Copy
View this email in your browser
Hello <<First Name>>

J’espère que tu passes une bonne semaine, riche en apprentissages. 
Permets-moi de continuer sur ce chemin, en te partageant les miens :
  • Comment je me suis sentie exclue en suivant une formation
  • Un épisode de podcast dont je ne t’avais pas encore parlé
  • On parle UX Writing sur Clubhouse
  • Les dernières lectures et écoutes qui m’ont permis d’évoluer et m’ont inspirée
1. L'écriture inclusive, ou l'art de n'exclure personne

Il y a quelques temps, j’ai rejoint une association* pour : 
  • Améliorer mon impact sociétal et environnemental, en me formant sur des sujets RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises)
  • Participer à la refonte du site web de l’asso, bénévolement, aux côtés d’une équipe design et technique complète
La semaine dernière, j’ai fait ma première formation, qui visait à comprendre ce qu’est le développement durable. 

À la lecture de ces 40 pages, je me suis sentie exclue. À 3 reprises. 

On parle de plus en plus d’écriture inclusive. 
Et lorsqu’on en parle, on pense bien souvent à l’inclusion du genre féminin. 
En second, on pense à l’accessibilité des interfaces web ou mobile pour les personnes atteintes d’un handicap. 
Mais aussi, à la question raciale. Même si je trouve injustifié le terme de race, étant donné que l’humain est une seule et même race.
Ah d’ailleurs, j’ai même lu plusieurs fois le terme “racisme anti-gros” 😑

Mais, par définition, l’écriture inclusive réside dans l’art de n’exclure personne. 
Personne ne doit se sentir exclu.

Peu importe le genre, l’âge, la “race”, le handicap, la religion, la culture... 
Ni toi, ni moi ne devons nous sentir exclus. 

Mais, lorsque j’ai commencé cette formation, je me suis sentie exclue 3 fois.
Pourquoi ?
3 termes ont été employés, que je ne connaissais ou ne comprenais pas : 
  • Mainstream 
  • Super Sayan (j’ai pas la référence, désolée)
  • ODD
Je me suis sentie bête. 
Je me suis dit que je ne comprenais pas des choses simples que les autres membres de l’association comprenaient sûrement. Je me suis sentie exclue de la communauté.
Ce sentiment n’a pas été bien long, mais il a été suffisant pour me démotiver quelques minutes. 
Après plusieurs recherches, j’ai compris ces termes. 

Lorsque tu conçois une interface web ou mobile, lorsque tu écris, tu t’adresses à des humains, comme toi et moi. 
Ton but est que ton interface soit lue et utilisée, facilement et rapidement. 
Et pour être lue et utilisée, elle doit être compréhensible. Il est essentiel de peser chaque mot, de réfléchir à la clarté de chaque contenu. Et, idéalement, de tester la compréhension du texte auprès d’utilisateurs.

Pour chaque contenu que tu écris, interroge-toi : “ce mot, cette phrase est-elle claire, compréhensible ?”.

Si utiliser un mot technique est inévitable, explique-le. 
Par exemple, si c’est un acronyme, commence par l’écrire en entier :
  • Objectifs de Développement Durable (ODD)

Les métaphores ou les références pour expliquer un concept, c’est sympa, mais encore faut-il que tes utilisateurs les comprennent.

Bien sûr, on ne peut pas être parfait. Mais essayons de nous mettre à la place de l'autre et tenons-en compte.

Un petit exercice pour prendre conscience que des mots peuvent exclure : 
Quand tu liras un article, prête attention aux mots. Y-a-t’il des mots que tu ne comprends pas ? Y-a-t’il des phrases qui ne sont pas claires ? Comment te sens-tu vis-à-vis de ces incompréhensions ?


En prenant du recul sur ton ressenti, tu feras plus attention à ce que tu écris. Ça peut devenir un casse-tête, mais le jeu en vaut la chandelle.
D’ailleurs si tu souhaites le faire en lisant cette newsletter, je suis à l’écoute de ton retour d’expérience 
🙂

Ah et le fin mot de l’histoire : cette formation m’a appris beaucoup de choses ! Et je suis persuadée que je vais apprendre énormément de choses au sein de l’association, pour améliorer mon impact. 

*Si tu veux améliorer ton impact sociétal et environnemental, et que tu souhaites travailler avec des entreprises qui ont les mêmes valeurs, tu es le (la) bienvenue chez We Act 4 Earth. L’asso aide les freelances, TPE et PME à améliorer leur RSE, au travers de formations et d’un club business. On croit toujours que nous les petits, on ne peut pas avoir d’impact, mais sais-tu qu’on représente 95% des boîtes françaises ? Alors, imagine, en additionnant toutes nos bonnes volontés, ce que cela pourra donner !
2. Podcast : de la rédaction web l'UX Writing

Je ne t'en avais pas encore parlé par ici... 

