Copy
avril 2019
View this email in your browser
Nouvelles du RCP

Le RCP est ravi d’accueillir la toute nouvelle membre au sein de notre Conseil d’administration, Odarka Decyk, qui a été chargée du rôle de trésorière.

Odarka est CPA, CA et détiens un baccalauréat ès arts en comptabilité avec mention d’honneur de l’Université de Waterloo. Elle est actuellement présidente de la Corporation de protection des investisseurs de l’Association canadienne des courtiers en fonds mutuels, un fonds de compensation pour les membres de l’Association canadienne des courtiers en fonds mutuels. Avant cela, elle a été partenaire associée chez KPMG s. r. l. durant plus de 20 ans.


Odarka Decyk - CPA, CA
Membre, 
Conseil d’administration

Elle est dévouée à aider les organisations au meilleur de ses compétences en mettant à contribution son immense expérience et à donner de l’espoir aux gens qui vivent dans la souffrance en veillant à ce que le RCP possède les ressources nécessaires en vue d’accomplir sa mission.

Le RCP travaille en collaboration avec plusieurs autres organisations de patients à l’élaboration d’une stratégie en vue des élections fédérales qui approchent.

Nos objectifs sont de garder nos membres informés au sujet des propos des différents partis concernant les enjeux de santé importants pour les gens atteints de psoriasis et d’arthrite psoriasique, d’indiquer aux candidats des différents partis les éléments qui sont importants pour les patients et leurs familles, et de fournir à ses membres de l’information concernant les différentes manières d’être actifs en amont, ainsi qu’au cours de la saison électorale.

L’un des volets de cette stratégie consiste à nous renseigner au sujet de ce que pensent les Canadiens à l’égard des priorités en matière de santé du gouvernement fédéral par l’entremise d’un questionnaire portant sur les priorités en matière de santé. 

Au RCP, nous souhaitons connaître l’avis et l’opinion de nos membres concernant ces sujets d’importance capitale. Nous vous invitons à nous partager vos pensées et vos avis en répondant à ce petit questionnaire confidentiel qui ne nécessite que deux minutes, d’ici le 10 mai, ici.

Aperçu : Maladies associées au psoriasis
Le psoriasis est une maladie chronique inflammatoire d’origine immunitaire qui s’attaque à la peau. Dans la plupart des cas, le psoriasis peut être contrôlé et la plupart des gens qui en sont atteints parviennent à mener une vie normale.

Il arrive cependant que les maladies systémiques chroniques augmentent la probabilité de manifestation d’autres maladies chroniques. Le psoriasis est malheureusement reconnu pour être associé à un risque plus élevé de manifestation de certaines maladies chroniques associées ou de certaines maladies concomitantes.

Arthrite psoriasique
L’arthrite psoriasique (AP), qui se caractérise par l’inflammation des articulations et des tissus conjonctifs, peut se manifester chez près de 30 % des patients atteints de psoriasis. Alors que l’arthrite psoriasique affecte principalement les grosses articulations ainsi que les articulations distales, les symptômes varient d’une personne à l’autre. Ils se présentent sous des formes de différente intensité, allant de l’apparition de légère douleur spontanée jusqu’à d’intenses douleurs articulaires permanentes. L’arthrite psoriasique peut potentiellement avoir des conséquences importantes sur le fonctionnement au quotidien des gens qui en sont atteints. Pour cette raison, il est important de faire identifier et diagnostiquer l’arthrite psoriasique le plus tôt possible afin de prévenir les lésions importantes que la maladie peut éventuellement causer aux articulations. Vous trouverez davantage d’information à ce sujet ici.

Maladie inflammatoire chronique de l’intestin
Le terme maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI) est un terme très vaste servant à décrire l’inflammation chronique de l’appareil digestif et qui comprend entre autres des formes telles que la maladie de Crohn ainsi que la maladie cœliaque. Tout comme le psoriasis, la maladie inflammatoire chronique de l’intestin est également liée à une réponse inadaptée du système immunitaire causant une inflammation au niveau du tube digestif. Les patients atteints de psoriasis peuvent être trois fois plus à risque de développer une forme de MICI comparativement au reste de la population en général.

