses préférences / Update your preferences

Copyright © 2020 BSI Luxembourg ASBL, All rights reserved.
Vous recevez cet e-mail car vous êtes inscrit à notre lettre d'information mensuelle.