Copy
Infolettre SSE - Décembre 2016
Visionner dans votre navigateur

RETOUR SUR L'AGA DE SSE


SSE a tenu son assemblée générale annuelle le 9 novembre dernier à l'Espace LaFontaine à Montréal. Les représentants de 8 établissements de santé étaient réunies pour l'occasion. Cet évènement a été l'occasion pour SSE de lancer officiellement plusieurs nouveaux avantages réservés à ses établissements de santé adhérents, notamment l'IDD Santé Durable, un outil d'autodiagnostic développé par nos collègues français du C2DS et adapté par SSE et deux de ses établissements adhérents. Cet outil, accessible gratuitement à tous nos établissements adhérents permet à l'établissement qui l'utilise de dresser un portrait rapide et relativement détaillé de son niveau d'engagement en matière de santé environnementale et de développement durable, mais aussi, de suivre l'évolution de plusieurs indicateurs années après années.

L'AGA a également été l'occasion d'inaugurer une zone réservée à nos adhérents sur le site Communauté de SSE. Cette section offre toute une série d'outils et de documents plus intéressants les uns que les autres pour qui veut s'inspirer et agir concrètement en matière de santé environnementale. Notez que chaque établissement adhérent peut nous demander de créer autant de comptes qu'il y a d'employés dans leur institution. Alors, ne vous en privez pas! 

 

WEBINAIRES SSE

Saviez-vous que SSE vous propose un à deux webinaires par mois portant sur des sujets d'actualité en matière de santé durable? Pour accéder au calendrier des prochaines formations, pour vous y inscrire ou simplement pour revoir celles que vous auriez manqué, rendez-vous sur le site Formation de SSE.

Formations passées :


Formations à venir :
  • Le service de récupération alimentaire de la Tablée des chefs : une solution responsable
  • La responsabilité élargie des producteurs "produits électroniques" ou comment faire récupérer gratuitement ces matières?
 

PREMIER HÔPITAL AU QUÉBEC À RECEVOIR LA CERTIFICATION LEED OR

Le site Glen du Centre universitaire de santé McGill est le premier hôpital au Québec à recevoir la certification LEED Or NC (nouvelle construction). Cette certification, décernée par le Conseil du bâtiment durable du Canada, reconnait que ce bâtiment a été construit en prenant en compte une série de principes de développement durable et d'éco-construction. Petit aperçu :

  • Réduction de la consommation d'énergie de 35 % par rapport à la moyenne des hôpitaux canadiens, soit des économies annuelles estimées à 2 M$ ;
  • Réduction de la pollution lumineuse grâce à des luminaires adaptés et à la préconisation de l'éclairage naturel ;
  • Réduction de la consommation d'eau potable d'au moins 40 % par rapport à celle d'immeubles comparables ;
  • Aménagement d’une piste cyclable reliée au réseau de la Ville de Montréal, ainsi que de 397 places de stationnement pour vélos ;
  • Installation de 79 bornes de recharge pour véhicules électriques ;
  • Atténuation de l'effet d'îlot de chaleur, notamment grâce à l’aménagement d’espaces verts comportant 394 arbres, 7 500 vivaces et 3 750 arbustes ne nécessitant aucun arrosage, et à la présence de matériaux très réfléchissants des toitures blanches.
Par ailleurs, pendant la construction :
  • 94 % des débris de construction et des abattis ont été réutilisés et recyclés ;
  • 27 % des matériaux de construction provenaient de producteurs locaux (situés à moins de 800 km du site) ;
  • Tout le bois utilisé pour la construction du complexe hospitalier devait avoir reçu la certification FSC (Forest Stewardship Council).



Plus d'informations
:

SSE ET LE C2DS LANCENT LE RÉSEAU FRANCOPHONE SANTÉ DURABLE

Édito de François Mourgues, Président du C2DS



En gestation depuis plusieurs mois, le jeune réseau francophone créé à l’initiative du C2DS et de notre partenaire québécois Synergie Santé Environnement (SSE), a tenu sa première visioconférence le 15 novembre dans la dynamique de la COP 22.

