Copy
BOOMERANG Newsletter

Nº 20 - NOVEMBRE 2016
Voir cet email dans votre navigateur

EDITO

Bon, d'accord, pas de quoi se réjouir! On désespère de voir s'installer le printemps, les petits nouveaux regrettent déjà de ne pas avoir choisi Brisbane et on en vient à douter de passer Noël à la plage ! 

Mais il faut voir les bons côtés. Prenez le week-end du 23 octobre, grêle, vent et froid de gueux dehors. Résultat: gros succès pour notre premier brunch en famille! 

Alors ce mois-ci encore, en attendant des cieux plus cléments, on investit dans les rendez-vous de mi-saison et la chaleur humaine ! Quitte à remettre les pique-niques, barbecues et randonnées à... fin novembre-début décembre! Au rayon nouveautés ce mois-ci, vous trouverez donc une dégustation de vin, une soirée latino, un atelier beauté pour mesdames ou nutrition-santé pour tout le monde ; et côté enfants, sans doute quelques jolies histoires à partager.

Mais évidemment, on n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise. Si le beau temps se décide à revenir, notre équipe de choc reverra sa copie! 

SOMMAIRE

LES ACTIVITÉS MELBOURNE ACCUEIL

Conversation anglaise
avec Jenny

Vendredi 4 novembre - 10h
@ North Point Café - Brighton
 
Free Fitness
Mardi 8 novembre - 18h30

@ Fawkner Park
 
Café
Jeudi 10 novembre - 10h

@ Chez Frédérique - Brighton
 
Conversation anglaise
avec Kendra

Vendredi 11 novembre - 10h
@ Millstone Café - Malvern
 
Soirée latino
Dimanche 13 novembre 
À partir de 19h

@ The Night Cat - Fitzroy
 
 Café poussette
Mardi 15 novembre - 10h
@ à confirmer
 
 Atelier maquillage
Mercredi 16 novembre - 13h
@ Chez Anabela - East Malvern
 
Free Fitness
Vendredi 18 novembre - 10h

@ Fawkner Park
 
Conversation anglaise
avec Jenny

Vendredi 18 novembre - 10h
@ North Point Café - Brighton
 

Sortie Festival Paris to Provence
Samedi 19 ou dimanche 20 novembre (en fonction du temps) - 11h
@ Como House & Garden
 
Visite guidée: The Royal Exhibition Building
Mardi 22 novembre - 10h45
@ 9 Nicholson St, Carlton VIC 3053
 
Atelier nutrition - bien-être
Jeudi 24 novembre - 13h
@ Chez Karine - Burwood
 
Dégustation & éducation au vin
Vendredi 25 novembre - 18h30
@ à confirmer
 
Conversation anglaise
avec Kendra

Vendredi 25 novembre - 10h
@ Millstone  Café - Malvern
 
Café poussette
Mercredi 30 novembre - 10h
@ à confirmer
 
Sortie culturelle: Art of Bansky
Mardi 6 décembre - 12h
Inscrivez-vous dès maintenant ! Trop tard pour le 2 novembre, il n'y avait plus de tickets!
@ Federation Square
 
À VENIR

Storytelling en français pour les enfants 
(deux groupes 4 à 7 ans et 8 à 12 ans)

date et lieu à déterminer
Retour au sommaire

L'AGENDA DE NOVEMBRE


1, 3 & 5 novembre: Melbourne Cup Carnival
 

@ Flemington Racecourse
https://www.flemington.com.au/melbourne-cup-carnival

 


4-6 novembre: Alliance française Classic Film Festival

@ Astor Theater
http://afmelbourne.com.au/culture-and-events/cinema/alliance-francaise-classic-film-festival/
L’Alliance française de Melbourne lance un nouveau festival du film dédié aux classiques du cinéma français. Pour sa première édition, il rend hommage aux blondes à travers 5 films qui, des années 50 aux années 70, ont fait date dans l’histoire du cinéma.

 


 Du 10-13 novembre: Taste of Melbourne

@ Albert Park, Pelican Lawn
http://melbourne.tastefestivals.com/#dGaTIzqWrk0AJpWc.97
Taste of Melbourne is returning to the beautiful lakeside location of Albert Park from the 10-13 November 2016. The World's Greatest Restaurant Festival will bring together Melbourne's latest, greatest and hottest restaurants along with a host of boutique exhibitors and exciting attractions for four days of foodie fun, right in the heart of Melbourne!

 


11-20 novembre: ‘Bon fromage’ festival of European Cheeses

@ Coin Faraday & Lygon Streets, Carlton
Festival of European Cheeses to explore, taste and celebrate the best in European cheeses over two weekends featuring: 
- Masterclasses from experts including Anthony Femia, Johnny di Francesco, Milk the Cow, Harper & Blohm, Tad Lombardo, and Tony Twitchett.
- Free cheese tastings
- A European style market place with inspired cheese dishes from our experts.
- An aperitivo wine bar.

