Copy
View this email in your browser

Chenilles de la Pyrale du buis :
véritables CATERPILLERS
 
C'est qui la chenille de la Pyrale du buis ?
En 2006: premières observations en Allemagne
En 2010: observés sporadiquement en Belgique
Mai 2015: apparitions massives : alertes reçues  provenant de Deurne, Wommelgem, Mechelen, … mais depuis la semaine dernière également de la région gantoise : Lochristi, Destelbergen, Melle, …
Pour l’instant, en Flandre seul la Flandre Occidentale est épargnée !!
 
Causes de cette rapide propagation?

Il suffit que d’un mois après leur éclosion pour que les chenilles se transorment en papillon.
Par conséquent, d’avril/mai, jusque septembre, trois générations annuelles sont possible.
 
Symptômes !
En lui même, le papillon est peu visible car il est actif surtout la nuit.
 
1ers symptomes : les feuilles poussent droit vers le haut et sont aglutinés ensemble. Celà débute souvent sur le côté de la haie/plante. Au coeur de la plante, on peut également découvrir des feuilles aglutinées ensemble. Celles-ci contiennent des excréments brun-vert et éventuellement des chenilles ou des popstadia. Une chenille adulte peut atteindre jusqu’à 4 cm de longueur.
 
Stade ultérieur : feuilles et rameaux rongés par les chenilles.

Comment lutter? Ou mieux: comment juguler la prolifération?
 
* MONITORING: tenez vos clients au courant de ce fléau et incitez les à régulièrement surveiller eux-même leurs plantations de buis.
* Dès les premières  infections, couper les rameaux infectés et supprimés manuellement les chenilles et les chrysalides (ne pas jetter sur le compst !!)
* Pour les fortes infections, une pulvérisation est recommandée:
Agents de contact : toutes les  pyréthrinoïdes: Okapi, Karate Zeon, Decis, …
Les agents systémiques sont à privilégier : Danadim Progress 
 

Naturellement , l’équipe Disaghor se tient à votre disposition pour répondre à toutes questions supplémentaires!

Bien à vous,

l'équipe Disaghor-Dockx