Copy
TROC-M - Table régionale des organismes communautaires de la Montérégie
Voir ce courriel dans votre navigateur


La TROC en bref

Bulletin d'information de la TROC-Montérégie
1er juin 2016

 
Dans ce bulletin

- Retour sur l'assemblée générale régulière
- Nouvelle de dernière minute
- Retour sur la rencontre régionale sur la version préliminaire du Plan d’action régional en itinérance
- Le Trait d'Union Montérégien : Vidéo à regarder et à diffuser dans vos réseaux
- Lettres ouvertes
- Je soutiens le communautaire

-
 À lire : 3 pratiques à changer si on veut des salaires justes dans le communautaire
-
Forum social mondial
- Appel de projets Ministère de la famille
 
 
Retour sur l'Assemblée générale régulière
 
Le 19 mai dernier s'est tenue la dernière assemblée générale régulière de la TROC-Montérégie à Saint-Bruno-de-Montarville. Des représentants des CISSS de la Montérégie sont venus faire une courte présentation des missions et mandats des nouvelles structures que sont les CISSS et nous avons ensuite eu l'occasion d'entendre la présentation de Mme Anne Plourde, doctorante en sciences politiques à l'UQAM, sur l'histoire des CLSC.

Tel que convenu, nous vous transmettons les fichiers «powerpoint» de ces présentations:

CISSS Montérégie-Centre
CISSS Montérégie-Est
Anne Plourde, Des CLSC au GMF

Une discussion a suivi la présentation d'Anne Plourde sur la question de l'avenir des CLSC avec les transferts annoncés des effectifs des CLSC vers les GMF. Est ressortie de ces discussions la résolution suivante : 

Que la TROC-M propose à la Coalition Solidarité Santé une campagne commune, de tous les acteurs autour de la table pour la sauvegarde des CLSC. Cette campagne sera, entre autres, basée sur des témoignages.

Finalement, la deuxième partie de cette assemblée a permis de sonder les membres en vue de l'élaboration du plan d'action 2016-2017. Des ateliers en sous-groupes ont permis de recueillir les priorités et les idées des membres. C'est à partir ce travail que le conseil d’administration élaborera le cahier de propositions qui vous sera envoyé vers la fin du mois de juin, pour être adopté lors de l'assemblée générale annuelle du 15 septembre 2016. 
Nouvelle de dernière minute
 
La résolution de la TROC-Montérégie, votre résolution, a fait du chemin au sein de la Coalition solidarité santé : une conférence de presse aura lieu le 14 juin prochain à 10h30 devant l’Hôtel Omni au 1050 rue Sherbrooke Ouest à Montréal afin d’informer la population des conséquences de la réforme de la santé et des services sociaux. Trois personnes prendront la parole soient un représentant de la Coalition solidarité santé, une représentante des organismes communautaires et une représentante de la Coalition des personnes usagères. Des témoignages seront livrés aux médias afin de faire état de la situation. 
 
Vous êtes tous et toutes invités à cette conférence de presse! 
Retour sur la rencontre régionale sur la version préliminaire du Plan d’action régional en itinérance
 
Suite à une présentation sommaire du plan d'action régional en itinérance par Suzanne Demers et Marco Carpinteyro, respectivement déléguée de la TROC-M et de la TIRS au comité directeur intersectoriel de la Montérégie en matière d'itinérance, les organismes présents ont émis certaines critiques et inquiétudes. De façon générale, ils ont soulevé les points suivants :
  • Les organismes communautaires sont souvent nommés comme les responsables de sactions proposées, sans que ne soit précisé ce que cela implique et sans avoir consulté les représentants du communautaire sur la question.
  • Dans une grande majorité des actions, les organismes communautaires sont nommés comme responsables ou comme collaborateurs, sans aucun financement additionnel. 
  • Aucun budget n'est alloué au plan d'action, que ce soit pour les organismes communautaires ou pour d'autres acteurs du plan.
  • Plusieurs actions/décisions gouvernementales entrent en contradiction avec ce plan d'action, qui se veut à la base un plan interministériel. Nous n'avons qu'à penser au projet de loi 70 ou aux compressions dans le réseau de la santé et des services sociaux.
En raison de ces éléments, la majorité des groupes présents étaient d'avis que le plan d'action est irréalisable et que dans ce contexte, il faut prendre certaines actions pour se déresponsabiliser de l'atteinte des objectifs tout en restant collaborateurs.

En résumé voici les éléments qui ont été apportés à l’attention de nos délégués. Ceux-ci élaboreront une version corrigée du plan d’action incluant :
  • un préambule indiquant l’absence de moyens financiers;
  • ajouter une colonne au tableau invitant le CISSS à chiffrer l’ensemble des mesures;
  • ajouter un libellé qui identifie les organismes comme collaborateurs selon leurs moyens et leurs ressources;
  • ajouter le niveau scolaire;
  • ajouter le niveau local (rôle des villes et municipalités);
  • ajouter la consolidation du financement des organismes communautaires à l’action no. 8;
  • nommer les incohérences ministériels en tant que freins à la réalisation du plan d’action.
Le tableau avec les commentaires des organismes sera envoyé au CISSS d’ici les deux prochaines semaines.

De plus, le conseil d'administration de la TROC-M a décidé de réclamer 3 sièges au comité directeur pour représenter les régions des CISSS Montérégie-Ouest, Montérégie-Est et Montérégie-Centre, en plus du siège de la TIRS.

