Copy

Mardi 15 juin 2021

Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd'hui, des scientifiques observent un lien probable entre l'épisode de gel tardif observé en France début avril et le changement climatique. De son côté, la Chine veut rassurer suite à un incident sur l'EPR de Taishan. Et Cyclamed dresse le bilan du tri des médicaments en France en 2020.

Bonne lecture et à demain,

Matthieu, au nom de la rédac'

UN GEL PARADOXAL
#GelTardif- Un risque de plus en plus probable à cause du réchauffement

La probabilité d'un épisode de gel tardif comme celui qui a ravagé plusieurs vignobles français début avril a été nettement renforcée par le changement climatique et le sera encore plus à l'avenir, ont annoncé mardi des scientifiques du World Weather Attribution. Le changement climatique a “augmenté d’environ 60% la probabilité qu’un tel événement survienne en période de bourgeonnement", explique Robert Vautard, l'un des auteurs de l’étude. Et le phénomène risque de "s’amplifier dans le futur". Un réchauffement de 2°C par rapport à l’ère pré-industrielle verrait “encore 40% d’augmentation de la probabilité de ce type d’événement", souligne le scientifique.

Lire l'article
UN AUTRE EPR
#Nucléaire - Incident à l'EPR de Taishan : "Rien d'anormal" veut rassurer la Chine 

"Rien d’anormal". La Chine s’est voulue rassurante ce mardi lors de sa première réaction officielle à un problème d’étanchéité dans sa centrale nucléaire de Taishan. Pékin assure que les niveaux de radioactivité n’ont rien de préoccupant.  Les deux réacteurs de Taishan, situés à environ 120km à l’ouest de Hong Kong, sont pour l’instant les seuls EPR à être entrés en service dans le monde.  EDF est actionnaire à 30% de la centrale aux côtés du groupe national CGN.

Lire l'article
LE CHIFFRE
#Cyclamed - Le tri des médicaments recule en France en 2020

Cyclamed publie aujourd’hui son bilan 2020. Selon ses chiffres, les particuliers ont rapporté près de 10.000 tonnes de médicaments non utilisés aux pharmacies en 2020. La quantité de médicaments rapportés en officine continue son recul : – 7% en un an. Elle passe ainsi à 149 grammes par habitant en 2020.

Lire l'article
📣  Vous aimez ce que vous lisez ? Soutenez-nous à prix libre sur Okpal. Merci !
Je participe

INFO EXPRESS

  • #LoiClimat - "On donne la direction, on pousse, on oriente, des fois on mord un peu au jarret" : le groupe écologiste du Sénat "joue un peu le rôle de chien de berger" sur le projet de loi climat, a dit aujourd'hui son président Guillaume Gontard. "J'ai l'impression qu'on joue un peu le rôle de chien de berger, c'est-à-dire qu'on donne la direction, on pousse, on oriente, des fois on mord un peu au jarret parce qu'il faut donner un petit coup", a décrit Guillaume Gontard lors d'une conférence de presse au lendemain du coup d'envoi de l'examen du texte en première lecture au Sénat, dominé par la droite. "On arrive quand même à faire avancer", même si "ce n'est jamais suffisant. On est face à un groupe qui a parfois envie de rester à la bergerie", a-t-il poursuivi. Le chef de file des écologistes sur le texte, Ronan Dantec, s'est dit "déjà très fier" de l'adoption lundi d'un amendement transpartisan qui pose le principe du respect par la France de ses engagements internationaux de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre.
  • #Glyphosate - "Glyphosate : le scandale continue!", alerte l’association Générations Futures. En 2017, l’UE réautorisait le glyphosate pour 5 ans, soit jusqu’en 2022. Le groupe de pays en charge de la ré-évaluation du glyphosate en Europe a remis ce jour un rapport favorable à la réhomologation à l’EFSA (Agence de sécurité sanitaire européenne). Le rapport considère que le glyphosate n’est pas cancérogène et qu’il devrait donc être ré-homologué en Europe. "Il est vraiment décevant de voir aujourd’hui le groupe de pays en charge de la ré-évaluation du glyphosate – dont la France - reprendre la même litanie de l’innocuité du glyphosate alors que le poids des preuves scientifiques est accablant pour cette molécule , comme l’on rappelé les scientifiques du CIRC en 2015, déclare François Veillerette, porte-parole de Générations Futures. Générations Futures ainsi que toutes les ONGs du réseau Pesticide Action Network Europe vont maintenant éplucher ce rapport et le critiquer en détail, à la lumière des données scientifiques disponibles montrant les effets cancérogènes et génotoxiques du glyphosate. Il est plus que temps de se débarrasser de cet herbicide dangereux en Europe et en France."
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
Website
Pensez à supprimer les Récap' de Natura lorsque vous en finissez la lecture. Vous pouvez retrouver l'ensemble des anciens numéros ici.
Afficher le Récap' de Natura dans votre navigateur
Copyright © 2021 Natura Sciences, Tous droits réservés.


Vous souhaitez modifier la façon dont vous recevez nos mails?
Vous pouvez mettre à jour vos préférences ou vous désinscrire de cette liste.