Uvéite
L’uvéite est l’inflammation survenant au niveau de l’œil, et chez les patients atteints de psoriasis, l’uvéite est également une maladie d’origine immunitaire. Près de 40 % des cas d’uvéite sont causés par une maladie d’origine immunitaire préexistante telle que le psoriasis ou lui est secondaire. Les symptômes se manifestent selon la proportion de l’œil qui est atteinte et peuvent toucher les deux yeux à la fois. Parmi les signes avant-coureurs l’uvéite on retrouve la rougeur oculaire, la douleur ainsi que l’embrouillement de la vision et il est important que celle-ci soit évaluée par un ophtalmologiste. Avec l’obtention d’un diagnostic d’uvéite, les personnes atteintes peuvent recevoir des traitements en vue de diminuer l’inflammation et d’éviter la perte de vision.

Maladies cardiovasculaires
Parmi les maladies cardiovasculaires (MCV) figurent les maladies telles que l’accident cérébrovasculaire, les maladies coronariennes de même que les thromboses veineuses profondes, qui sont toutes causées par des affections qui touchent le cœur et les vaisseaux sanguins. Bien que le psoriasis soit lié à un risque accru d’aggravation des maladies cardiovasculaires, le dépistage le plus tôt possible ainsi que la mise en place de simples interventions telles que des améliorations du style de vie ainsi qu’un soutien pharmacologique (au besoin) sont extrêmement efficaces afin d’améliorer les résultats à l’égard de la santé.  
Syndrome métabolique
Le syndrome métabolique (SM) comprend chez les personnes qui en sont atteintes la présence d’hypertension, cholestérolémie, l’hyperglycémie, la présence d’excès de graisse abdominale, qui sont tous des facteurs contribuant à l’augmentation du risque de maladie cardiovasculaire. De plus en plus de données tendent à démontrer que le risque d’apparition de caractéristiques du SM serait doublement plus important chez les patients atteints de psoriasis sévère.

Diabète
Le diabète est un trouble d’hyperglycémie causé par un défaut de production lié à l’insuline. L’augmentation chronique de la glycémie à long terme endommage les organes et les vaisseaux sanguins, menant à davantage de complications. On suggère actuellement qu’il pourrait exister une corrélation génétique entre le psoriasis et le diabète, ce qui placerait les patients atteints de psoriasis à risque de développer le diabète. Toutefois pour beaucoup de gens, en adoptant certains changements au niveau du style de vie, en obtenant un diagnostic tôt et en bénéficiant de traitements pharmacologiques (lorsque nécessaire), la glycémie peut être contrôlée afin de réduire les risques de complications liées au diabète.

Santé mentale
Les patients atteints de psoriasis sont à risque d’être atteint de troubles de santé mentale. Jusqu’à 30 % et 60 % des patients atteints de psoriasis sont à risque d’être atteints respectivement d’anxiété ou de dépression au cours de la durée de leur maladie. En raison des symptômes visibles et chroniques qu’engendre le psoriasis, ce dernier peut porter atteinte de façon importante à l’estime de soi et à la qualité de vie des gens qui en sont atteints.
Alors que les patients n’ont pas toujours le contrôle sur la souffrance que leur inflige le psoriasis, apprendre à gérer cette affection difficile et à vivre avec elle est cependant possible. Au besoin, la recherche d’aide professionnelle n’est pas une faiblesse, mais plutôt une partie intégrale du traitement holistique du psoriasis.

Conclusion
Les preuves sont de plus en plus nombreuses concernant le fait que le fait d’être atteint de psoriasis rend les patients davantage à risque d’être éventuellement atteint à la fois de maladies d’origine immunitaires et de maladies concomitantes d’origine non immunitaire. Le fait de se renseigner davantage au sujet de ces maladies et de rechercher une aide professionnelle auprès des fournisseurs de soins de santé constitue une part importante de la prise en charge de toute source d’inquiétude.

