Copy
Bonjour à tous,

C’est avec grand plaisir que je vous présente cette nouvelle infolettre, la première publiée par l’équipe depuis mon accession au poste de directrice générale par intérim, en remplacement de Mme Geneviève Gallerand, qui nous a momentanément quitté le temps d’un congé de maternité.

Malgré quelques changements opérés au sein de l’OBV RPNS, tels que le départ de M. Diagne, chargé de projets PDE, les projets continuent d’aller bon train et je suis fière de souligner l’excellent travail de Catherine Baltazar, désormais coordonnatrice de projets et des communications, et des agentes en environnement dans l’exécution des mandats qui leur sont confiés ! En effet, au cours de l’été, l’équipe de l’OBV a initié et poursuivi de nombreuses initiatives. Notons parmi celles-ci les projets estivaux sur les bandes riveraines, les installations septiques et les plantes aquatiques. Toutefois, je tiens à souligner particulièrement l’énorme travail accompli dans le cadre de la Caractérisation et mise en valeur des bandes riveraines en milieu agricole en Outaouais. Basé sur des partenariats de qualité exceptionnelle et sur la motivation des participants, ce projet touche à l’essence même de la concertation en milieu agricole et en valorise tous les aspects. La réussite de ce projet est une fierté pour l’OBV ! Quant à la Restauration et mise en valeur du milieu humide du Montagnard, cette initiative est présentement à son apogée et un tout nouveau projet concernant la rédaction d’un plan d’intervention et de mise en valeur est également à l’aube de voir le jour, grâce au financement reçu de la part du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Un autre beau défi à l’horizon !

Dans la continuité des projets entrepris au cours de l’année 2016-2017, nous nous apprêtons, Catherine et moi, à planifier la saison 2017. Les projets Bande riveraine en santé, Inspection visuelle des installations septiques, Caractérisation des tributaires de lac ou encore Caractérisation des herbiers de plantes aquatiques seront à nouveau à l’honneur cette année. Ainsi, nous vous invitons à nous manifester votre intérêt envers ces projets si vous souhaitez y participer, ou à nous transmettre vos initiatives, et ce sera avec plaisir que nous vous communiquerons les informations adéquates !

En attendant la prochaine saison estivale, je vous souhaite un bel hiver, espérons-le, enneigé à souhait !

Alexia Couturier, directrice générale par intérim
AU SUJET DE L'OBV RPNS...
LES AGRICULTEURS DE L'OUTAOUAIS S'ENGAGENT DANS LA PRÉSERVATION DE LA QUALITÉ DE NOS PLANS D'EAU
 
L’OBV RPNS, grâce à l’appui financier et logistique de la MRC de Papineau et du Parc national de Plaisance, a mis sur pied un vaste projet de caractérisation et de mise en valeur des bandes riveraines en milieu agricole en Outaouais. Ce projet avait pour but de collaborer avec les producteurs agricoles afin d’effectuer des plantations d’arbres et d’arbustes en bandes riveraines. Avec le temps, ces végétaux contribueront à stabiliser les berges grâce à leur système racinaire développé, et favoriseront ainsi l'amélioration de la qualité de l’eau des ruisseaux s’écoulant dans la rivière des Outaouais.

Cet important projet a débuté au printemps 2016 avec la caractérisation des bandes riveraines chez les producteurs dont les terrains avoisinaient les ruisseaux terminant leur course dans la rivière Petite Nation ou dans la rivière des Outaouais. S’en sont suivies de belles journées de plantation dans la semaine du 11 octobre, où ce sont près de 4000 plants qui ont été mis en terre chez une dizaine d’agriculteurs volontaires. Notons particulièrement le soutien de la MRC de Papineau, de la municipalité de Plaisance et du Parc national de Plaisance, qui ont fourni quotidiennement des ressources à l’OBV pour participer à cette plantation, faisant de ce projet un franc succès !

 
PLAN D'INTERVENTION ET DE MISE EN VALEUR DU CASTOR
 
C’est avec grand plaisir que l’OBV RPNS vous annonce l’acceptation de son projet de plan d’intervention et de mise en valeur du castor au programme Relève et mise en valeur de la faune du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Sous la coordination de l’OBV RPNS, ce sont 10 municipalités issues des régions des Laurentides et de l’Outaouais qui allient leurs forces et travaillent de concert à l’échelle des bassins versants, pour gérer les populations de castors de manière préventive et non corrective. Ce mode de gestion pourrait également permettre la réduction des coûts associés aux réparations nécessaires lors de formations ou de bris de barrages.