Une prochaine rencontre est prévue le 13 septembre 2016 afin de faire le suivi sur les recommandations et convenir de la suite des choses. Réservez cette date à votre agenda!

Le Trait d'Union Montérégien : Vidéo à regarder et à diffuser dans vos réseaux

Afin de faire valoir le rôle des organismes communautaires autonomes, nous vous partagerons régulièrement des courtes vidéos des membres de la TROC-M à visionner et surtout à faire circuler dans vos réseaux. N’hésitez pas à nous transmettre vos vidéos, l’objectif étant de démontrer la diversité des organismes communautaires et leurs apports dans la communauté.

Aujourd’hui, nous vous invitons à partager la vidéo du Trait d'Union Montérégien qui par le bais du témoignage d'un membre, nous permet de comprendre le rôle de l'organisme. Le Trait d'Union Montérégien est un organisme communautaire sans but lucratif qui offre un service de parrainage favorisant la réinsertion sociale d'adultes vivant, ayant vécu ou étant à risque de vivre de la détresse émotionnelle. Ils offrent également ce service aux aînés vivant de la solitude afin de prévenir l’apparition de problèmes d’ordre émotionnel tel la dépression. 

Stephane livre son témoignage
Lettres ouvertes
 
Depuis quelques semaines, la TROC-M fait paraître régulièrement des lettres ouvertes qui visent à faire connaître le travail remarquable mais souvent méconnu du grand public des organismes communautaires. Ces lettres portent toutes sur le travail des organismes communautaires autonomes en lien avec une thématique particulière.

Les lettres sont disponibles sur notre site web, sous l'onglet Reconnaissance. Elles sont également disponibles via notre page Facebook.
Lettres ouvertes

À lire : 3 pratiques à changer si on veut des salaires justes dans le communautaire

 
Nous vous invitons à lire ce billet sur les conditions de travail dans les organismes communautaires et plus particulièrement sur la question des salaires : 

3 pratiques à changer si on veut des salaires justes dans le communautaire
May 17, 2016/dans  /par 

Cette semaine, chose assez commune, j’ai reçu un appel avec une de mes questions préférées: est-ce que les organismes à but non lucratif sont réellement tenus de respecter la Loi sur les normes du travail? Pour simplifier: est-ce que la loi s’applique réellement à nous?

La réponse à cette question est assez simple (oui, la Loi sur les normes du travail s’applique au secteur à but non lucratif), mais elle s’inscrit dans une tendance forte, que la plupart d’entre-nous nous connaissons trop bien. Une croyance étrange et frustrante est assez répandue, voulant que les employé.e.s du secteur communautaire, ayant comme mission de faire le bien, devraient endurer des salaires de misère, des heures supplémentaires interminables, des descriptions de tâche absurdes et une instabilité totale.

La discussion entourant les pratiques de travail des organismes à but non lucratif commence souvent avec des attentes frôlant l’exploitation et une certaine confusion quant à l’importance de prioriser le bien-être du personnel. On en vient souvent à devoir convaincre les organisations de respecter, à tout le moins, les normes légales de base, ce qui entre en contraste (en tous cas je l’espère) avec notre désir que le secteur sans but lucratif incarne le changement que nous voudrions voir dans le monde. Quand on parle de pratiques de travail équitables, il semble que la plus difficile à mettre en place soit celle de payer ses employé.e.s un salaire décent.

Je soutiens le communautaire

Nous vous invitons à prendre connaissance du tout dernier bulletin de la campagne Je soutiens le communautaire qui présente son plan d'action pour l'année à venir.

Le conseil d’administration de la TROC-Montérégie tiendra compte de ce plan dans l'élaboration du cahier de propositions pour le plan d'actions 2016-2017 de la TROC-Montérégie.
Bulletin Je soutiens le communautaire
Forum social mondial

Pour tout savoir sur le Forum social mondial qui se tiendra cet été à Montréal, consultez leur tout dernier bulletin ou visitez le site web du Forum social mondial!
Appel de projets Ministère de la famille
 
Nous vous faisons suivre les informations concernant un appel de projets dans le cadre d'un programme de soutien financier qui constitue une des mesures du plan d'action concerté pour prévenir et contrer l'intimidation 2015-2018 «Ensemble contre l'intimidation, une responsabilité partagée» :

En complémentarité avec les actions gouvernementales existantes et celles de ses partenaires, le gouvernement se dote d’un outil supplémentaire pour joindre les différents milieux de vie et les groupes de la population pouvant bénéficier de l’élaboration ou de la bonification d’interventions adaptées à leurs réalités et à leurs besoins particuliers.

Ce programme constitue l’une des mesures phares du plan d’action concerté pour prévenir et contrer l’intimidation 2015-2018 « Ensemble contre l’intimidation, une responsabilité partagée ». Les organismes intéressés ont jusqu’au 3 juin 2016 pour déposer leur projet.

Voici des éléments clés du programme :
  • Il est accessible aux organismes à but non lucratif.
  • L’appel de projets lancé aujourd’hui couvre les années 2016-2017 et 2017-2018.
  • Le ministère de la Famille offre un appui financier maximal de 40,000 $ par projet.
Pour connaître les conditions d’admissibilité et la procédure de dépôt des projets, veuillez consulter le site www.intimidation.gouv.qc.ca.
Copyright © 2016 TROCM, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list

Email Marketing Powered by Mailchimp