Copy
BOOMERANG Newsletter

Nº 9 - DECEMBRE 2015
Voir cet email dans votre navigateur

EDITO

Encore groggy des sombres événements du mois dernier, nous voilà déjà invités à préparer les fêtes! Hein? Les fêtes? Quelles fêtes?

Eh oui, peut-être comme moi, même après quelque temps passé ici, vous persistez à trouver abstraits, voire un peu incongrus, tous ces pères Noël emmitouflés, ces sapins enneigés et ces flocons de neige suspendus sur fond de ciel d’été! Et pourtant si, Noël et sa cohorte de derniers rendez-vous de l’année ne vont pas tarder à emplir vos calendriers: dernier café, dernier pique-nique, dernier brunch….

Mais dernier avant quoi, au fait? Avant la deuxième grande scission de l’année au sein de la communauté francophone. Car au moment de Noël, disons-le clairement, il y a deux écoles. Il y a ceux qui ne s’y feront jamais et retournent au pays, dans les frimas et auprès des leurs, pour fêter Noël; et puis, il y a ceux qui restent, soit qu’ils considèrent comme un privilège rare de vivre un Noël à la plage, soit… eh bien… soit qu’ils n’aient pas vraiment le choix. Pour les premiers, pas de problème, ils seront bien entourés; pour les seconds, en revanche, le passage peut être un peu plus délicat à négocier, et c’est le moment ou jamais de se serrer les coudes. Alors pourquoi ne pas profiter de la trêve des confiseurs pour proposer vos propres rendez-vous?

Besoin d’un sas de décompression avant d’accueillir l’esprit de Noël? Allez donc hurler un bon coup au concert d’ACDC pour vibrer d’ondes positives jusqu’au nouvel an!

Que vous les passiez au soleil ou dans la neige, toute l'équipe de Melbourne Accueil vous souhaite d'ores et déjà d'excellentes fêtes de fin d'année !

SOMMAIRE

LES ACTIVITÉS MELBOURNE ACCUEIL

Brunch
Mercredi 2 décembre - 12h
@ The Village
 
Grand Café de Noël
Vendredi 4 décembre - 10h
@ Caufield South
 
Pique-nique - barbecue de Noël
Dimanche 6 décembre - 11h30
Catani Gardens - St Kilda West
 
Café poussette
Mercredi 9 décembre - 10h
@ Home
 
Conversation anglaise
avec Kendra (session 16)
Vendredi 11 décembre à 10h
 
Café poussette
Mardi 22 décembre - 10h
@ The beach - St Kilda West
 
Retour au sommaire

L'AGENDA DE DÉCEMBRE

Jusqu'à fin décembre : Melbourne Christmas Festival

Illuminations, marchés, gastronomie, chants de Noël et interprétation du Messie de Handel. Les célèbres vitrines de Myer sur Collins Street, décorées pour la saison. Sur City Square (rebaptisée Christmas Square pour l’occasion), immenses décos et aussi la boîte aux lettres du père Noël, qui acceptera les courriers des retardataires jusqu’au 19 décembre. Le 20 décembre, chants de Noël anglais et italiens en plein air à Carlton, Piazza Italia.

Du 4 au 6 décembre : Big Design Market

5 et 6 décembre : Marché de Noël de l'Alliance française

Produits du terroir, beaux objets et animations, sans oublier la promotion de l’apprentissage de la langue française, mission essentielle de l’Alliance.

Hasard du calendrier, c’est aussi le week-end de la Saint-Nicolas, patron des écoliers (entre autres). En France, la Saint-Nicolas est surtout fêtée dans le nord et l’est de la France, en particulier en Lorraine où il n’est pas rare que cette fête ait plus d’importance que Noël. Nombreux cadeaux pour les enfants sages, coups de martinet du père Fouettard pour les autres. Et pain d’épices, fruits, brioches et vin chaud pour réconforter tout le monde à l’approche de l’hiver boréal.