Le projet de plan d’intervention et de mise en valeur du castor vise donc à redonner au piégeage ses lettres de noblesse dans les Laurentides et l’Outaouais puisqu’il demeure, en saison légale, la meilleure alternative pour le contrôle des populations de castors problématiques.

Ce projet se déroule en deux volets simultanés, soit la collecte d’information par les municipalités, grâce à l’outil d’acquisition de connaissances sur les castors et leurs barrages, et la rédaction d’un plan d’intervention et de mise en valeur des castors sur les territoires des municipalités participantes.

L’OBV RPNS tient à remercier chaleureusement le MFFP, sans qui cette initiative n’aurait pu être rendue possible, ainsi qu'un expert en gestion du castor pour avoir accepté de travailler en collaboration avec l’équipe !

Rendez-vous au printemps 2017 pour la divulgation des résultats !
UN ÉTÉ BIEN REMPLI POUR NOS AGENTES EN ENVIRONNEMENT
L'été 2016 a été rempli de projets pour nos trois agentes en environnement grâce aux nombreuses municipalités et associations de lac qui ont confié à l'OBV RPNS des mandats concernant les bandes riveraines, les installations septiques et les plantes aquatiques.

Claudia Roy a passé l'été complet dans la municipalité du Canton de Harrington pour réaliser l'inspection visuelle des installations septiques et des bandes riveraines sur des propriétés riveraines. Elle était accompagnée dans son mandat par Catherine Legault, agente de la municipalité du Canton de Harrington.

Laurence Danvoye a, quant à elle, parcouru les résidences riveraines situées dans les municipalités de Plaisance, Saint-André-Avellin, Lac-Simon et Papineauville afin d'y documenter les bandes riveraines et parfois d'y vérifier la conformité des installations septiques. Des plans d'aménagement de la bande riveraine personnalisés pour les terrains visités pouvaient être réalisés à la demande des riverains.  

Finalement, Eugénie Potvin a réalisé un mandat d'inspection visuelle des installations septiques pour les municipalités de La Macaza et d'Arundel. Elle a également documenté les bandes riveraines pour la municipalité d'Arundel et réalisé l'inventaire des plantes aquatiques pour l'association du lac Paquet, la municipalité de Lac-Simon, l'association du lac Boileau, l'association des lacs Saguay et Allard et l'association du lac Lanthier. 

Dans le cadre de tous ces mandats, les agentes en environnement ont assuré un rôle de sensibilisation aux enjeux liés à l'eau en rencontrant les propriétaires riverains et en distribuant de la documentation à cet effet.

L'OBV RPNS tient à remercier les trois agentes en environnement de s'être investies dans ces projets, ainsi que tous les partenaires. Nous remercions particulièrement Emploi Été Canada pour le soutien financier dans l'embauche d'une agente en environnement.

 
Gauche: Eugénie Potvin effectuant la caractérisation de plantes aquatiques au lac Simon. Droite: Claudia Roy faisant l'inspection visuelle d'une installation septique à Harrington. 
CARTOGRAPHIE DES MILIEUX HUMIDES DANS LA VALLÉE DE LA RIVIÈRE DES OUTAOUAIS
Cet été, l'équipe de Canards Illimités Canada a peaufiné la cartographie préliminaire des milieux humides à l'aide des données récoltées pendant la campagne de validation terrain du printemps 2016. Cette cartographie préliminaire a été présentée aux municipalités partenaires les 16 et 17 novembre dernier. Le but de la rencontre était de recueillir les connaissances des employés municipaux sur les milieux humides sur leurs territoires. Cet hiver, ces connaissances locales seront intégrées au modèle cartographique ayant été créé à partir de l'interprétation de photographies aériennes. Les résultats finaux seront annoncés et publiés au printemps 2017 ! 
 
