Copy

Vendredi 2 juillet 2021

Bonjour à toutes et à tous,


Le projet de loi Climat a été voté ce mardi au Sénat : les critiques fusent, même au sein du gouvernement. Mais le gouvernement ne devrait pas trop fanfaronner. En effet, le Conseil d’État le somme d'apporter des preuves concrètes de son engagement dans la lutte contre le réchauffement climatique. Pour cela, il dispose de neuf mois. Un coup de pression qui fait écho au rapport du Haut Conseil pour le climat pointant aussi les insuffisances de la politique climatique actuelle.

Le Récap' de Natura lève le pied pour l'été. La quotidienne tire sa révérence jusqu'en septembre. Quand à l'hebdomadaire, elle vous sera envoyée le vendredi à midi au lieu de 18h ! Cela nous permettra de revenir en pleine forme à la rentrée pour développer une toute nouvelle version du site (ça va être génial!) Vous souhaitez nous aider dans cette belle aventure? Vous pouvez nous faire un don, ponctuel ou mensuel, sur Okpal.


Bonne lecture, bon week-end et à vendredi prochain à midi !

Chaymaa, Christelle, Jérémy et Matthieu, l'équipe qui se plie en quatre pour vous offrir ce récap
9 MOIS POUR FAIRE SES PREUVES
#Climat - L'État a neuf mois pour prouver son engagement contre le réchauffement climatique
Neuf mois. C’est le temps que laisse le Conseil d’État à la France pour prouver qu’elle fait assez contre le réchauffement climatique. La juridiction a déjà prononcé une sanction financière, une autre pourrait suivre au printemps 2022. La plus haute juridiction administrative française devra recevoir des éléments attestant que les mesures actuelles suffisent pour respecter les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre. À la signature de l’Accord de Paris, la France s’était engagée à la réduire de 40% à l’horizon 2030. Un objectif poussé à 55% par l’Union européenne, auquel la France devra se conformer. Et au plus tard en 2050, elle devra atteindre la neutralité carbone.
Lire l'article
C'EST INSUFFISANT !
#Climat - Les efforts de la France pour lutter contre le changement climatique sont "insuffisants"

Les efforts de la France pour lutter contre le changement climatique sont toujours "insuffisants" pour respecter ses objectifs de 2030, "et ce d’autant plus dans le contexte de la nouvelle loi européenne sur le climat". C’est ce qu’affirme dans son rapport annuel le Haut Conseil pour le Climat. Emmanuel Macron a créé cet organisme indépendant en 2018. La France s’est engagée à réduire ses émissions de dioxyde de carbone de 40% d’ici 2030 par rapport à 1990.

Lire l'article
UN TIERS DE LOI CLIMAT
#LoiClimat - Le Sénat adopte un texte critiqué, même par le gouvernement

Le Sénat a adopté ce mardi en première lecture un projet de loi Climat revu et corrigé, après deux semaines de débats intenses. La majorité sénatoriale de droite se félicite d’un texte à l’ambition "réhaussée". Mais, du côté du ministère de la Transition écologique, on déplore au contraire de "nombreux reculs". "Le Sénat a pas mal enrichi le texte" a affirmé lundi Marta de Cidrac (Les Républicains), une des rapporteurs de la commission de l’Aménagement du territoire. "On était attendus au tournant, on a montré qu’on pouvait être force de proposition" sur l’écologie, a renchéri son collègue de droite Philippe Tabarot. Le rapporteur considère que "le Sénat a montré son envie de protéger l’environnement, tout en ayant conscience des enjeux économiques et des questions de justice sociale".

Lire l'article
EN IMAGES
📣  Vous aimez ce que vous lisez ? Soutenez-nous à prix libre sur Okpal. Merci !
Je participe
L'ÉNERGIE DE NOS ÉPLUCHURES
#ÉnergieVerte - Transformer vos épluchures en énergie : le défi du recyclage des biodéchets en Île-de-France

La filière des biodéchets d’Île-de-France entend accélérer son processus de recyclage pour produire du biométhane. Une manière d’anticiper la loi anti-gaspillage, qui rend obligatoire le tri des biodéchets pour tous dès le 1er janvier 2024. D’ici 2025 en Île-de-France, environ 200 000 tonnes de biodéchets seront traités chaque année par 18 unités de méthanisation. C’est l’annonce faite par Gaz Réseau Distribution France ce mardi 30 juin, lors d’une conférence dans un restaurant parisien. Les biodéchets sont les déchets organiques, donc biodégradables. Il s’agit par exemple de tous les déchets alimentaires de type épluchures de légume, reste de yaourt, papiers, cartons et déchets de jardin. Un habitant en produit en moyenne 83 kg par an.

