Copy
Lundi 2015-10-26
Problème d'affichage ? Cliquer ici

Bonjour,


Voici ce que je vous propose dans cette Petite Gazette:
Règle d'Or n° 1 de la communication avec les enfants
Une attitude d'égal à égal ou une attitude d'équivalence?
Nous nous construisons et nous nous déconstruisons au travers de la relation et de la communication avec l'autre. D'autant plus que l'enfant est jeune…

 
Changeons le monde de l'intérieur
Petite réflexion sur le paradoxe de cette expression.

Nos prochaines Activités
- En novembre: Les Besoins de l'Enfant et Le Message des Émotions
- et en décembre: Écouter, Comprendre, Accepter.


Alignement vôtre,

Axelle De Brandt

Règle d'Or n° 1
de la communication
avec les enfants

Pour commencer:
Dans l'expression "Règle d'Or", "Règle" signifie plutôt "Précepte", dont une des définitions données par le Larousse est "Recommandation pratique enseignée par l'expérience: "Les préceptes d'un jardiner concernant la taille des rosiers". Le Larousse précise ainsi qu'une Règle d'Or, c'est un "précepte qu'on a tout intérêt à suivre" sans qu'il y ait la moindre velléité d'obligation, bien entendu.

• Quand on parle avec de jeunes enfants, communiquer avec eux de manière équivalente (non pas d’égal à égal, mais avec la même valeur que nous, éducants).

Qu'est-ce que cela veut dire
- pas d'égal à égal?
Il est courant de prôner l'égalité comme un idéal mais est-elle possible et est-ce bien cette valeur qu'il faut viser? Chaque personne est unique de par ses valeurs, ses critères, son système de croyances, son référentiel: notre perception du monde est donc unique. Par ailleurs, en plus d'être unique, nous sommes le plus souvent dans une relation entre personnes ayant des rôles différents (patron-employé / boulangère-cliente / mère de 91 ans-fille de 54 ans). Cette situation est d'autant plus fréquente pour l'enfant: il vit dans un monde construit par et pour les adultes. En tant qu'adulte, l'important est d'être conscient de son rôle d'éducant: favoriser l'émergence et l'épanouissement du potentiel de l'enfant afin qu'il ait en lui toutes les ressources pour devenir une personne libre et autonome, à sa place dans la société de demain.
Ne pas être dans "égal à égal" ne signifie pas pour autant être dans une relation d'autorité, de pouvoir.
La qualité de la relation se définira plus sur le principe d'équivalence que sur une égalité des personnes, assez irréelle.

 - de manière équivalente?
Quel que soit son âge, sa situation physique, mentale, chaque personne n'est pas l'égal de qui que ce soit d'autre, mais a la même valeur de par le fait
- qu'elle a un potentiel qui lui est propre
- qu'elle a des besoins fondamentaux (Sécurité - Repères - Liberté - Amour - Cohérence - Sens - Réalisation) qu'elle satisfait à sa façon, qu'elle en ait consciente ou pas
- qu'elle vit ses propres expériences
- qu'elle interprète tout le temps
- qu'elle a sa propre subjectivité
- qu'elle a son libre-arbitre
- qu'elle a sa propre sensibilité
- qu'elle a ses rêves
- qu'elle aspire à être heureuse, à sa façon…
Ce qui nous différencie et ce qui nous rend unique, c'est la forme que tout cela prend. Au travers de chacune de nos décisions, nous cherchons à satisfaire ces points de la façon la plus harmonieuse possible selon notre système de croyances (ce qui veut dire que ce n'est pas nécessairement harmonieux mais çà, c'est un autre sujet). Notre seule réalité, c'est l'expérience que nous faisons à chaque instant. Nous nous construisons sur chacune de nos expériences que nous allons interpréter pour la rendre sensée, logique, cohérente avec nos capacités et selon notre système de croyances.