RESTAURATION ET MISE EN VALEUR DU
MILIEU HUMIDE DU MONTAGNARD

 
En 2014-2015, l’Organisme de bassins versants des rivières Rouge, Petite Nation et Saumon (OBV RPNS) a débuté, en partenariat avec la municipalité de Saint-Faustin-Lac-Carré, un projet de restauration et de mise en valeur d’un milieu humide situé en bordure de la route 117. Au cours de l’année 2015-2016, ce sont principalement des actions de restauration qui se sont déroulées sur le site, avec l’installation de barrières à sédiments, le nivelage du sol et la mise en terre de plusieurs centaines de plants afin de stabiliser les berges. Plusieurs inventaires fauniques ont également eu lieu, notamment en ornithologie et en ichtyologie.

Durant l’année 2016-2017, les activités principales qui se sont déroulées au milieu humide visaient la mise en valeur du site, avec la construction d’une passerelle et l’apposition, encore à venir, de panneaux d’interprétation. De plus, à la suite d’une étude plus poussée du ruisseau, au cours de laquelle la présence d’alevins et de tacons d’ombles de fontaine a été enregistrée, l’OBV et la municipalité ont ajouté un nouveau volet de restauration du cours d’eau et d’aménagement de frayères afin de favoriser le maintien de la population dans le cours d’eau.

L’OBV RPNS et la municipalité de Saint-Faustin-Lac-Carré souhaitent remercier tous les partenaires qui ont rendu possible le succès de ce projet, soit AGIR pour la Diable, le Club ornithologique des Hautes-Laurentides, Enviroforêt, Aubier Environnement, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Notons également que ce projet n’aurait pu voir le jour sans le soutien financier d’Environnement et Changement climatique Canada et la MRC des Laurentides, via le Pacte rural.

 

 
 
LA PRÉSERVATION DES MILIEUX SENSIBLES, UN ENJEU ACCESSIBLE À TOUS! 

Le projet de restauration et mise en valeur du milieu humide du Montagnard constitue un bel exemple de préservation des milieux naturels qui façonnent notre paysage en offrant de nombreux services écosystémiques. Entrent dans cette catégorie les services d’approvisionnement, qui fournissent l’eau, la nourriture, etc., les services de régulation comprenant le contrôle des sécheresses et inondations ainsi que les services de soutien, nécessaires aux autres bienfaits.

Les milieux humides, les lacs et cours d’eau appartiennent aux milieux sensibles pour lesquels des actions de protection peuvent être réalisées de façon simple et concrète.
Résident riverain ? Prenez soin de votre bande riveraine !
La préservation des milieux humides et des plans d'eau est assurée, entre autres, par la qualité et la santé de nombreux écosystèmes qui sont reliés à la ressource en eau. Pour ce faire, le maintien d’une bande riveraine conforme à la législation en vigueur est essentiel. Tout d’abord, la présence de végétaux, via le développement du système racinaire, exerce une rétention des sédiments, nutriments et contaminants, et favorise la stabilisation des berges, les protégeant ainsi contre l’érosion des sols. Elle permet également une régularisation de la température de l’eau, tout en prévenant l’évaporation d’une quantité trop importante d’eau issue du cours d’eau. En ce qui a trait à l’aspect faunique, la bande riveraine crée des habitats pour les communautés benthiques et piscicoles et favorise le maintien de la biodiversité, autant aquatique que terrestre (ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, (MDDELCC, 2016).
Le document Plantation et entretien d’une bande riveraine est disponible à cette adresse : http://banderiveraine.org/wp-content/uploads/2013/04/Bande-riveraine-depliant.pdf.
Vous possédez une fosse septique ? Soyez conforme, faites-la inspecter !
D’autre part, pour les résidences non raccordées au système d’égouts municipaux et possédant une installation septique isolée, il est important qu’un suivi serré soit effectué à ce niveau, afin de détecter toute source potentielle de contamination. Selon la législation en vigueur, les systèmes sanitaires des résidences permanentes doivent être vidangées aux deux ans, alors que ceux des résidences secondaires du type chalet, doivent l’être aux quatre ans. L’une des principales sources de phosphore rejeté dans l’environnement provient des eaux usées issues des résidences isolées. Des installations désuètes ou non entretenues représentent donc un risque important.
Le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques vous proposent un guide sur les essentiels à savoir en termes d’installation septique : http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/eau/eaux-usees/residences_isolees/Depliant-eaux-usees-AESEQ.pdf.
Amateur de sports nautiques? Ne traînez pas vos bibittes de lac en lac!
L’Agence de bassin versant des 7 vous présente une page web adaptée aux amateurs de sports nautiques et vous explique les bonnes pratiques pour limiter l’expansion des espèces aquatiques exotiques envahissantes : http://www.abv7.org/bibittes.php.

