Copy
Yahad-In Unum Novembre Newsletter
View this email in your browser
Déclaration du père Patrick Desbois, suite aux attaques terroristes à Paris le 13 Novembre 2015

Depuis plus de dix ans, nous enquêtons sur les fusillades des Einsatzgruppen dans les anciens pays soviétiques. Des millions de civils ont été assassiné au nom de l'idéologie nazie, bien souvent par de jeunes européens, seulement parce qu'ils étaient nés juifs ou roms.

Vendredi soir, en plein Paris, des jeunes ont assassiné d'autres jeunes assis à des terrasses, ou venus assister à un spectacle au nom d'une autre idéologie toute aussi dangereuse et assassine. Nous devons dénoncer, à temps et à contre temps, cette nouvelle idéologie meurtrière qui enseigne que pour sauver le monde il faut tirer sur la foule ou devenir kamikaze. Nommer la maladie est la première étape pour en guérir.

Toute ma prière et mon affection vont aux victimes de cette barbarie. J'invite chacun, pour demain et après demain, à combattre l'idéologie de Daech qui enseigne et entraîne des jeunes en les conduisant à assassiner pour améliorer notre monde.

Vivre en homme responsable, rempli d'espérance mais conscient de la dangerosité de certaines idéologies constitue, pour demain, la condition d'une société où tout homme poura accomplir pleinement sa vie sans en assassiner d'autres.

Les recherches en Ukraine continuent dans la région de Tchernigiv
La 3ème enquête de Yahad dans le pays cette année et le 42ème voyage de recherche en Ukraine
 
16 Novembre - 2 Décembre


« Je me souviens particulièrement de cette femme juive vêtue d’une robe bordeaux, elle tenait un nourrisson. Un Allemand a arraché l'enfant de ses bras, lui a tiré dessus avec un pistolet et la jetée dans la fosse. Ensuite, il a tué la mère ... » - Aleksandra, née en 1927 à Koty, non loin du site d’exécution des Juifs de Tchernigiv

Entre le 16 novembre et le 2 décembre, une équipe de Yahad s’est rendue dans la région de Tchernigiv, en Ukraine pour notre 42ème enquête dans le pays. A partir de leurs travaux de recherche, l’équipe a pu constater plusieurs caractéristiques propre aux exécutions de la région : le fait que de nombreux Juifs et communistes sont parvenus à fuir avant l'arrivée des Allemands, l'utilisation fréquente de tranchées antichars et de ravins naturels pour les fusillades massives des Juifs et des Roms, des fusillades qui eurent lieu tôt le matin ou tard le soir, des camps de prisonniers de guerre et des exécutions de prisonniers, la vie sous administration militaire allemande. Plus de 15 jours d'enquête ont permis à notre équipe d’interroger 41 témoins et d’identifier 26 sites d'exécution.
 
Première enquête dans la région de Volgograd en Russie
L'équipe de Yahad a interviewé des survivants de la bataille de Stalingrad et des témoins de l’exécution de réfugiés juifs
 
23 Novembre - 9 Décembre


Du 23 novembre au 9 décembre, une équipe de Yahad a mené le 16ème voyage de recherche en Russie dans la région de Volgograd, anciennement connue sous le nom de Stalingrad. Pendant la Seconde Guerre mondiale, cette ville se transforma, pendant 6 mois, en un véritable champ de bataille dont l’âpreté des combats coûta la vie à des centaines de milliers de personnes. Pour la première fois, notre équipe a pu interroger des témoins ainsi que des civils qui ont vécu la bataille de Stalingrad, un tournant décisif de la Seconde Guerre mondiale.
 
Notons surtout que, grâce à leur enquête de terrain et aux témoignages de voisins, notre équipe a pu découvrir deux sites d'exécution de réfugiés juifs, non mentionnés dans les archives. Un des sites, situé dans le village de Gontcharovka, est illustré ci-dessus. Ces deux sites restent relativement méconnus et ne sont pas marqués d’un mémorial.
 
Le Directeur de Yahad – In Unum, Marco Gonzalez, a rejoint notre équipe dans la région de Léningrad du 7 au 10 décembre. Lisez à ses réflexions depuis le terrain en consultant notre Travel Log.
Yahad-In Unum a formé 20 enseignants venus de 13 pays européens à enseigner la Shoah par balles
Atelier de formation annuel avec le Mémorial de Caen
L’exposition « La Shoah par balles » à Vilnius a reçu plus de 800 visiteurs

Les enseignants formés par Yahad-In Unum ont amené leurs étudiants (286 au total) à l'exposition « La Shoah par balles » présentée au Centre de la tolérance Gaon de Vilna à Vilnius, en Lituanie
Symposium international sur « Les enfants soviétiques, la guerre et la Shoah » à l'Université de Barcelone

14 - 15 décembre


Inscrivez-vous au colloque ici.
L’exposition « La Shoah par balles » présentée au Centro Sefarad à Madrid

14 janvier 2016


« La Shoah par balles », l’exposition itinérante de Yahad-In Unum, sera présentée au Centro Sefarad-Israel à Madrid, à partir du 14 janvier 2016. 
Copyright © 2015 Yahad-In Unum, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list