6 et 8 décembre : AC/DC à l'Etihad

Ils ont leur propre pinard et leur propre lane dans la city… Plus de 40 ans de carrière pour le célèbre groupe de hard rock créé par les frères Young! Nous avons donc été nombreux à écouter AC/DC dans notre jeunesse. Deux concerts exceptionnels à Melbourne dans le cadre de leur tournée du moment, « Rock or Bust ».
Pour les fans, les nostalgiques ou les curieux, désireux de se laisser aller sur « Back in Black », « Thunderstruck » ou « Hells Bells », au son des riffs d’Angus Young dans son éternelle tenue d’écolier.

A partir du 11 décembre : Exposition Andy Warhol | Ai Weiwei à la NGV

12 décembre : visite guidée en français d'Abbotsford Convent

25 décembre : Noël

En France, le moment du principal repas de Noël varie selon les régions et les particularismes culturels. Pour les Australiens, hors de question de fêter quoi que ce soit le 24 au soir, dîner souvent tristounet car le déjeuner du 25 est généralement copieux: viandes rôties, desserts hypercaloriques, et quelques incontournables, comme le célèbre Christmas pudding et son brandy butter, le Christmas cake et les mince pies (à l’origine à base de viande, souvent avariée au Moyen-Âge; d’où les épices assez fortes qui entrent encore dans la composition de la variante sucrée contemporaine).
Retour au sommaire

LA QUESTION PRATIQUE

Trouver des cadeaux locaux, c'est possible !
À l’approche de Noël et de la période, parfois joyeuse, parfois redoutée, de l’achat des cadeaux, nous vous proposons ici quelques idées de présents avec un « Australian flair ».
Du vin :
Vous pouvez ramener en France 2 litres par personne dans vos valises.
Les vins rouges australiens sont réputés pour leur rondeur et leur force. Les Français les appelleraient des vins de soleil. Le shiraz en est le porte-drapeau. Il est tout en fruit et en puissance, avec de forts arômes de fruits rouges, de mélasse, voire de poivre et de réglisse.  En France, on le trouve rarement pur (syrah). Pour les moins téméraires, un Shiraz-Viogner amènera des touches un peu plus tempérées. Pour nos amis bordelais, le Cab-Sauv de la Barossa leur rappellera les bords de la Gironde. Si les forts accents de fruit vous importunent, allez vers un pinot noir (à chercher sur la Mornington ou, encore meilleur, à trouver chez nos voisins néo-zélandais, les pinots noirs du Central Otago). Pas grand-chose à envier à nos vignobles de Bourgogne! Petite curiosité pour les connaisseurs, la Barossa offre un original Durif que l’on peine à trouver en France. Du côté des blancs, vous trouverez plutôt des vins légers. Les chardonnays sont rois même si rarement mûris en cuve de chêne. Nous vous conseillons les sauvignons blancs, faciles  à boire avec leur touche d’agrumes. Notre coup de cœur : les Chenins Blancs de la Barossa (exemple : élevage bio de la Maison Kalleske).

Les UGG :
Ah oui ! mais sont-ce des vraies ou sont-ce des « fakes » ? Pour la petite histoire,  un surfeur australien – Brian Smith – a commencé à importer et vendre ce type de chaussures à New York en 1979. Il a revendu la marque à Deckers qui, en 1999, décide de la déposer aux États-Unis. Vu le succès qu’il rencontre, notamment grâce à des personnalités connues qui les portent, d’autres entreprises australiennes et américaines veulent profiter de la renommée de la marque et commencent à vendre ce même type de chaussures (merci internet !). Deckers poursuit ces entreprises en justice. Face au risque de ne plus pouvoir vendre les chaussures typiques de leur pays, quelques entreprises australiennes arguent que le mot « ugg » est un terme générique désignant une botte en peau de mouton à semelle plate. Les tribunaux australiens leur donnent raison et les termes ugg, ugh et ug boots tombent alors dans le domaine public : aucune entreprise ne peut plus déposer ces marques en Australie. La marque « UGG » connue aux États-Unis, en Chine, au Japon et en Europe est donc une marque… américaine ! Quant aux ugg que vous achèterez sur le sol australien, elles ont donc de grandes chances d’être de « vraies fausses ugg » - et vous ramènerez, en plus, une histoire à raconter !

