Copy
BOOMERANG Newsletter

Nº 18 - SEPTEMBRE 2016
Voir cet email dans votre navigateur

EDITO

Chers membres, partenaires et amis de Melbourne Accueil,

Avec l’arrivée du printemps débute une nouvelle année au sein de la communauté francophone de Melbourne. L’occasion aussi de brièvement revenir sur les douze derniers mois et leurs moments forts.

L’actualité internationale d’abord, qui nous a touchés individuellement et collectivement ; les rencontres avec notre député et deux de nos sénateurs n’en auront été que plus importantes, soulignant les liens très forts qui unissent notre communauté à Melbourne au pays dont nous partageons la langue, les valeurs et, pour beaucoup d’entre nous, la citoyenneté.

Le centenaire de l’engagement des troupes australiennes et néo-zélandaises sur le front occidental de la Première Guerre mondiale aura aussi été un moment particulièrement intense, nous rappelant à quel point l’Australie a joué un rôle important à des moments-clés de l’histoire de la France. Ce fut pour moi un honneur de prendre part, activement et au nom de la France, à une cérémonie de l’aube lors de l’ANZAC Day 2016, un moment où les liens fraternels entre l’Australie et la France m’ont paru particulièrement évidents.

Cette année aura aussi été une nouvelle année pleine de vie au sein de la communauté française de Melbourne, et je ne remercierai jamais assez les bénévoles qui, par leur travail passionné, vous permettent de profiter de notre belle métropole au travers des activités et des autres initiatives de Melbourne Accueil. Merci à toutes et à tous !

Je souhaite par ailleurs rendre hommage à notre Consule générale honoraire, Madame Myriam Boisbouvier-Wylie, dont le soutien inconditionnel est source de dynamisme, de confiance et de fierté pour la communauté. Au nom de l’association, nos chaleureux remerciements.

Cette année ayant aussi été marquée par des départs imprévus au sein de notre bureau, je suis particulièrement reconnaissant aux personnes qui, conscientes de l’importance de maintenir une qualité de service au sein de Melbourne Accueil, ont accepté de donner davantage de temps et d’énergie à l’association. Remerciements particuliers à vous, notamment à Frédérique Bourdé et à Ann-Elizabeth Brodbeck.

Enfin, je souhaite vous présenter l’équipe actuelle de la rédaction de « Boomerang ». Si j’ai régulièrement rédigé une grande partie de son contenu depuis presqu’un an, le fait que vous puissiez lire la newsletter tous les mois est aussi le fruit du travail de Gilles Lapalus (rubrique « Alchimie du plaisir »), Géraldine Lautour-Akremi (presque tous les éditos,  ainsi que la relecture et les corrections), Frédérique Bourdé (responsable « Activités », mise en page et coup de main pour un tas de choses) et Clara Allemand (mise en page, édition et envois). Un grand merci à vous, ainsi qu’aux autres personnes qui ont aussi contribué ponctuellement à la newsletter !

J’en profite aussi pour vous informer de mon intention de ne pas me représenter au sein du bureau de Melbourne Accueil, compte tenu de nouveaux engagements professionnels particulièrement prenants. J’ai eu beaucoup de plaisir à travailler avec chacun(e) d’entre vous et je resterai présent au sein de la communauté. Merci à vous tous.

L’Assemblée générale de cette semaine sera l’occasion d’évoquer le bilan annuel de l’association, ainsi que de montrer votre soutien au futur bureau lors du vote, le tout dans une ambiance conviviale. Venez nombreuses et nombreux !

