Copy
Infolettre SSE printemps 2019
Voir dans votre navigateur
UN RENDEZ-VOUS À NE PAS MANQUER

Dans le cadre de son assemblée général annuelle, SSE organise un colloque d'une journée le 15 octobre 2019 à l’auditorium du CHU Sainte-Justine. Cette année, SSE a le plaisir de recevoir une délégation suédoise, ainsi que des collègues d'Ontario, de France et des États-unis qui viendront échanger avec nous ce que les établissements de santé et de services sociaux font un peu partout dans le monde en matière de santé environnementale et de développement durable.

Si vous désirez nous signifier votre intérêt pour cet événement, veuillez compléter le formulaire de pré-inscription ci-joint.


RECYCLAGE DES PLASTIQUES HOSPITALIERS

Les champs bleus d’emballage, ces matériaux en polypropylène (plastique #5) servant à emballer du matériel stérilisé finissent à l’enfouissement faute de filière de récupération. Bonne nouvelle : le projet pilote mené par SSE depuis 2014 a porté fruits et va notamment permettre la récupération des champs bleus d'emballage dans une boucle d'économie circulaire. En effet, dans le cadre du dernier colloque de l'Association Hygiène et Salubrité en Santé (AHSS) qui a eu lieu les 29 et 30 mai 2019, Alain Lamarche (CISSS de la Montérégie-Est), Marc Legault (Ced-Lo), Serge Sainclair (SCS) et Nathalie Robitaille (SSE) ont présenté les résultats de tests prometteurs permettant de transformer les champs bleus en granulés recyclables.
Pour rappel, SSE avait initié un projet de réemploi direct de cette matière en confectionnant des sacs, projet qui a fait des petits depuis puisque plusieurs hôpitaux à travers le Québec ont développé leurs sacs. Dans le cadre du colloque de l'AHSS, les organisateurs ont offert un sac en champs bleu à chaque participant!



Autre avancée importante pour le recyclage de plastiques, provenant de laboratoires de recherche cette fois-ci et que nous appellerons donc plastiques « scientifiques ». Le Groupe Gagnon, un récupérateur/conditionneur récupérant des plastiques hospitaliers travaille désormais avec les laboratoires d’Environnement et changement climatique Canada à Montréal pour récupérer tous les plastiques qui y sont générés à l’exception des plastiques #7 (les gants de nitrile et le silicone). Les récupérateurs conventionnels refusent de récupérer ces matières faute de filière de recyclage. Le Groupe Gagnon lui, est en mesure de récupérer 85 % des plastiques « scientifiques » générés par les laboratoires d’Environnement et changement climatique Canada, représentant dès lors une avancée significative dans la gestion et le recyclage de ces matières au Québec. 

DON DE SURPLUS ALIMENTAIRES

Lutter contre le gaspillage alimentaire et aider des établissements à gérer leurs surplus alimentaires, c’est l’un des objectifs de La Tablée des Chefs. En effet, à travers la mise en place d’un programme de récupération alimentaire dans lequel il agit comme un agent de liaison entre des donateurs de surplus alimentaires et des organismes communautaires locaux veillant à la distribution de nourriture aux bénéficiaires dans le besoin, plus de 670 000 portions ont été redistribuées en 2018, au Canada. L’engagement des établissements de santé et de services sociaux du Québec dans ce programme de récupération alimentaire est assez conséquent : on compte désormais dix-huit installations donatrices dont :  



 

Le CHUL de Québec - Université Laval, donateur depuis 2017 qui a permis de redistribuer 15 142 portions alimentaires

Le CHUL de Québec - Hôpital Enfant-Jésus donateur depuis 2019 qui a permis de redistribuer 3603 portions alimentaires
 
Le CISSS de Laval - Hôpital de la Cité-de-la-Santé donateur depuis 2019 qui a permis de redistribuer 2109 portions alimentaires
 
Le Centre D'Hébergement De Contrecœur donateur depuis 2019 qui a permis de redistribuer 441portions alimentaires
 
Le Centre D'Hébergement De Lajemerais donateur depuis 2019 qui a permis de redistribuer 811 portions alimentaires
 