Du thé !                                           

Oui, du thé !! La marque T2 est née, il y a 19 ans, à Melbourne. Vendue en Australie, Nouvelle-Zélande, Grande-Bretagne et aux États-Unis, elle devrait faire son apparition en Europe en 2016 (en commençant par Berlin). Pour un accent australien encore plus prononcé, choisissez le thé « Melbourne » ou « Sydney » ou encore un coffret « Australian Made » ($35) avec 5 thés aux noms évoquant l’Australie (Bondi, Daintree, Just Lemon Myrtle, Aussie Wattle Breakfast et Aussie Breakfast). N’hésitez pas à déguster une petite tasse dans l’une de leurs magnifiques boutiques – et, surtout, pensez à faire emballer votre paquet : leur papier cadeau est aussi bariolé et coloré qu’un tatouage australien !

Un jeu de l’oie :
Une maman française installée en Australie a créé un jeu de l’oie sur une carte de l’Australie, imprimée sur du tissu : ça ne pèse pas lourd, ça ne casse pas et ça fait voyager petits et grands ! Vous trouverez toutes les informations utiles ici.

Des sculptures en bronze :
Wombats, kangourous, koalas, ornithorynques…vous trouverez de belles sculptures (5 cm à 30 cm) de ces animaux australiens en bronze. Elles sont fabriquées par Pete Smit (Cobble Cast Australia), basé dans le Queensland, et en vente notamment dans les boutiques Australian by Design dans le passage The Block au centre ville de Melbourne, Kirra Australian Gallery et à Healesville Sanctuary.

Les cadeaux traditionnels :
Koalas, kangourous, en porte-clés ou en silhouettes noires sur fond jaune, peintures aborigènes, didgeridoo : vous trouverez tout cela notamment au Queen Victoria Market, au South Melbourne Market, ainsi que dans les boutiques souvenirs du centre ville.

En dernière minute :
Vous êtes à l’aéroport (moment où vous avez le temps de lire cette newsletter!) et vous vous rendez compte qu’il vous manque un cadeau pour votre tante ou votre petit neveu ? Pas de panique : les boutiques de l’aéroport vendent des tas d’objets décoratifs mais aussi des livres – comme les livres pour tout-petits en carton avec des oreilles de kangourou à caresser et une peau de crocodile à tripoter.

 
Bon shopping !
Retour au sommaire

L'INVITÉ DU MOIS

Michel Richard, directeur de l'Alliance française

Arrivé à Melbourne en septembre 2015 en provenance de Londres, Michel Richard nous parle du rôle dynamique de l’Alliance française, en particulier au sein de la communauté francophone de Melbourne. Pour lui, l’affirmation de son identité et l’ouverture à l’autre vont de pair.
Comment avez-vous vécu votre arrivée à Melbourne et quelles sont les choses qui vous ont particulièrement marqué ?
Ayant grandi en Nouvelle-Calédonie et beaucoup voyagé dans cette région du Pacifique, j'ai vu mon arrivée à Melbourne un peu comme un retour aux sources. À l’époque, comme nombre de jeunes de mon âge, j’étais influencé et fasciné par l’Australie, le grand pays voisin, synonyme de dynamisme, d’opportunités et de découvertes. Je retrouve à Melbourne la douceur de vivre de la Nouvelle-Calédonie. Je renoue aussi avec la société australienne que j’ai connue dans ma jeunesse, en reconnaissant toutefois qu’elle est devenue beaucoup plus composite. Cela étant, le dépaysement est pour moi bien moindre que lors de mon arrivée à Londres en 2012 !