Mais en quoi est-ce important dans la relation, dans la communication avec les enfants de tenir compte de cette équivalence?
Il faut se souvenir que l'enfant est une personne mais une "petite" personne en devenir. Selon l'âge, certains potentiels n'ont pas encore émergé comme, par exemple, la conscience de soi avant 1-2 ans, conscience de l'autre avant 2-3 ans, conscience du temps avant 4-5 ans. Mais ce que l'enfant ne peut s'empêcher de faire, c'est de vivre des expériences. Le problème est l'interprétation qui va en découler en n'ayant pas les ressources pour analyser la situation, pour prendre du recul.

Prenons un exemple
Qui n'a pas assisté à une scène du genre: l'enfant n'arrête pas de pleurer, la maman (ou le papa) à bout de patience lui lance: arrête de pleurer sinon je te laisse ici tout seul! Ce qu'elle va faire puisque je ne vois pas pourquoi l'enfant s'arrêterait de pleurer face à cette menace. Même si l'enfant ne comprend pas nécessairement tous les mots, il "sait", il sent que ce n'est pas ok.
Quelles expériences pourrait-il faire?
A - Je ne suis pas bien, je pleure car c'est ma seule façon de pouvoir l'exprimer et Maman part.
L'enfant peut en déduire: Maman ne doit pas beaucoup m'aimer. Mais c'est quand même ma Maman. Pour que Maman me fasse cela, c'est que je ne dois pas avoir beaucoup de valeur à ses yeux. Si elle ne m'aime pas, c'est qu'il y a un problème chez moi…
L'enfant peut en déduire: Je ne suis pas quelqu'un de bien ou je dois être vraiment quelqu'un de mauvais. Il ne se dit pas ces phrases mais il les vit et cela prendra plus tard la forme de croyances disharmonieuses à propos de lui-même, d'Image-de-Soi.
B - Maman part. Elle, elle sait bien qu'elle va revenir. Pour l'enfant, qui n'a pas la conscience du temps, ne plus être devant ses yeux avec, en plus, l'énergie du moment, correspond à "Maman part pour toujours". Il ne peut vivre que de la panique car il "sait" qu'il ne peut pas survivre tout seul. Cela pourrait aller jusqu'à sentir sa vie en danger. Son besoin de sécurité, besoin qui émerge dès le moment de la conception, prendra un sacré coup. En sortira un sentiment d'insécurité, de méfiance vis-à-vis du monde, des gens: "Je suis seul au monde", "il ne faut compter sur personne", "À tout moment, tout peut basculer",… Cette insécurité sera sa toile de fond. Ici aussi, l'enfant ne pourra faire l'expérience de l'équivalence: cette insécurité l'amènera à se sentir séparé: d'un côté, moi et de l'autre côté, le reste du monde. L'équivalence n'existe pas dans cette vision du monde ni à propos de lui, ni à propos des autres. Sans équivalence, on tombe facilement dans le jugement, l'accusation, la peur,…
 
Une excellente façon pour les Éducants de tenir compte de cette équivalence est de se demander dans son interaction avec l'enfant:
"En disant ce que je dis, en faisant ce que je fais, quelles sont les expériences que l'enfant pourrait vivre, en tenant compte de son âge, de ses capacités mais surtout en le considérant comme une personne qui a un besoin vital de se sentir en sécurité, qui a un besoin vital de se sentir libre, qui a un besoin vital de se sentir accepté dans ce qu'il vit, dans ce qu'il est, qui a un besoin vital que ses expériences aient du sens?"
Ou, tout simplement, mettez-vous à sa place, en imaginant être à sa hauteur, avec ses yeux.
Ce nouvel angle changera beaucoup de choses.


Si vous avez envie d'un autre regard sur votre rôle d'éducant (et nous le sommes tous), le Stage Les Besoins de l'Enfant - Et ceux des Éducants est pour vous.

