Copy
Infolettre SSE #10
View this email in your browser

AUX É-U, LES HÔPITAUX RÉCUPÈRENT 40% DES PLASTIQUES QU'ILS GÉNÈRENT 


Une étude menée conjointement par Practice Greenhealth et  le Healthcare Plastics Recycling Council montre que 66 % des hôpitaux des États-Unis atteignent des taux de récupération des plastiques de 44 %. 

Bien que les services alimentaires restent les lieux où la récupération des plastiques est la mieux implantée dans les hôpitaux, un vent de changement souffle aux États-Unis comme ailleurs dans le monde, notamment au Québec. Certains produits en plastique, comme les emballages Tyvek, les sacs de stérilisation, les bouteilles d’eau saline, les champs bleus et les emballages de dispositifs médicaux sont très utilisés et facilement recyclables.

La principale difficulté à laquelle font face les hôpitaux est l’identification des différents plastiques pour être en mesure de séparer ce qui est recyclable de ce qui ne l'est pas. Autres difficultés, le manque d'espace pour entreposer les plastiques avant leur récupération ainsi que l'accès à des récupérateurs intéressés par ces plastiques.

Afin de dresser un portrait aussi précis que possible de la récupération des plastiques en milieu hospitalier, l’enquête présente également des exemples d'établissements réutilisant les plastiques, mais aussi de meilleures pratiques en cours dans les hôpitaux. Différentes solutions de récupération ainsi que les équipements permettant de conditionner et d'entreposer les plastiques avant leur récupération sont aussi évalués.

 
 
Au Québec, SSE mène actuellement un projet pilote avec trois hôpitaux : la Cité de la santé à Laval, l'hôpital Jean-Talon à Montréal et l'hôpital Pierre-Boucher à Longueuil. Le but de ce projet est de travailler main dans la main avec l'industrie de la récupération et du recyclage des plastiques pour être en mesure de développer des systèmes de récupération  des plastiques efficaces et réalistes, tant pour les hôpitaux que pour les récupérateurs et les recycleurs.

Pour en savoir plus :
Lien vers l'étude 
 

LES PESTICIDES, UNE MENACE POUR LA SANTÉ A PRENDRE AU SÉRIEUX 
 

A l’approche du printemps 2015, les apiculteurs un peu partout dans le monde se sont inquiétés en s’apercevant que leurs ruches présentent des taux de mortalité allant de  50 et 100 %. Outre des impacts directs sur la production de miel, ce phénomène menace la pollinisation qui a lieu à la floraison, donc la plupart du temps au printemps. L'impact sur l'agriculture serait catastrophique. 



La cause suspectée? Un effet d’accumulation de pesticides.

Quels sont les liens avec notre santé? Selon une étude menée en région parisienne, outre les impacts directs sur notre consommation de fruits, de légumes et de miel, de nombreux pesticides, parfois interdits depuis plusieurs années, se retrouvent dans nos cheveux. Sur 28 échantillons, 21 présentaient des résidus de perturbateurs endocriniens, dont 19 étaient des pesticides.

On retrouve également des pesticides dans les rivières. Ainsi, une enquête menée en 2012 montre que 89% des eaux de surface métropolitaine françaises sont contaminées par des pesticides que n'enlèvent pas les systèmes de traitement des eaux actuellement en place dans la plupart de nos villes, notamment ici au Québec.
 
Comment expliquer cette présence? Les sources d’exposition sont multiples : l’eau, l’alimentation, l’air, certains produits cosmétiques, des médicaments, les conditionnements alimentaires. Les conséquences pour la santé sont multiples : obésité, diabète, troubles de la fertilité et neurocomportementaux(…).

Ces problèmes de santé coûtent cher…  En Europe, on a estimé que l’exposition aux perturbateurs endocriniens (dont les pesticides) coûte chaque année 175 milliards de dollars. À elle seule, l’exposition aux produits chimiques contenus dans les emballages plastiques coûterait au moins 28 milliards de dollars par an.  