Bien à vous,

Stéphane Redey, président par intérim de Melbourne Accueil

SOMMAIRE

LES ACTIVITÉS MELBOURNE ACCUEIL

Conversation anglaise
avec Jenny

Vendredi 2 septembre - 10h
@ North Point Café - Brighton
 
Expo  DEGAS
Lundi 5 septembre  - 10h
@ NGV -
St Kilda Road
 
 Café sud
Mardi 6 septembre - 10h
@ Chez Caroline - Glen Waverley

 
Conversation anglaise
avec Kendra

Vendredi 9 septembre - 10h
@ Millstone  Café - Malvern
 
Assemblée générale Melbourne Accueil

Vendredi 9 septembre - 18h30

@ City - Swiss Club
 
Brunch
Lundi 12 septembre - 12h
@ Four Chapters Cafe
 - Prahran
 
Visite guidée "The State Library" 
Mardi 13 septembre - 10h45
@ City
 
Café poussette
Mercredi 14 septembre - 10h

@ Chez Laure - Armadale
 
Conversation anglaise
avec Jenny

Vendredi 16 septembre - 10h
@ North Point Café - Brighton
 
Café poussette
Mercredi 28 septembre - 10h

@ Cowderoys Day cafe - 
 
Soirée filles!
Jeudi 29 septembre - 19h

@ The Mt Erica - Prahran
 
Retour au sommaire

L'AGENDA D'AOÛT


Du 17 septembre au 27 septembre: Royal Melbourne Show 2016

L’équivalent du Salon de l’Agriculture de Paris pour ce qui est de la fréquentation, puisque plus d’un demi-million de visiteurs sont attendus chaque année. Organisé par la Royal Agricultural Society of Victoria et véritable institution depuis sa première édition en 1848, le Royal Melbourne permet aux citadins de mieux découvrir le monde de la ferme, ses animaux et ses produits du terroir. Pas sûr que vous y croiserez un responsable politique flattant le croupion d’une vache, en revanche petits et grands pourront se divertir grâce aux manèges, spectacles et autres attractions. Amateurs de lait cru et fumeurs s’abstenir.

Melbourne Showgrounds, Flemington (à côté de l’hippodrome où se tient annuellement la Melbourne Cup). Ouvert tous les jours de 10h à 21h.


Toutes les infos ICI

 


Du 8 septembre au au 1er octobre (date de la Grand Final) : Finals de footy

Les huit meilleures équipes de la saison régulière s’affrontent lors de matches à élimination directe, les quatre meilleures équipes ayant toutefois droit à un repêchage en cas de défaite lors de leur premier match. Et comme chaque année lors du dernier samedi de septembre ou du premier samedi d’octobre, la grand-messe du football australien se tiendra au MCG pour l’attribution du titre de champion. Vainqueur des trois éditions précédentes, Hawthorn est encore en lice pour un quatrième sacre consécutif, un exploit que seul Collingwood a pour l’instant réalisé (entre 1927 et 1930). À noter que le vendredi précédant la Grand Final (le 30 septembre) sera cette année encore un jour férié dans le Victoria.

 

Retour au sommaire

QUE S'EST-IL PASSÉ EN AOUT ?

 

LES RENDEZ-VOUS MELBOURNE ACCUEIL

Café Chez Karine
 
Merci Karine pour ton accueil ! Parfait !
 
Visite guidée
 
Block Arcade !  Encore une belle découverte ! Merci Danielle.

Prochaine Visite : State Library le 13 septembre


Inscription ICI
Soirée Fondue
 
C'est confirmé ! La fondue valaisanne de nos amis suisses du Groupe Roman du Victoria est la meilleure de l'hémisphère sud !
Quel régal !

Tous les participants forts nombreux de Melbourne Acceuil  remercient les organisateurs. Grâce à eux, nous avons passé une très belle soirée ! A l'année prochaine !
 
ALCHIMIE DU PLAISIR
Le vin du mois: Eastern Peake Pinot Noir 2010 OB terroir
 

Le printemps n’est pas loin et on se prepare pour les vins plus légers et correspondant à l’énergie de la nouvelle saison. Mais n’oublions pas que les gelées printanières nous offrent encore l’opportunité de goûter des vins avec un peu d’évolution. Le cépage pinot noir produit des vins un peu plus fins que les cabernets ou syrah et avec des niveaux de complexité aromatiques très intéressants.

C’est un cépage qui aime les regions tempérées sans trop de chaleur pour pousser la maturité au point d’équilibre entre les sucres et les tanins.

La région de Ballarat où est implanté Eastern Peake est certainement bien adaptée à la culture du pinot. Le domaine démarré par Norman Latta en 1983, fut d’abord planté avec du pinot, et précisément avec cette parcelle nommée OB. La construction de la cave actuelle date de 1994. Norman a fait son apprentissage aux côtés de Trevor Mast à Mont Langhi Ghiran, et c’est ce dernier qui l’a encouragé à développer cette region alors peu connue pour ses vins.

Depuis presque une dizaine d’années maintenant, Owen, le fils de Norm a repris le flambeau avec une énergie palpable dans les vins. À côté des pinots, on trouve des chardonnay racés et avec de belles acidités, une syrah très raffinée, un rosé aux accents provençaux. Owen a aussi développé sa propre étiquette, LATTA, avec des vins modernes et élaborés avec le minimum d’interventions et d’intrants.

Le pinot OB terroir est le vin phare du domaine, et 2010 est un bon millésime dans le Victoria, relativement chaud avec des vins assez puissants en général.