Informations pratiques
Dates: du vendredi 20 au mardi 24 novembre 2015.
Lieu: 1160 Bruxelles (Auderghem).
Horaires: 10h-12h & 13h30-18h • dernier jour (mardi): 10h-12h & 13h30-16h30
Prix: 505 €

Inscriptions: +32 (0)2 660 69 29 •  +32 (0)497 41 28 08 (Axelle De Brandt) • contact@imagine-aa.org.
Changeons le monde de l'intérieur...
Petite réflexion sur cette phrase…
Changer le monde, c'est un expression fréquente actuellement mais qui a, je crois, de tous temps existé et qui est à l'origine de l'évolution de l'humanité. On trouve que la situation du moment (individuelle et/ou collective) n'est pas satisfaisante et on croit qu'il est possible d'améliorer quelque chose, de façon générale, dans les conditions de vie.
"Changeons le monde de l'intérieur" ou "Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde", citation de Gandhi, introduit l'idée que si on devient meilleur, le monde deviendra meilleur. Il est vrai que que "la société" n'est pas extérieure à nous, que nous  sommes la société et que nos décisions, nos actes construisent cette société présente et à venir. En un mot, la société est la résultante des personnes qui la composent.
Le paradoxe de cette phrase "Changeons le monde de l'intérieur" à connotation positive est que ce changement peut se concrétiser sous toutes les formes puisque ce changement prendra la forme des croyances, des valeurs de chacun de nous, de chaque groupe, de chaque système et de ce qu'on met derrière "un monde meilleur". Je me dis qu'un jeune qui s'enrôle en tant que djihadiste dans l'organisation Daech pourrait se reconnaître dans Changeons le monde de l'intérieur afin de construire un monde meilleur… selon ses valeurs et ses croyances (pas uniquement religieuses)…

Et vous, qu'entendez-vous par "changement" et par "monde meilleur"?

Je vous partage notre vision à Pierre et à moi:
  • Imaginez un monde dans lequel de plus en plus de personnes vivent leur Vraie Vie.
  • Imaginez un monde dans lequel de plus en plus de personnes assument que nous sommes sur Terre pour être heureux.
  • Un monde dans lequel elles décident de changer le monde de l'intérieur.
  • Un monde dans lequel elles décident à créer un vivre-ensemble, autrement.
  • Un monde dans lequel elles accompagnent d'autres personnes à changer de l'intérieur.
Autrement dit, un monde dans lequel de plus en plus de personnes s'assument en tant que Géonaute.
Un Géonaute, c’est un Voyageur de la Terre (de l’ancien grec géo-, la Terre et -naute, le navigateur). Nous sommes donc tous des Géonautes par nature. Mais quelqu’un qui s'assume en tant que Géonaute, s’engage à respecter notre planète Terre et à s'entraider à créer un vivre-ensemble épanouissant avec comme objectif premier le Bonheur de Tous et le Bonheur de Chacun, avec, pour nous, comme référentiel de vie, l'Approche de l'Alignement.


Mais ce n'est qu'une vision qui découle de mes croyances…
Est-elle juste, cette vision? Je n'en sais rien.
La seule chose que je sais, c'est que l'expérience que je fais en intégrant cette vision dans ma vie ainsi que le travail sur soi qui en découle, me rendent plus heureuse.
Cela me donne confiance dans la possibilité de construire ensemble un monde meilleur, selon mes critères…
Nos livres…
2012-2200
Petit Manuel
pour Révolutionner le Bonheur

Pierre Catelin avec Axelle De Brandt
Présentation complète
BIENVENUE SUR TERRE…
Petit Manuel
pour Être la Révolution
Pierre Catelin avec Axelle De Brandt
Présentation complète
… pour changer le monde de l'intérieur
Du vendredi 20 au mardi 24 novembre 2015
Les Besoins de l'Enfant - Et Ceux des Éducants

Vous êtes-vous déjà posé la question: C'est quoi, un Enfant?
Présentation complète du Stage Les Besoins de l'Enfant
Le dimanche 29 novembre 2015
Le Message des Émotions - Elles nous portent ou elles nous bloquent

Parce que derrière chacune de nos émotions désagréables il y a une peur (celle que nos besoins fondamentaux (*) ne seront pas satisfaits)
Présentation complète du Stage Le Message des Émotions
(*) Voir les définitions dans le Lexique Encyclopédagogique de l'Alignement.
 