Quelle est la place de l’Alliance française dans une ville comme Melbourne ?
L’Alliance a pour mission principale l’enseignement de la langue française. Elle a aussi un rôle de promotion des valeurs françaises, notamment au travers d’une approche contemporaine, vivante et ouverte de la culture et des disciplines artistiques. L’Alliance française s’adresse à un public local, dont la communauté française est partie intégrante.

Parlez-nous du Marché de Noël de ce week-end.
Ce sera avant tout la célébration de l’art de vivre, de la joie de vivre à la française, et nous comptons sur la présence importante de la communauté française de Melbourne ! Notre bâtiment, ses jardins et son parking accueilleront une quarantaine de stands qui feront la part belle à la convivialité (vins et gastronomie, entre autres), à la culture (théâtre), également à la solidarité (stand Téléthon), particulièrement importante en cette saison. Ce sera un événement familial et ouvert à tous, quel que soit l’âge.

Quel message souhaitez-vous adresser à la communauté francophone et francophile de Melbourne ?
Les différences culturelles peuvent être source d’incompréhension réciproque, incompréhension qu’il faut savoir dépasser tout en restant fidèle à ses singularités. J’ai la conviction que s’intéresser à l’autre, lui tendre la main, n’empêche pas de cultiver sa différence ; c’est bien là l’essence de la richesse culturelle et multiculturelle.
L'invité du mois partage avec vous...
Le mini-dico néo-calédonien-français

Yossi !, Yossipan ! : eh ben, dis donc !
Lôngin ! : l’engin !, une des nombreuses interjections utilisées dans le langage courant
Avoir la boulette : être plein d’énergie
Pilou : grande fête mélanésienne
Tata ou Lanieh : au revoir, à bientôt

Retour au sommaire

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le pavillon des Briars, Nepean Highway, Mount Martha
(Péninsule de Mornington)
Quand  Napoléon Ier arriva à Sainte-Hélène, il résida, les premières semaines, d'octobre à décembre 1815, dans le pavillon des Briars, en attendant que son lieu de détention définitif, Longwood, soit prêt à l'accueillir avec ses compagnons d'exil.  Ce pavillon était alors la propriété de William Balcombe, agent de la compagnie des Indes, qui devint par la suite le 1er trésorier de Nouvelle-Galles du Sud. Il acheta alors un terrain dans la péninsule de Mornington où il fit construire une maison, réplique exacte de celle où il avait grandi à Ste Hélène.  De nombreux épisodes sont relatés sur le séjour de Napoléon auprès de cette famille, notamment dans les mémoires de la fille cadette, Betsy Balcombe qui parlait français et se lia d'amitié avec l'empereur, restant  en contact toute sa vie avec la famille Bonaparte. Dame Mabel Brookes, arrière-petite-fille de William Balcombe et épouse de Norman Brookes (1er Australien à remporter Wimbledon) y créa dans les années 80 un musée contenant des objets et meubles ayant appartenu à l'empereur -  dont certains furent volés l'an dernier, lors d'un cambriolage. Elle racheta également le pavillon des Briars à Ste Hélène et en fit don à la France en 1959.

Au restaurant : « Garçon, vous avez des cuisses de grenouille ? » « Euh non, c’est juste que mon pantalon est un peu serré ! »
Retour au sommaire


Vous avez plaisir à lire «Boomerang»?
Pensez à la trajectoire retour et rejoignez la rédaction
en tant que contributeur occasionnel ou régulier.
Prenez contact avec un des membres du bureau
pour manifester votre intérêt et exprimer vos idées.

Nous comptons sur vous !

Au mois prochain!

N'hésitez pas à partager cette newsletter.

Contactez-nous pour y faire de la pub!
Facebook
Facebook
Website
Website
Email
Email

Notre adresse email est:
contact@melbourneaccueil.com




Copyright © 2015 Melbourne Accueil Inc., All rights reserved.