La couleur pour un pinot de 6 ans est certainement très soutenue avec des reflets grenat encore visibles. Au premier nez on perçoit la richesse du fruit, les notes balsamiques de l’eucalyptus, les fruits mûrs, des notes d’acidité volatiles bien intégrées. Après aération le vin oscille entre les fruits (confiture de fraise) et les notes fraîches mentholées.

En bouche la première impression de fluidité est très vite suivie par une bonne tension acide. Les arômes de fruit dominent avec la fraise en particulier (fraise des bois, confiture encore). Puis on perçoit des notes de rhubarbe qui font penser un peu à la presence de rafle pendant la fermentation, le tout très bien équilibré. Les tanins après 6 ans sont très fins et à peine perceptibles donnant au vin une bonne structure. Le vin est puissant et on sent une bonne maturité des fruits sans lourdeur.

C’est un pinot de l’hémisphère sud sans aucun doute, qui reflète une région au potentiel intéressant pour ce cépage, et vinifié par un vigneron d’une grande sensibilité.

Le millésime actuel en vente est le 2013 au prix de 70$, sans doute à mettre en cave.

www.easternpeake.com.au

Mais aussi le restaurant du mois: “The Good Table” à Castlemaine.

Castlemaine est une commune historique du Victoria, née après la découverte au milieu du XIXème siècle des premières pépites d’or. L’architecture témoigne encore aujourd’hui de cette période faste, mais brève.

Le restaurant The Good Table s’est établi dans un des bâtiments historiques de cette période, lorsque un enfant du pays, Alexander Perry, est revenu après un rapide apprentissage dans les bonnes cuisines de Melbourne. Depuis 2009 , Alexander élabore une cuisine aux accents européens avec les produits locaux. Ayant grandi dans cette région, il connaît bien les endroits où poussent les champignons, les fruits ou les herbes sauvages. De plus, depuis une dizaine d’années, la région assiste à l’émergence de nombreux producteurs de produits authentiques, fromage (Holy Goat), viande (waraldia galloway beef), légumes bios et vins aussi (disclaimer; dont je fais partie).

Le pain est fait maison et tient plus de la foccacia que de la baguette, mais reste tout à fait irrésistible. Pendant la semaine, du lundi au jeudi, le menu “Austerity measures” offre un dîner au rapport qualité-prix imbattable. Il y a quelques semaines, Alexander a organisé un dîner spécial pour célébrer ses 7 années ici et aussi pour annoncer son départ en décembre de cette année. Il faudra donc se dépêcher pour découvrir cette table très originale.

Le dîner intitulé “the Great Table” était une sélection des plats préférés du chef. L’amuse-bouche au parmesan était une véritable explosion de saveurs et de textures, le tout présenté en toute simplicité. L’entrée avec les agnolotti avait un accent italien, cher à Alex Perry en souvenir de sa Nonna. Je dois ici souligner l’exceptionnel Vouvray de Sébastien Brunet qui accompagnait parfaitement le plat. Pour suivre, les notes de la mer avec les fregola, cette petite pâte de Sardaigne accompagnée de coques, puis le mulet rouge bien rehaussé par le vermouth.

L’influence de la cuisine régionale italienne est très importante encore avec cette porchetta accompagnée des meilleurs flageolets, cannellini beans, de mémoire de table. Parfaitement cuite et accompagnée d’ail, fenouil et citron.

Dessert puis fromage, une touche humoristique pour rappeler la tradition anglaise, mais avec un chèvre de Holy Goat à l’aspect d’une friandise. Le marsala de 20 ans représente une bonne synthèse de ce “Grand dinner”, intense et authentique. Merci Chef!

Retour au sommaire

L'INVITÉ DU MOIS

L’invitée du mois : Danielle Storey, patronne de l’EIBC, pépinière de PME innovantes

 Ouvert depuis 2015, à proximité immédiate de la Monash University et de l’Australian Synchrotron, l’Eastern Innovation Business Centre (EIBC) a pour vocation d’accueillir de jeunes entreprises innovantes. Le cadre est très contemporain et soigné, l’équipement high-tech et les entreprises présentes peuvent choisir entre différents environnements de travail allant du classique bureau à un espace très collaboratif. Patronne de l’EIBC depuis avril 2016, Danielle Storey nous explique à quel point cette communauté d’entrepreneurs est à la pointe des changements dans le monde du travail.

 

Melbourne Accueil : Pouvez-vous nous parler de votre parcours professionnel ?