 


Du 11-19 novembre: Melbourne Music Week
 

@ various locations
http://www.thatsmelbourne.com.au/Whatson/Music/mmw/mmw2016/pages/holding.aspx
Presented by City of Melbourne, Melbourne Music Week (MMW) is an eight-day program of imaginative events dedicated to celebrating and supporting the city's world–famous music scene.

 

 Du 18 au 20 novembre: Paris to Provence: le festival français de Melbourne.

@ Como House & Gardens, South Yarra
www.paristoprovence.com.au
Paris to Provence French Festival will transport you to a whimsical French provincial village market in the heart of South Yarra at the National Trust property of Como House and Garden, where you will find over 75 French inspired retailers, roaming performers, street musicians and daily activities

 

 Le 27 novembre à 12h: The Color Run

@ Flemington Racecourse.
http://thecolorrun.com.au/event/melbourne
The Color Run is a five-kilometer, un-timed run, where thousands of participants, or as we like to call them “Color Runners”, are doused from head to toe with our coloured powder at each kilometer. With only two rules, the idea is easy to follow:
1 . Wear white at the starting line
2 . Finish plastered in colour!

 

Retour au sommaire

QUE S'EST-IL PASSÉ EN OCTOBRE ?

 

LES RENDEZ-VOUS MELBOURNE ACCUEIL

Première séance de fitness

Trois courageuses et un bébé! Mais que font les autres?

 

Affluence au café poussette ce mois-ci!

Un grand merci à Laure de nous ouvrir sa maison et surtout son jardin !

 

L’incontournable café!

Beaucoup de monde aussi et l’occasion de rencontrer des nouveaux membres bien sympathiques

 

Visite des jardins de Toorak.

Un grand cru cette année! Et sous un soleil radieux!

Grand succès du premier brunch en famille, sous un soleil… disons, plus voilé!

Merci à tous d’être venus!

Araignées, chauve-souris et fantômes pour le premier art & craft !

Même pas peur!
Retour au sommaire

L'INVITÉ DU MOIS

L’invitée du mois: Anne Gillme, fondatrice du site www.expatriateconnection.com

Parlez-nous un peu de vous. Par quel concours de circonstances avez-vous posé vos valises à Hobart en Tasmanie ?

Vous savez, je suis toujours un peu gênée de parler de moi parce que dans mon métier, aujourd’hui de counselor et bientôt de psychanalyste, il est essentiel que les gens en sachent le moins possible sur moi. Pour tout vous dire, j’ai même retiré de mon site ma page de présentation ! 

Disons simplement que je suis d’origine alsacienne, mais j’ai vécu un an en Allemagne dans le cadre d’un échange Erasmus, avant de passer quinze ans en Belgique. Et croyez-le ou non, j’ai fini par m’installer en Tasmanie il y a cinq ans pour réunir ma famille ! À l’époque mon mari travaillait dans le nord de la France, à deux heures de route de la maison et quand il a demandé à revenir en Belgique auprès de nous, on lui a répondu : « Tu veux rejoindre ta famille? D’accord. Dans ce cas, on a un poste en Australie ! »

Nous sommes donc partis, au départ pour trois ans, sans enthousiasme délirant, en particulier parce que notre aîné était déjà grand. Mais au bout de six mois, on avait plus d’amis qu’on n’en avait jamais eu en Belgique en quinze ans et il n’était plus question de repartir!

 

Vous êtes donc une habituée de l’expatriation. Est-ce que cette expérience personnelle a joué un rôle dans votre activité actuelle?

Absolument! A priori rien ne me prédestinait à suivre cette voie, si ce n’est un intérêt très ancien pour la psychanalyse en général et Françoise Dolto en particulier. Mais ici, très vite, avec les enfants à l’école et un mari très pris par son travail, je me suis retrouvée entre mes quatre murs à me demander à quoi pouvait bien me servir tout ce que j’avais appris. Or c’est le genre de choses dont vous ne pouvez pas vraiment parler parce que, dès que vous évoquez l’expatriation, tout le monde trouve ça formidable et vous n’osez plus rien dire !

Alors tout cela m’a donné envie de créer une sorte de communauté en ligne qui permettrait aux expatriés d’évoquer librement ces questions. Et comme cela touche à la vie profonde des gens, j’ai voulu faire une formation. Je trouve l’approche comportementaliste de la psychologie, dominante en Australie, assez limitative. Je suis donc allée vers un diplôme de counselor, centré sur l'écoute de la personne et le profond respect de ses valeurs, en parallèle avec une formation plus longue à la psychanalyse.

 

Que trouve-t-on exactement sur votre site, www.expatriateconnection.com?

Expatriate connection existe depuis maintenant quatre ans et réunit 750 lecteurs du monde entier. Cela grandit tout doucement. On y trouve des articles en anglais qui traitent de tous ces traumatismes subtils liés à l’expatriation, toutes ces choses dont on ne s’ouvre pas facilement à son entourage, d’une part parce que souvent on a choisi cette situation et d’autre part parce qu’on ne veut pas paraître ingrat vis-à-vis de l’opportunité qui nous est offerte. Évidemment, l'expatriation apporte des choses très positives, mais il faut pouvoir exprimer le négatif, travailler sur la tristesse, les doutes, la culpabilité, pour apprécier pleinement ce qu’on a.