Du vendredi 4 au mardi 8 décembre 2015
Écouter, Comprendre, Accepter - À la Rencontre de l'Autre

Conscience, interprétratation, reformulation, authenticité et le non-jugement, entre autres…
Présentation complète du Stage Écouter, Comprendre, Accepter
Du vendredi 22 au mardi 26 janvier 2016
La Corne d'Abondance - C'est le Bonheur qui Fait l'Argent

Voici 5 jours pour s'ouvrir à l'Abondance… à un prix déraisonnable (pour la dernière fois): 100 €
Présentation complète du Stage La Corne d'Abondance
Du vendredi 26 févier au mardi 1 mars 2016
Intuition et Lâcher-Prise - Prendre des Décisions Justes et Suivre le Flux

Recevoir des réponses via l'intuition pour se réaliser de plus en plus…
Présentation complète du Stage Intuition et Lâcher-Prise
Du vendredi 15 au mardi 19 avril 2016
Le Sens de la Maladie et de la Mort - Les Décodages selon le Corps-Métaphore

La maladie, un épisode dont se débarrasser au plus vite ou un message et son enseignement?
Présentation complète du Stage Le Sens de la Maladie et de la Mort

Informations Pratiques
Avec: Pierre CATELIN
Pré-requis
: Aucun.
Lieu: Bruxelles.
Séjour: Stages non-résidentiels.
Horaires: 10h-12h & 13h30-18h • Stage en 5 jours: le 5ème jour: 10h-12h & 14h-16h30
Prix Atelier de 1 jour: 110 €
Prix Stage de 5 jours: 505 € (sauf pour La Corne d'Abondance de janvier)
Prix La Corne d'Abondance:
- Stage de janvier 2016: 100 € pour l'organisation + Participation libre pour l'animation
- Stages à partir de février 2016: 505 € (prix normal pour un Stage de 5 jours)
Reparticipation: Voir sur la page de l'Activité.
Inscriptions:
- par téléphone fixe: +32 (0)2 660 69 29 (Imagine)
- par téléphone mobile: +32 (0)497 41 28 08 (Axelle De Brandt)
- par e-Mail: contact@imagine-aa.org.

 
Et pour continuer…

…cette aventure personnelle et/ou professionnelle dans le cadre de l'Approche de l'Alignement (Vidéo de 13 minutes):

La FAA 0 - Les 6 Stages de Base pour acquérir les outils d'une nouvelle vision
La FAA 1a - Vivre sa Vraie Vie selon la philosophie de l'Approche de Alignement
La FAA 1b - Être Aligneur
ou comment accompagner le Développement de la Personne jusqu'à la profondeur du Système de Croyances.

Présentation complète des Formations en Alignement.


A méditer...

Les Consultations...
Crois en tes rêves
et ils se réaliseront peut-être.
Crois en toi
et ils se réaliseront sûrement.


Inconnu

 
• Pierre Catelin
+ 32 (0)486 76 09 27
+ 32 (0)2 660 69 29
plus d'infos

• Axelle De Brandt
+ 32 (0)497 41 28 08
+ 32 (0)2 660 69 29
plus d'infos

ACTIVITÉS
Stages
Formations
Agenda chronologique

PRODUCTIONS
Nos Livres
Nos Vidéos
 

LIENS
Le Site de l'Alignement
Le Site du CREAA
(Centre de Recherches)

Imagine asbl
Avenue du Paepedelle 28 bte 1
1160 Bruxelles (Belgique)


Fixe: + 32 (0)2 660 69 29
Gsm: + 32 (0)497 41 28 08
e-Mail: contact@imagine-aa.org

Site: www.imagine-aa.org

(en rénovation - pour bientôt…)
 




© 2015 Imagine asbl. Tous droits réservés.
Vous recevez la Petite Gazette d'Imagine via cet e-mail
soit parce que vous vous êtes abonné(e)
soit parce que vous avez participé à une de nos Activités
soit parce que vous avez montré de l'intérêt
pour nos Productions et/ou nos Activités.
Si vous souhaitez vous désinscrire,…