Cet article a été rédigé originalement en anglais par Felicia Tai, étudiante en médecine à l’Université de Toronto.

Le contenu se retrouvant dans cet article n’est pas destiné à remplacer les conseils médicaux, le diagnostic ou les traitements fournis par un médecin ou par tout professionnel de la santé. Consultez toujours votre médecin ou autre fournisseur de soins de santé qualifié pour toute question relative à un problème de santé.
Semaine de la santé mentale et psoriasis
La Semaine de la santé mentale organisée par l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM), qui aura lieu du 6 au 12 mai prochain, est une initiative qui encourage la tenue d’une conversation ouverte et honnête au sujet de la santé mentale et qui célèbre en 2019 son 68e anniversaire.
 
Selon l’ACSM, « la santé mentale est un état de bien-être, et nous l’avons tous. »
 
Pour trop de Canadiens, la santé mentale est encore considérée comme un sujet tabou, bien que la situation soit en train de changer. En fait, plus nous parlerons de notre propre santé mentale, plus nous apporterons des changements positifs et contribuerons à enrayer la stigmatisation.
 
L’ACSM souligne que la santé mentale d’une personne peut être influencée par le sentiment d’avoir un but ou une mission précise dans la vie, par ses relations, sa connectivité à sa communauté, son sentiment d’identité ainsi que son aptitude à créer un équilibre entre le stress et le plaisir de vivre.
 
Or, chacun des facteurs qui influencent la santé mentale peut être compliqué par le psoriasis et l’arthrite psoriasique. Certaines personnes atteintes de maladies chroniques peuvent être isolées et faire face à la discrimination ; elles peuvent se heurter à des obstacles dans leurs relations, leur emploi, leur éducation et faire face à plusieurs autres défis sur le plan social.
 
Il est très important de reconnaître ces liens entre le psoriasis et la santé mentale, car c’est à partir de cette reconnaissance que nous pouvons commencer à nous aider et à aider les autres.
 
Comme point de départ, nous pouvons nous inspirer de l’article 16 stratégies pour vous épanouir de l’ACSM parmi lesquelles on retrouve : faire le plein de nature, apprendre de nouvelles choses et prendre le temps de faire ce que nous aimons.
 
Un autre élément important à considérer pour les personnes atteintes de psoriasis et d’arthrite psoriasique est qu’il est essentiel qu’elles continuent de travailler en étroite collaboration avec leur équipe de spécialistes. La prise en charge efficace des symptômes peut être l’un des meilleurs moyens d’influer positivement sur le bien-être.
 
Promettons-nous de discuter ouvertement et honnêtement du lien entre le psoriasis et notre santé mentale, pendant la Semaine de la santé mentale ainsi que tout au long de l’année. Une conversation sincère peut contribuer grandement à éliminer les obstacles, à enrayer la stigmatisation et, finalement, à améliorer la santé mentale collectif.
Rapport provisoire concernant le programme national d’assurance-médicaments
Tel qu’annoncé dans le cadre du budget fédéral 2018, le Conseil consultatif sur la mise en place d’un programme d’assurance-médicaments (le Conseil) mène actuellement un dialogue national au sujet de la mise en place d’un programme d’assurance-médicaments qui soit abordable pour tous les Canadiens ainsi que leurs familles, pour les employeurs et pour les gouvernements.

En mars 2019, le Conseil a remis au ministre de la Santé et au ministre des Finances un rapport provisoire portant sur l’avancement de leurs travaux.