Le C2DS déploie des relations à l’international depuis sa création. Les nombreuses initiatives en Europe, en Scandinavie, aux Etats-Unis sont très inspirantes pour nos adhérents et à l’inverse, les bonnes pratiques françaises sont très appréciées à l’étranger. Mais dès lors qu’il s’agit de travailler sur le terrain ensemble, le problème de la langue se pose très vite, d’où l’idée de constituer un réseau d’établissements et de professionnels qui parlent les deux mêmes langues : celle du développement durable et le français.

Ce réseau francophone réunit des représentants de la France, de la Suisse, de la Principauté de Monaco, du Québec et du Maroc. Une douzaine d’établissements sanitaires et médico-sociaux prévoient ainsi d’échanger et de mutualiser leurs bonnes pratiques, mais aussi d’interroger leurs pairs pour trouver des solutions et se former à leur contact.

Souhaitant avancer de façon très pragmatique et thématique, la gestion des déchets d’activités de soins à risques infectieux (DASRI) a été choisie comme le sujet unique de travail 2016/2017.

Ce réseau est appelé à se développer et d’autres pays ont déjà manifesté leur volonté d’y participer. Le bilan de la COP 22 est globalement positif et le travail réalisé est admirable mais la main est plus que jamais aux professionnels de santé.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à contacter Jérôme Ribesse, directeur général de SSE.

FCM RECYCLAGE : PREMIER ADHÉRENT CORPORATIF DE SSE

Entrevue avec Andrew Rubin, président de FCM Recyclage

Présentez-nous FCM Recyclage

FCM Recyclage Inc. est l'un des principaux recycleurs de produits électroniques en fin de vie utile en Amérique du Nord des électroniques, opérant 6 installations dans 4 provinces canadiennes et desservant tout le Canada et le Nord-Est des États-Unis. FCM emploie près de 200 personnes et a son siège social à Lavaltrie.  Avec sa déchiqueteuse principale, FCM traite plus de 50 millions de livres de déchets électroniques annuellement. Nos clients sont de grandes sociétés (Wal-Mart, Schneider Electric, Couche-Tard, Panasonic, TELUS), les Forces Armées canadiennes, la GRC, des ONG à travers le pays qui nous contactent pour recycler leurs appareils superflus et leurs petits électroniques.  FCM est le premier recycleur canadien à avoir toutes ses installations certifiées R2 et est fier d'être certifié ISO 9001, 140001 et OHA 18001.
 
Qu’est-ce que la Responsabilité élargie des producteurs "produits électroniques"?
La responsabilité générale des fabricants de produits électroniques est de s’assurer que les produits qu’ils mettent en marché sont recyclés en fin de vie utile par une entreprise certifiée telle que FCM.  Les fabricants de produits électroniques se sont rassemblés et ont créé un OBNL, Recyclage des produits électroniques Canada.  Cet organisme a lui-même fondé l'Association pour le recyclage des produits électroniques (ARPE), lui-même OBNL, pour collecter les écofrais et ‟gérer” le programme de récupération des produits électroniques. FCM est certifié pour participer à tous les programmes provinciaux gérés par ARPE à l'échelle du Canada, mais aussi au programme albertain géré directement par la province et connu sous le nom d'ARMA. 
 
Qu’est-ce qui vous distingue de la concurrence?
FCM est le seul recycleur de matières électroniques basé au Québec ; FCM offre la reddition de comptes la plus avancée et détaillée ; enfin, FCM est le seul recycleur de produits électroniques à traiter les produits de plastique. Cette activité est réalisée dans notre usine de recyclage à Cornwall et les matières sont revendues en Amérique du Nord, pour contrer l’exportation vers la Chine.
 