Le Centre D'Hébergement Élisabeth-Lafrance donateur depuis 2019 qui a permis de redistribuer 4118 portions alimentaires
 
L’hôpital Pierre Boucher donateur depuis 2019 qui a permis de redistribuer 4148 portions alimentaires
 
L’Hôtel-Dieu de Sorel donateur depuis 2019 qui a permis de redistribuer 3287 portions alimentaires
 
Le CHUM donateur depuis 2012 qui a permis de redistribuer 48182 portions alimentaires
 
L’Hôpital Marie-Clarac donateur depuis 2019 qui a permis de redistribuer 1540 portions alimentaires
 
Le CIUSSS Mauricie et Centre-du-Québec - Hôpital Sainte-Croix donateur depuis 2018 qui a permis de redistribuer 10762 portions alimentaires

Le CHUS - hôpital de Fleurimont donateur depuis 2018 qui a permis de redistribuer 17347 portions alimentaires

Le CSSS de Memphrémagog donateur depuis 2017 qui a permis de redistribuer 44776 portions alimentaires
 
Le CISSS du Bas-St-Laurent - Hôpital Rivière-Du-Loup donateur depuis 2019 qui a permis de redistribuer 616 portions alimentaires
 
Le CISSS du Bas-St-Laurent - Hôpital Notre-Dame-du-Lac donateur depuis 2019 qui a permis de redistribuer 539 portions alimentaires
Le CISSS du Bas-St-Laurent - Hôpital d'Amqui donateur depuis 2019 qui a permis de redistribuer 713 portions alimentaires

Le CUSM - Site Glen et l’Hôpital Pierre Le Gardeur sont eux des nouveaux partenaires de l’organisme.

LA FIN DES GOBLETS JETABLES

A presque 400 kg de déchets jetés en moyenne par an et par personne, nous avons pris l’habitude d’avoir très souvent recours à des produits jetables, dont les gobelets en plastique des machines à café. Pour lutter contre ce fléau, l’Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel a décidé de faire un geste écoresponsable significatif lors de la journée de la Terre 2019 en supprimant définitivement les gobelets jetables du bâtiment et en offrant une tasse en bambou à l’effigie de l’Institut à chaque employé. Cette initiative permettra d’éliminer plus de 233 000 items à usage unique (soit environ 1400 kg par année), de générer une économie de plus de 8600 $ par année et ce, dès la deuxième année, mais également de conscientiser les employés sur les effets de nos vieilles habitudes sur notre planète.



L’Institut Philippe-Pinel ne compte pas s’arrêter là puisqu’un projet plus ambitieux est maintenant en marche : éliminer de 90% la vaisselle et les ustensiles jetables actuellement par les patients de l’Institut.

RAPPORT IPBES SUR LA BIODIVERSITÉ

La Plate-forme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) a lancé le 6 mai dernier à Paris un message d’alerte à l’attention des gouvernants et de la population : un million d’espèces animales et végétales – soit une sur huit – risquent de disparaître à brève échéance de la surface de la Terre ou du fond des océans. Outre une catastrophe sans précédent pour la biodiversité, c’est également le bien-être de l’humanité qui est en jeu. En effet, en dégradant la santé de nos écosystèmes dont nous sommes dépendants, nous érodons dans le même temps les fondements mêmes de nos économies, nos moyens de subsistance, notre sécurité alimentaire, notre santé et notre qualité de vie.



Le rapport complet (en anglais) peut être lu ici.

ENTREVUE : UNE DEUXIÈME VIE POUR LES RÉSIDUS ALIMENTAIRES


Entrevue avec Julie Deslauriers, directrice générale de Wakan Environnement inc.



 

1- Présentez-nous votre entreprise

Née du désir de ses fondateurs de participer à une démarche de développement durable, Wakan Environnement inc., établie à Montréal, se spécialise dans la gestion sur site des matières organiques putrescibles. Notre équipe a sélectionné des technologies propres innovantes qui valorisent les matières organiques et leur donne une deuxième vie. Notre clientèle cible est le secteur institutionnel et commercial.
Nous offrons des projets clé-en-main. Nous offrons les services de caractérisation des résidus organiques, d’ingénierie pour l’aménagement de sites d’installation d’équipements, d’études de faisabilité, de formation des usagers, de support technique, d’entretien annuel et de réparations d’équipements.
 