Les espèces exotiques envahissantes font de plus en plus leur apparition dans nos lacs et cours d’eau. Ce sont des espèces introduites, qui se retrouvent dans un secteur étranger à leur aire de répartition naturelle. Des gestes simples et non coûteux permettent de limiter leur expansion !

 
DES NOUVELLES DES OBV LOCAUX
MISE EN VALEUR DE LA RIVIÈRE MASKINONGÉ: LE PROCHAIN PROJET DE LA PROMA

Le 20 septembre dernier, la Société pour la protection du bassin versant de la rivière Maskinongé (PROMA) a tenu son 6e colloque à La Minerve. À cette occasion, la PROMA a annoncé son projet visant à promouvoir la rivière : la mise en place d'un circuit canotable de l'amont vers l'aval prévue pour 2018, possible à effectuer en famille. D'ici là, des sites de camping seront installés, ainsi que des accès pour la mise à l'eau et les portages.

Notre chargée de projets était présente à cette occasion pour présenter les résultats du suivi de la qualité de l'eau sur la rivière Maskinongé pour l'année 2016. Des résultats encourageants témoignent d'une très bonne qualité de l'eau permettant les activités comme la baignade. Le suivi, qui a été initié en 2015, fournira un outil important aux gestionnaires de la PROMA afin de détecter dans le futur de potentielles modifications à la qualité de l'eau afin de pouvoir intervenir rapidement. 
FORMATIONS ET ÉVÉNEMENTS À VENIR
VULNÉRABILITÉ DES SOURCES D'APPROVISIONNEMENT EN EAU POTABLE
 
En 2014, le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) a instauré le Règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection (RPEP). Ce règlement comporte son lot de nouveautés en ce qui a trait aux responsabilités des municipalités concernant l'approvisionnement en eau. Entre autres, toutes les municipalités du Québec ont jusqu'à 2021 pour déposer une analyse de la vulnérabilité des sources destinées à l'alimentation en eau potable au Québec. 

Un webinaire donné par Caroline Robert sera offert gratuitement par l'union des municipalités du Québec (UMQ) à ses membres le 22 novembre prochain afin d'accompagner les municipalités dans leurs nouvelles responsabilités. Pour plus d'information, cliquez ici
PROJECTION DU FILM "DEMAIN" À MONT-TREMBLANT
 
Le film Demain, récipiendaire du prix césar 2016 du meilleur documentaire, explore des exemples de solutions locales et accessibles de développement durable dans 10 pays différents. Ces solutions peuvent s'exprimer au niveau des communautés, des municipalités et des gouvernements locaux et nationaux. Voulant sensibiliser par des exemples positifs, le film Demain a inspiré des milliers de personnes à travers le monde depuis sa parution en décembre 2015. Il sera diffusé à Mont-Tremblant le 29 novembre 2016.

 
LE RÔLE DES MUNICIPALITÉS FACE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES
 
Votre municipalité est-elle prête à faire face aux défis à venir liés aux changements climatiques? Une formation s'adressant aux élus et aux gestionnaires municipaux sera offerte le 26 janvier 2017 à Thurso afin de diffuser l'information sur les changements climatiques attendus, les impacts et opportunités potentiels qui en découleront et les mesures d'adaptions suggérées. La formation est offerte en collaboration avec la Fédération canadienne des municipalités, le groupe de recherche Ouranos et l'organisme Enviro-accès

Tous les détails sur la formation se trouvent ici
 
Suivez-nous sur :
Copyright © 2014, Organisme de bassins versants des rivières Rouge, Petite Nation et Saumon, All rights reserved.



Nos coordonnées sont:
737 rue de la Pisciculture
Saint-Faustin-Lac-Carré, J0T 2R0
www.rpns.ca
info@rpns.ca


unsubscribe from this list   
update subscription preferences






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
OBV RPNS · 737 rue de la Pisciculture · Saint-Faustin-Lac-Carré, Qc J0T1J2 · Canada

Email Marketing Powered by Mailchimp