Je traite par exemple les problématiques du conjoint suiveur, qui passe souvent d’une réussite professionnelle et une indépendance financière à une situation de totale vulnérabilité, de l’adolescent déraciné au moment même où il se construit, des migrants économiques, des questions liées au vieillissement à l’étranger ou encore du rapatriement qui peut être très douloureux lorsqu’on croit revenir chez soi alors que tout a changé entre temps. J’ai rencontré par exemple une femme française qui a fait un tour du monde extraordinaire pendant quinze ans, puis est rentrée en France où elle est redevenue institutrice. Eh bien, ces quinze ans de sa vie, elle n’en a jamais parlé à personne depuis son retour! 

 

Expatriate connection, c’est aussi des groupes de discussion…

Oui, j’ai lancé ces groupes de soutien il y a deux ans et demi. Je propose deux programmes différents en anglais. Le premier s’appelle Unpack your bags. Ce sont des groupes de trois à six personnes qui se réunissent par vidéoconférence une heure une fois par semaine pendant quatre semaines. L’objectif n’est pas de conseiller ou de résoudre les problèmes des gens, d’autant que je suis partie prenante dans la discussion; c’est un espace où l’on s’écoute les uns les autres en toute confidentialité autour de questions liées à la transition, à l’identité, où chacun peut s’exprimer et trouver ses propres réponses. Et bien souvent constater que d’autres ressentent exactement la même chose que soi est un grand réconfort. Je viens de commencer un groupe dont les participants sont à Seattle, Toronto, Alberta, au Mexique et au Portugal. Je vous laisse imaginer la quadrature du cercle pour trouver un horaire compatible!

 

Et l’autre programme?

Il fait suite au premier et s’appelle Deep dive. Cette fois les gens s’engagent pour trois mois, à raison d’une séance de 90 minutes tous les quinze jours. On décide d'un thème commun aux membres du groupe, par exemple les liens avec le pays d’origine, les relations de couple, les adolescents, l'identité, et on l'explore pendant trois mois. À la fin de chaque cycle, le groupe est ouvert à de nouvelles personnes. J’ai ainsi un groupe de trois femmes que je suis depuis un an, l’une à Londres, une autre à Hong Kong et la dernière à Washington. Au fil du temps des liens se sont tissés: elles se sont rendu visite les unes aux autres et l’une d’elles est venue me rencontrer en Tasmanie.

Un des avantages de la communication online, c’est qu’elle offre une continuité, un point d’ancrage à des gens qui changent souvent de pays, mais également à ceux qui restent mais voient régulièrement des amis partir. Les expatriés ne craignent pas d’engager cette démarche sachant qu’ils pourront la poursuivre où qu’ils soient.

 

Comment entre-t-on en contact avec vous et quel est le coût de ces programmes? 

Il suffit de s’inscrire gratuitement sur le site. Cela permet d'être informé des nouveaux articles ou des nouveaux groupes qui commencent. Quant au coût, la participation est laissée à la libre appréciation des membres du groupe pour le premier programme; pour le second, elle est de 55$ par mois. À côté de cela, je propose également des consultations individuelles par Skype ou à Hobart. Dans l’idéal, j’aimerais travailler la moitié de la semaine comme thérapeute en cabinet et l’autre moitié continuer à écrire et animer ces groupes de soutien.

Pour en savoir plus, quelques articles:
Trailing Spouse: 12 Reasons You Weep And Laugh At The Same Time (And Why It Matters)

Moving Abroad? 7 Things Your Child Needs To Hear You Say

Expats: Loneliness Can Make You Sick (And What To Do About It)

Ageing Abroad - Retiring Yes But Where?


Pour contacter Anne Gillme: 
anne@expatriateconnection.com
téléphone: 0447581750

Retour au sommaire

! SPECIAL MEMBRES !


Le Salon Franck Provost Melbourne
vous offre un bracelet or & crystal pour chaque service Couleurs Précieuses




Les magazines Bayard/ Milan
vous offrent des réductions sur les abonnements!


Elwood Pilates
vous offre 11 séances pour le prix de 10!



Rendez-vous sur www.melbourneaccueil.com
sponsors/ partenaires 


Vous avez plaisir à lire «Boomerang»?
Pensez à la trajectoire retour et rejoignez la rédaction
en tant que contributeur occasionnel ou régulier.
Prenez contact avec un des membres du bureau
pour manifester votre intérêt et exprimer vos idées.

Nous comptons sur vous !

Au mois prochain!

N'hésitez pas à partager cette newsletter.
Facebook
Facebook
Website
Website
Email
Email

Notre adresse email est:
contact@melbourneaccueil.com




Copyright © 2016 Melbourne Accueil Inc., All rights reserved.






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Melbourne Accueil Inc. · P.O. Box 45 · Glenhuntly, Vic 3163 · Australia

Email Marketing Powered by Mailchimp