2- Qu'est-ce qui vous distingue de la concurrence ? 

Notre offre ne repose pas sur une technologie mais bien sur trois technologies différentes permettant de répondre aux besoins spécifiques de notre clientèle. Chaque site est unique de par sa logistique opérationnelle, la nature des matières organiques à traiter, ainsi que les besoins en gestion de la matière finale obtenue suite à sa décomposition. Nous proposons une gestion des matières organiques par déshydratation thermique, par digestion aérobie et par compostage.
  • Wakan est fabricant d’équipement d’origine (OEM) pour les déshydrateurs thermiques. La série WE se décline en neuf (9) modèles ayant des capacités de traitement entre 30 kg et 1000 kg / jour de matières organiques putrescibles.
 
  • Wakan est distributeur autorisé de la technologie BioNova, un digesteur aérobie ayant des capacités de traitement jusqu’à 5000 kg / jour.
 
  • Et finalement, Wakan est manufacturier de la technologie de compostage sur site CityPod ayant des capacités de traitement entre 30 kg et 400 kg / jour.
     

3- Comment pouvez-vous aider les établissements de santé et de services sociaux ?

Après deux projets pilotes, à l’aide de déshydrateurs thermiques, dans deux établissements de santé en 2015 et 2016 s’étant avérés très concluants, il devient clair que technologie de choix pour le traitement des matières organiques putrescibles en milieu hospitalier est la déshydratation thermique. La simplicité des opérations pour le personnel, le temps de traitement ainsi que les caractéristiques du substrat obtenu par le biais du traitement thermique, soit une poudre stérile et hygiénisée qui répond aux normes du MAPAQ, sont les critères qui répondent aux besoins des établissements de santé.
Dans l’esprit d’une démarche de développement durable, le traitement sur site des matières organiques putrescibles représente une action concrète qui contribue à détourner les matières organiques des sites d’enfouissement et par le fait même à diminuer la production de gaz à effet de serre étant associé à ce type de traitement hors site. Tous les établissements industriels, institutionnels et commerciaux (ICI) sont tenus de sélectionner une méthode de disposition de leurs matières organiques. La Politique québécoise de gestion des matières résiduelles prévoit le bannissement des matières organiques à l’élimination en 2022.
De plus, le traitement sur site des matières organiques putrescibles limite le temps de rétention des matières en attendant une collecte hors site, limite aussi les odeurs associées à la rétention de ces matières à l’extérieur du bâtiment ou limite l’espace occupé par des bacs de matières organiques entreposés dans une chambre froide. Le traitement sur site de la fraction organique permet aussi d’espacer la fréquence des collectes de matières résiduelles et libère de l’espace dans les conteneurs.
En plus de la technologie de déshydratation thermique présentement en opération depuis un (1) an au CISSS de Lanaudière, la technologie de digestion aérobie BioNova est présentement à l’étude pour une utilisation dans les établissements de santé et de services sociaux dans un avenir rapproché.

 



Vous avez envie d'informations hebdomadaires de la part de SSE? Suivez-nous aussi sur LinkedIn et/ou sur Facebook .
 
 

POUR INFORMATION

SSE est une entreprise d'économie sociale dont la mission est d'accompagner les établissements de santé et de services sociaux à réduire leurs impacts tant sur l'environnement que sur la santé en adoptant les principes de santé environnementale et de développement durable.

Depuis sa fondation par des professionnels de la santé en 2006, SSE a accompagné une vingtaine d'établissements de santé et de services sociaux dans des mandats de santé environnementale et de développement durable.

SSE regroupe une trentaine d'établissements de santé et de services sociaux membres bénéficiant d'outils variés et de l'expertise spécifique de l'équipe de SSE.


Communiquez avec SSE?

SYNERGIE SANTÉ ENVIRONNEMENT - 2019
Copyright © 2019  SSE, Tous droits réservés.
 






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
SSE · 1373 Ducharme · Outremont, Qc H2V 1E7 · Canada

Email Marketing Powered by Mailchimp