Pour aller plus loin :
La mortalité des abeilles
Rivières polluées aux pesticides
Résidus de pesticides dans les cheveux
Les pesticides, un coût pour le secteur de la santé
Risques pour la santé
 

GESTION DES DÉCHETS BIOMÉDICAUX SÉCURITAIRE ET PLUS RESPECTUEUSE DE L'ENVIRONNEMENT
 

La compagnie Daniels propose depuis peu aux établissements de santé québécois des contenants réutilisables en plastique ABS pour la gestion des déchets biomédicaux et pharmaceutiques. Ces contenants, de très haute qualité, peuvent être réutilisés cinq cents fois alors que la durée de vie d’un contenant "jetable" tels que ceux actuellement utilisés par la plupart des établissements de santé au Québec est en moyenne d’un mois.

Les contenants de Daniels ont été conçus pour être les plus sécuritaires possible. Ils présentent une fenêtre permettant d'apprécier rapidement le niveau de remplissage. Par ailleurs, un joint d’étanchéité empêche toute fuite lorsque le contenant contient des liquides.

L'utilisation de ce système permet de réduire les quantités de contenants qui doivent être entreposés, ce qui se traduit par un gain de place appréciable dont tous les bâtiments de santé sont si friands. Notons enfin que l'utilisation de contenants réutilisables se traduit par une réduction du temps alloué à la gestion des déchets biomédicaux (approvisionnements, gestion des réserves, etc.).

Sur le plan de la santé et sécurité au travail, des études de Daniels montrent une réduction du nombre de piqures dues à l'ouverture involontaire de bacs. 

Sur le plan environnemental, le grand avantage de ce système réside dans le fait qu'in réduit considérablement le nombre de contenants qui sont envoyés à l'enfouissement.


 
Daniels a mené récemment un projet pilote à l'hôpital Sainte-Anne. Des contenants "Bio bins" ont été utilisés pour les déchets non anatomiques. Ces contenants réutilisables remplacent les boites en carton et ont permis de réaliser une économie de 43% pour chaque boite. 

Pour aller plus loin :

Site web de Daniels
Présentation du produit en vidéo

L’ÉCO-CONSTRUCTION A LE VENT EN POUPE DANS LES HÔPITAUX EN AMÉRIQUE DU NORD 
 

En matière d'éco-construction, le nouvel hôpital régional Sutter Santa Rosa est le premier hôpital du Nord de la Californie à avoir atteint la certification LEED Or grâce à plusieurs mesures très intéressantes :

  • Plan de transport permettant d'augmenter le covoiturage et l'utilisation de véhicules de grande capacité tout en réduisant les impacts de la circulation sur les routes d'accès locales.
  • Orientation du bâtiment vers le nord dans le but de réduire les gains de chaleur et de réduire la charge sur les systèmes mécaniques.
  • Façades sud et est composées de revêtements haute performance reflétant la chaleur (20% plus efficace que la moyenne ; par ailleurs cela permettra au bâtiment d'utiliser 20% moins d'énergie qu'un hôpital de taille comparable) 
  • Système d’irrigation ultra performant qui réduit la consommation d’eau de 50%.
  • Sélection de plantes résistantes à la sécheresse, option hautement responsable dans le contexte de sécheresse actuel de la Californie.
  • Installation de robinets à débit réduit permettant de diminuer de 34% la consommation d’eau.
  • Bruits intérieurs réduits grâce à l'utilisation de murs en gypse "Quiet Rock" permettant une meilleure isolation sonore entre les chambres et les bureaux, et de tuiles de plafond absorbant les sons.
  • Lumière naturelle maximisée dans les espaces publics et les corridors, ce qui réduit les besoins énergétiques tout en améliorant la beauté du bâtiment.




Pour aller plus loin
:
Makham Stouffville Hospital
Sutter Santa Rosa Regional Hospital

 

POUR INFORMATION

SSE est une entreprise d'économie sociale dont la mission est d'accompagner les établissements de santé et de services sociaux à réduire leurs impacts tant sur l'environnement que sur la santé en adoptant les principes de santé environnementale et de développement durable.

Depuis sa fondation par des professionnels de la santé en 2006, SSE a accompagné une vingtaine d'établissements de santé et de services sociaux dans des mandats de santé environnementale et de développement durable.

SSE regroupe une vingtaine d'établissements de santé et de services sociaux membres bénéficiant d'outils variés et de l'expertise spécifique de l'équipe de SSE.


Communiquez avec SSE?

SYNERGIE SANTÉ ENVIRONNEMENT - 2014
Copyright © 2014  SSE, Tous droits réservés.