Danielle Storey : Tout a commencé il y a une vingtaine d’années dans une petite entreprise familiale de vente de cartouches d’encre pour imprimantes, entreprise dans laquelle je suis encore impliquée. Le fait que les produits vendus ne permettent qu’une faible marge et que les clients ne reviennent pas nécessairement nous a amenés à réfléchir à la manière dont nous pouvions les fidéliser.
Désormais, certains clients achètent chez nous depuis 15 ans. Pourquoi ? Parce qu’ils se reconnaissent dans les valeurs de notre entreprise, et que nous exprimons ces valeurs de manière répétée et cohérente, avec notamment un très haut niveau de service personnalisé. Et parce que les clients se sentent eux-mêmes valorisés au travers de nos échanges avec eux.

 

Et c’est cette vision des choses que vous voulez désormais transposer à l’EIBC?

La diversité, la tolérance et la compréhension mutuelle sont des valeurs particulièrement importantes. En mettant celles-ci en pratique au travers d’échanges collaboratifs et en gardant à l’esprit la notion de service, je veux aider les personnes actives au sein de l’EIBC à s’impliquer davantage pour créer de la valeur économique et sociale, pour eux et pour la communauté. Pour ce faire, il faut un espace dynamique, agréable et favorisant les échanges, de manière à créer une communauté. Mais ce n’est pas suffisant, il faut aussi un soutien humain, parfois individuel. Être innovant ne consiste pas qu’à avoir de bonnes idées ; ces dernières ne sont que le début d’un processus qui doit permettre de les mettre en pratique. Nous avons besoin de mentors [un des rôles de Danielle, ndlr] qui puissent aider les créatifs à structurer leur approche et à faire progresser leurs projets.

 

On parle effectivement beaucoup d’innovation en ce moment. Quels changements vous semblent prioritaires pour que nous devenions plus innovants ?

Le développement d’infrastructures stimulant l’innovation me paraît essentiel. Il faut pouvoir favoriser les échanges entre tous les acteurs-clés et à tous les niveaux, casser les « silos professionnels ». Par ailleurs, il faut aider les gens à avoir moins peur d’échouer, à mieux vivre leurs échecs, en considérant ceux-ci comme autant d’expériences enrichissantes. On ne crée rien si l’on ne prend aucun risque, l’échec est donc partie intégrante de la route vers le succès. Il faut être capable de plus se concentrer sur les aspects positifs et moins sur les aspects négatifs.

 

À quoi ressemblera selon vous le monde du travail de demain ?

Beaucoup plus d’autonomie individuelle et d’esprit d’entreprise, quoique seulement de manière ponctuelle et au sein d’une équipe («intrapreneur») pour certaines personnes. Beaucoup plus de flexibilité, en permettant par exemple à un chercheur d’avoir une expérience commerciale. On estime que 40% de la population active du monde occidental sera mobile en 2020. Le mentorat sera plus que jamais un outil indispensable.

 

Pour conclure, quels sont vos liens avec la communauté francophone ?

Mon mari parle français ! Nous accueillons aussi régulièrement chez nous des étudiants dans le cadre de programme d’échanges, et nous avons notamment plusieurs fois accueilli des jeunes provenant de régions francophones de l’Asie-Pacifique. Amener dans votre monde habituel des personnes d’autres pays et d’autres cultures vous ouvre l’esprit, tout en vous faisant redécouvrir votre propre monde. Cela contribue à changer de manière positive votre comportement au sein de votre communauté.

 

EIBC, Monash Enterprise Centre, 5a Hartnett Close, Mulgrave

Retour au sommaire

! SPECIAL MEMBRES !


Le Salon Franck Provost Melbourne
vous offre un bracelet or & crystal pour chaque service  Couleurs Précieuses


Les magazines Bayard/ Milan
vous offrent des réductions sur les abonnements!


Elwood Pilates
vous offre pour 10 séances achetées la 11ème séance gratuite


Rendez-vous sur www.melbourneaccueil.com
sponsors/ partenaires 

 


Vous avez plaisir à lire «Boomerang»?
Pensez à la trajectoire retour et rejoignez la rédaction
en tant que contributeur occasionnel ou régulier.
Prenez contact avec un des membres du bureau
pour manifester votre intérêt et exprimer vos idées.

Nous comptons sur vous !

Au mois prochain!

N'hésitez pas à partager cette newsletter.
Facebook
Facebook
Website
Website
Email
Email

Notre adresse email est:
contact@melbourneaccueil.com




Copyright © 2016 Melbourne Accueil Inc., All rights reserved.






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Melbourne Accueil Inc. · P.O. Box 45 · Glenhuntly, Vic 3163 · Australia

Email Marketing Powered by Mailchimp