Ce rapport du Conseil présentait trois principales recommandations à l’endroit du gouvernement fédéral :
  1. Création d’une agence canadienne du médicament — Le Conseil recommande la mise en place par le gouvernement fédéral et conjointement avec les provinces et les territoires ainsi que les peuples autochtones, d’une agence indépendante responsable de la gestion et de la supervision de l’assurance-médicaments au Canada.
  2. Création d’un formulaire national complet appuyé sur des faits — Le Conseil recommande que le gouvernement fédéral, conjointement avec les provinces et territoires, les peuples autochtones, les patients et les résidents, ainsi que les experts cliniques, entame la création d’un formulaire complet, appuyé sur des faits.
  3. Investissement en matière de systèmes de technologies de l’information (TI) et données sur les médicaments — Le Conseil recommande que le gouvernement fédéral investisse les ressources financières et autres nécessaires, en vue de permettre aux gouvernements fédéraux, provinciaux et territoriaux de renforcer la collecte de données sur les médicaments et d’améliorer leurs systèmes de technologies de l’information liés aux médicaments afin d’atteindre les cibles et les objectifs visés en matière d’assurance-médicaments.
Dans le budget fédéral 2019, trois mesures essentielles appuyant les recommandations intérimaires initiales émises par le Conseil consultatif ont été présentées :
  1.  La création d’une Agence canadienne des médicaments qui permettrait de bénéficier d’un pouvoir d’achat en gros et permettrait la négociation des prix des médicaments.
  2. Un nouveau formulaire national d’assurance-médicaments créé en vue d’offrir une couverture plus homogène en matière de remboursement de médicaments à travers le Canada.
  3. Une stratégie nationale pour les médicaments pour les maladies rares qui peuvent s’avérer très coûteux (investissement allant jusqu’à 1 milliard de dollars sur une durée de deux ans).
Parmi les investissements en santé dans le budget pour 2019, des fonds sont également consacrés entre autres à la lutte contre la crise des opiacés ainsi qu’à la prévention du suicide et de la démence.

Cela soulève des questions quant à la signification de ces mesures pour l’accès au programme d’assurance médicament provincial de même que du programme privé, ainsi que quant à la manière exacte dont l’Agence canadienne des médicaments impliquera les organismes pancanadiens tels que l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé ainsi que l’Alliance pancanadienne pharmaceutique — détails nécessitant davantage de clarté.

Le RCP reconnaît que trop de personnes au Canada possèdent une couverture inadéquate ou nulle pour les médicaments sur ordonnance, et que l’accès aux médicaments dépend actuellement de l’endroit de résidence des patients. Nous appuyons vivement les efforts déployés en vue de palier à ces écarts.

Nous appuyons également la mise en œuvre d’une stratégie visant à assurer l’accès pour les gens couverts par des régimes d’assurances privées ou publiques, d’une gamme de choix de traitements pour le psoriasis ainsi que l’arthrite psoriasique étant donné la réponse variable et changeante au fil du temps aux différents médicaments. Un formulaire national qui mènerait à un niveau de couverture inférieur à celui habituellement offert par des régimes d’assurance-médicaments privés s’avérerait inquiétant.

Nous continuerons à surveiller les déclarations des différents partis dans le cadre des plateformes électorales fédérales à propos de ces enjeux d’ici la tenue de l’élection.

(La section précédente a été tirée en partie du Gouvernement du Canada).
CE QUI SE PASSE DANS LE MONDE DU PSORIASIS
Chaque mois nous communiquerons une liste des liens sur le psoriasis que nous trouvons intéressants. Avez-vous lu un texte que nous pourrions partager avec le Réseau? Partagez vos liens avec nous sur FacebookTwitter ou par courriel.
 
Liens pour le mois d'avri : *Il s’agit de liens vers des sites extérieurs d’actualité que nous mettons à votre disposition. Les points de vue exprimés sur ces sites extérieurs ne reflètent pas nécessairement les vues du Réseau canadien du psoriasis.
Copyright © 2019 Canadian Psoriasis Network. All rights reserved.

Our mailing address is:
PO Box 8706, Ottawa ON. K1G 3J1

unsubscribe from this list    update subscription preferences 






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Réseau canadien du psoriasis · 328 Bartlett Ave · Suite 809 · Toronto, Ontario M6H 3G7 · Canada

Email Marketing Powered by Mailchimp