Lire l'article
DÉCARBONER LE CINÉMA
#EmpreinteCarbone - Le CNC pousse les cinémas et la filière audiovisuelle à réduire leur empreinte carbone 

Le Centre national de la cinématographie et de l’image animée (CNC) a annoncé le 30 juin mettre en place progressivement des normes contraignantes pour les professionnels. Le CNC entend par ce plan d’action réduire l’impact du cinéma et de l’audiovisuel sur l’environnement. Des “mesures basées sur un budget carbone de référence des œuvres” seront mises en place en 2024. Les aides seront quant à elles conditionnées “au respect de certaines obligations” en matière d’environnement.

Lire l'article
L'IMAGE DE LA SEMAINE

Ce mardi, une centaine de militants des Soulèvements De La Terre, en co-organisation avec Extinction Rebellion occupait hier le site du cimentier Lafarge dans le port de Gennevilliers. L’action s’est poursuivie aujourd’hui sur le site stratégique le Lafarge Mirabeau situé au Port de Javel à Paris. Alors que le cimentier est en procès pour ces activités en Syrie, Les Soulèvements De La Terre dénoncent  le désastre écologique de l’industrie de la construction, notamment via les ravages causés par le Grand Paris sur les terres fertiles d’Ile-De-France.

INFO EXPRESS

  • #Canicule - Depuis le début de la semaine, des températures insoutenables sont enregistrées dans l’ouest du Canada et des Etats-Unis. Cette vague de chaleur a fait près de 500 morts au Canada et au moins 16 aux Etats-Unis. Les hospitalisations sont en hausse et les feux de forêts se multiplient. A Lytton, un village canadien où le record de température a été battu (49,6°C en début de semaine), 90% du territoire est brûlé. Ces événements sont dus à un phénomène météorologique appelé "dôme de chaleur". Il consiste en de hautes pressions atmosphériques qui emprisonnent l’air chaud. Cet air chaud descend ensuite vers le sol. Le changement climatique rend ces phénomènes de plus en plus intenses.
  • #Politique - Après la vice-présidente de l'Université de Lille Sandrine Rousseau début juin, le maire de Grenoble Eric Piolle et l'eurodéputé Yannick Jadot viennent d'officialiser leur candidature à la primaire d'Europe Écologie-Les Verts. Cette dernière se déroulera en deux tours, entre le 16 et le 28 septembre. Les autres candidats jusqu'au 12 juillet pour se présenter. Selon une information du journal Le Monde, la députée des Deux-Sèvres Delphine Batho pourrait se manifester juste avant la date butoir.
  • #Lubrizol - La Cour d'appel de Paris a rejeté ce mercredi le recours de Lubrizol qui dénonçait des irrégularités dans l'enquête sur l'incendie de son usine de Rouen en 2019. Elle confirme ainsi la mise en examen de la société, une décision saluée par les parties civiles. L'avocate de plusieurs parties civiles Corinne Lepage interrogée par l'AFP s'est "réjoui" de cette décision. L'ancienne ministre de l'Environnement a dit espérer toujours une mise en examen pour "mise en danger de la vie d'autrui" et pas seulement pour atteinte à l'environnement. Dans un communiqué, la CGT de Seine-Maritime a fait part de sa "satisfaction". Le recours "aura permis à Lubrizol de retarder les investigations", déplore toutefois le syndicat.  Le secrétaire de l'Union des victimes de Lubrizol Christophe Holleville a fait part à l'AFP de son "soulagement""Cela aurait été un scandale national si tout compte fait Lubrizol n'avait pas été mis en examen", a-t-il estimé.
  • #Plastique - Quelles que soient leurs couleurs, dès ce jeudi 1er juillet, les restaurateurs n'auront plus le droit d'utiliser les "boîtes à kebab" en polystyrène. La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili l'a annoncé ce matin, sur Twitter. Ces emballages devront être remplacés par des alternatives telles que le papier ou le carton. L'interdiction entre dans le cadre de la loi anti-gaspillage. À l'occasion d'une rencontre avec le chef parisien Juan Arbelaez, la ministre a rappelé que chaque année en France, 350 millions de contenants de ce type étaient distribuées, soit 11 par seconde.
  • #Charbon - La Chine, l'Inde, l'Indonésie, le Japon et le Vietnam ont au total plus de 600 nouvelles centrales à charbon en projet, selon le centre de réflexion Carbon Tracker. Ces cinq pays comptent pour 80% des nouvelles centrales au charbon prévues dans le monde et menacent les objectifs de limitation du réchauffement climatique, estime l’organisation dans un rapport publié ce mercredi.
Natura Sciences vit des soutiens de ses lecteurs. Vous pouvez souscrire à un abonnement à prix libre, déductible des impôts à 66%, tous les mois, ou en une fois, à partir d'un euro, sur Okpal.
Je m'abonne
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
Website
Pensez à supprimer les Récap' de Natura lorsque vous en finissez la lecture. Vous pouvez retrouver l'ensemble des anciens numéros ici.
Afficher le Récap' de Natura dans votre navigateur
Copyright © 2021 Natura Sciences, Tous droits réservés.


Vous souhaitez modifier la façon dont vous recevez nos mails?
Vous pouvez mettre à jour vos préférences ou vous désinscrire de cette liste.