Parlez-nous du projet pilote que vous êtes en train de de développer avec SSE
Nous sommes très excités à l'idée de développer un projet pilote en partenariat avec SSE pour permettre la récupération et le recyclage des déchets électroniques provenant du génie biomédical et qui ne sont pas inclus dans la responsabilité élargie des producteurs et pour lesquels il est souvent difficile de trouver une solution qui garantisse leur recyclage en fin de vie. À travers ce nouveau programme, nous espérons permettre à des centaines de tonnes métriques d’équipements d'être recyclés comme il se doit au lieu qu'ils se retrouvent dans des sites d’enfouissement. Cela constituerait une grande victoire pour l’environnement, les hôpitaux et les autres installations médicales.  Ce programme de récupération permettrait en outre de reconstruire certains anciens équipements médicaux et créer ainsi de nouvelles sources de revenus pour les établissements de santé, liées à la récupération des métaux et des circuits imprimés!



Pour en savoir plus :

CANCER DU SEIN : EN FINIR AVEC L'ÉPIDÉMIE

Entre 1990 et 2013, le nombre de cancers du sein a doublé sur la planète. Il n’y a pas de fatalité : le vieillissement n’explique que 38% de cette progression, c’est notre environnement le coupable. La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de faire reculer l’épidémie, à condition de bien en identi er les causes et de mener les politiques publiques adéquates.

Ce livre propose une synthèse claire et accessible de l’état actuel de la recherche scienti que sur le sujet pour combattre les idées reçues : certes, certains cancers ont des causes génétiques, l’espérance de vie a augmenté et le dépistage s’est amélioré. Mais, quand on compare les taux de différents pays, on constate une très forte disparité. Le cancer du sein n’existe quasiment pas au Bhoutan ; il serait donc possible de réduire de 95 % le taux de cancer du sein en Belgique... et en France !

Il est temps de faire connaître les nombreuses données scienti ques disponibles et de se mobili- ser contre un éau qui nous touche tous, de près ou de loin. L’exposition au pesticide DDT a été reconnue cancérigène pour le sein cinquante ans après les premières données expérimentales. N’attendons pas encore cinquante ans pour proscrire le bisphénol A et autres perturbateurs endocriniens. 

L'auteur

André Cicolella est chimiste toxicologue, ancien conseiller scienti que à l’Institut national de l’environ- nement industriel et des risques (INERIS) et enseignant en Santé environnementale à l’École des affaires internationales à SciencesPo Paris. Il préside l’association Réseau environnement santé (RES), à l’origine de l’interdiction du bisphénol A dans les biberons et du perchloroéthylène pour le nettoyage à sec. 



Plus d'informations

POUR INFORMATION



SSE est une entreprise d'économie sociale dont la mission est d'accompagner les établissements de santé et de services sociaux à réduire leurs impacts tant sur l'environnement que sur la santé en adoptant les principes de santé environnementale et de développement durable.

Adhérents "établissements de santé" en date du 2 décembre 2016 :
  1. Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM)
  2. Centre universitaire de santé McGill (CUSM)
  3. CISSS de Lanaudière
  4. CISSS de Laval
  5. CISSS de la Montérégie-Est
  6. CISSS de la Montérégie-Ouest
  7. CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’île-de-Montréal
  8. CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec
  9. CIUSSS du Nord-de-l’île-de-Montréal
  10. CIUSSS de l’Ouest-de-l’île-de-Montréal
  11. Groupe Roy santé
  12. Hôpital Marie-Clarac
  13. Institut Philippe-Pinel de Montréal
  14. Résidence Berthiaume – Du Tremblay
  15. Urgences-santé
  16. Vigi Santé Ltée
 
Communiquez avec SSE?
 
 
 

SYNERGIE SANTÉ ENVIRONNEMENT - 2014
Copyright © 2014  SSE, Tous droits réservés.
 






This email was sent to <<Courriel>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
SSE · 1373 Ducharme · Outremont, Qc H2V 1E7 · Canada

Email Marketing Powered by Mailchimp