"C’est une bonne situation, ça, scribe ?
Vous savez, je ne pense pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation. Mais je dois avouer que la mienne me sied à merveille.
Aujourd’hui, chacun rivalise d’originalité pour communiquer de la meilleure manière possible.
Seulement voilà, Jean-Michel Communication a beau avoir les meilleures idées du monde : les retranscrire et bien les écrire, c’est une autre paire de manches.
Eeeeeeet, c’est là que j’interviens."


Cet extrait est tiré de la description de Louise Ballereau, sur LinkedIn, qui m’a fait tellement rire !

Je dois avouer que Louise m’a carrément tapée dans l’œil. Et qu’elle est sacrément douée pour donner envie de bosser avec elle !

Avec Louise, on a décidé quasi en même temps de s’orienter vers l’UX Writing. Quand je l’ai rencontrée sur LinkedIn, j’ai immédiatement eu envie que l’on fasse un épisode de podcast ensemble.
  • Comment en est-elle arrivée là ?
  • Comment a-t-elle découvert l’UX Writing ?
  • Pourquoi a-t-elle souhaité se spécialiser sur ce métier ?
  • Comment se passent ses premières missions ?
  • Quels obstacles rencontre-t-elle ?
Ce n’est pas un épisode habituel où j’interviewe mon invité. Là, on parle toutes les deux en toute transparence de notre montée en compétences et de nos premières expériences en tant qu’UX Writer.

J’espère que nos échanges te plairont, et t'aideront si tu souhaites devenir UX Writer ou te familiariser avec le métier.


🎧 Bonne écoute !
3. Événement : Comment intégrer l'UX Writing dans une équipe design ?

L’UX Writing, tout le monde en parle (moi la première). 
Mais, as-tu besoin, dans ton équipe d’une telle compétence ? 
Comment l’intégrer dans une entreprise ? Dans une équipe Design ? 
Gladys Diandoki, Sophie Ianiro, Kassandra Delibie, Kat Boyer, Hamsa Alboukhari et Mike Winnington livrent des bonnes pratiques et parlent des erreurs à éviter. 


➡️ Rendez-vous Vendredi 2 Avril, 18h30 (heure française), sur Clubhouse, pour en discuter.
4. Quelques lectures et écoutes qui m’ont appris et inspirée

Le Ticket, le média dédié à la culture et la communauté Produit
L’UX Writer est certes écrivain, mais c'est avant tout un designer. Il ou elle participe donc à la conception d’un produit digital (que cela soit une application, un logiciel, site web… tout service en ligne). Alors, il est nécessaire de connaître le produit. Et il est essentiel de comprendre la “culture” produit, le fonctionnement et les métiers d’une équipe produit. 
Je partais de loin, je ne comprenais pas du tout ces métiers. Mais grâce à la newsletter du Ticket, me voilà familiarisée et quasi bilingue en produit
😊 
➡️ S’inscrire à la newsletter du Ticket

Les guidelines de Doctolib
Tu souhaites rédiger des guidelines pour harmoniser les contenus et éléments de discours de ton site ou de ton interface web ou mobile, de tes supports de communication et commerciaux ? Rien de mieux que de prendre exemple sur des entreprises qui ont publié les leurs !

➡️ Cette fois-ci, c’est au tour de Doctolib d’afficher ses règles d’écriture pour des contenus clairs, concis, utiles et cohérents. 

La Petite Bibliothèque des Designers #5
Il y a quelques temps, c’était à mon tour d’être interviewée autour de l’UX Writing. J’aime beaucoup la série de podcasts "La Petite Bibliothèque des Designers" réalisée par Design Masterclass (et leur podcast principal aussi d’ailleurs, avec lequel j’apprends beaucoup). 
Dans l'épisode 5, j'y parle de 3 ressources qui m’ont permis de monter en compétences et d’évoluer professionnellement et personnellement. 
À mes côtés, Samuel Marc et Kat Boyer, tous deux UX Writers, partagent aussi des ressources inspirantes.

➡️ Écouter l'épisode de podcast

Bonne lecture et écoute ! 😊

Belle journée,
Apolline
T'as pensé quoi de cette newsletter ? 
Ton avis me serait très utile pour améliorer les prochaines !
 
Donne ton avis
Tu penses qu'un de tes collègues ou un de tes amis serait intéressé par cette newsletter ? Transfères-lui ce mail, il peut s'inscrire par ici https://apollinerouze.fr/inscription-emails-prives/ 😉

Pour être sûr de recevoir mes mails, ajoute bonjour@apollinerouze.fr à tes contacts. Cela évitera que certains arrivent dans les indésirables...
 
LinkedIn
Twitter
Website
Copyright © 2021 Apolline Rouzé, Tous droits réservés.