Copy
Bulletin - Printemps 2015
View this email in your browser
Notre assemblée générale annuelle est dans seulement quelques semaines! L'AGA de cette année aura lieu le samedi 25 avril à Rogersville. Veuillez voir les informations ci-dessous sur l'événement et ne oubliez pas de confirmer votre présence avant le 17 avril.

Vous ne voudrez pas manquer le délicieux repas, le vendredi 24 avril! Consultez les détails ci-dessous.

Comme toujours, vos contributions continues sont essentielles pour soutenir le travail accompli par le Parti vert du Nouveau-Brunswick. S'il vous plaît visitez notre page de dons pour l'option qui vous convient le mieux.

Joyeux Printemps!
En espoir de vous voir le 25 avril à Rogersville


 
Dans ce bulletin:
Articles Évènements à venir:
PLACEZ UN DON ICI POUR SOUTENIR L'ACTION VERT EN COURS!
Facebook
Facebook
Twitter
Twitter
Website
Website
Email
Email

Lettre du chef
- David Coon 

Cinq mois se sont écoulés depuis la dernière élection, alors j’aimerais vous mettre à jour sur ce que j’ai accompli jusqu’ici.

J’ai maintenant siégé à l’Assemblée législative pendant un total de 14 jours comme député des gens de Fredericton Sud et comme chef du troisième parti comme m’appelle le président de l’Assemblée. En effet, le Parti vert est officiellement reconnu comme troisième parti de la législature du Nouveau-Brunswick, ce qui n’existe nulle part ailleurs au Canada, grâce à une proposition présentée par le premier ministre Gallant d’élargir cette reconnaissance. Comme seul député vert, je participe aux rencontres régulières avec les chefs des deux autres partis de l’Assemblée pour discuter quotidiennement de l’ordre du jour.

Certains jours quand je siège à l’Assemblée, c’est comme si les autres députés ne croyaient pas vraiment que je suis là comme député et chef du Parti vert. Plus souvent que vous ne pourriez croire, on parle de moi comme simple membre du Parti vert. Si c’était tout ce qu’il fallait, nous pourrions tous siéger à tour de rôle!

Comme député de Fredericton Sud, je travaille bien entendu pour les gens de ma circonscription. Comme député vert, je suis guidé par notre principe de démocratie participative. Je tiens donc chaque semestre des rencontres communautaires dans chacun des quatre grands voisinages de la circonscription. Pour impliquer les étudiants, j’organise une période de présence chaque semaine dans un des campus durant la pause du midi pour parler avec tous ceux qui le souhaiteraient. Pour les élèves de l’école secondaire de Fredericton, j’ai établi une occasion mensuelle appelée Voix aux élèves dans leur école, avec l’aide du département des sciences sociales. Dans les écoles intermédiaires, j’ai participé aux forums réguliers des élèves. Je m’inspire de ce que les élèves m’ont communiqué pour en faire part à la législature lors des déclarations du matin des députés.

Pour passer des engagements à l’action, j’ai établi une table ronde des jeunes pour identifier les priorités d’action et développer une stratégie à la législature pour poursuivre ces priorités. La priorité sera les actions pour la santé mentale des jeunes. Une deuxième table ronde en est au stade des préliminaires pour les ainés de ma circonscription.

Dans le domaine législatif, j’ai introduit un projet de loi pour étendre le droit de vote aux jeunes de 16 et 17 ans, ce qui a déjà démontré accroitre l’engagement des jeunes dans les enjeux ainsi que dans le processus électoral dans des pays comme l’Autriche. J’ai aussi fait une proposition pour ajouter un règlement pour guider les affaires de la législature dans l’établissement de responsabilités et de rôles clairs, avec un code de conduite pour les députés. Pour l’instant, rien de la sorte n’existe pour les députés au Nouveau-Brunswick.

Pendant que l’on pense aux principes du Parti vert, je suis bien entendu le seul député qui parle de vivre selon nos moyens écologiques. Lors de la période de questions, j’ai poursuivi l’engagement du premier ministre à agir à propos des changements climatiques et j’ai parlé longuement durant les débats de notre responsabilité de réduire notre dépendance envers les carburants fossiles et de réduire notre empreinte carbone. J’ai été le seul député à voter contre la proposition des conservateurs d’appuyer la proposition de l’oléoduc Énergie Est.

Sur la poursuite d’une société plus juste et plus équitable, dans le cadre d’effort continu pour améliorer la situation des travailleurs pauvres, je me suis fait le champion de la nécessité d’agir maintenant pour établir des taux d’intérêt de prêts sur salaire qui peuvent aujourd’hui atteindre des taux aussi élevés que 800 %.

Durant la période électorale, nos candidats ont beaucoup parlé de la nécessité de bâtir une économie verte et de poursuivre des objectifs de développement communautaire. Mon deuxième projet de loi, la loi sur la sécurité alimentaire locale a été conçue pour accroitre le marché de l’alimentation locale et plus biologique afin de construire une forte économie alimentaire locale dans notre province.

J’ai beaucoup parlé durant la période électorale de la nécessité de prendre en main notre avenir. À cette fin j’ai introduit un projet de loi pour remettre aux mains des Néobrunswickois la capacité de gérer l’approvisionnement en bois ainsi que nos forêts des terres de la Couronne qui ont été abandonnées par la dernière administration à J.D. Irving et à Twin Rivers.

Quand l’Assemblée ne siège pas, les comités législatifs travaillent. Je suis membre du Comité des comptes publics et du Comité des corporations de la Couronne qui sont responsables de veiller comme chiens de garde sur la façon que l’argent public est dépensé et les revenus sont générés. Je siège aussi au Comité d’administration de l’Assemblée législative ou CAL qui est responsable de l’administration de la législature de sa sécurité jusqu’aux budgets des hauts fonctionnaires de l’Assemblée comme le Vérificateur général.
  
Rien de ce que je fais ne serait possible sans le personnel et les internes extraordinaires de mon bureau de circonscription, de mon bureau à la législature et au bureau provincial du Parti vert que je remercie tous avec gratitude.
    
Pour suivre mes travaux de tous les jours, n’hésitez pas à visiter : www.davidcoonmla.ca. J’ai hâte de vous voir lors de notre assemblée générale annuelle qui aura lieu cette année à Rogersville le 25 avril. Nous commencerons alors à discuter comment nous pouvons garantir que je ne serai plus le seul des verts après les élections de 2018.

 

Association de circonscription enregistrée de Fredericton Sud (ACE)

Nouvelles circonscriptions, menace d’élection

Sans grande planification, juste avec une mission : David a été élu.

Nous savions que nous avions un excellent candidat, avec de solides antécédents bien connus, mais aussi avec la vigueur pour remplir l’emploi.  L’opposition le savait aussi.  Le candidat du NPD a choisi une autre circonscription.  Des amis libéraux nous ont dit que nous avions « un bon candidat, » mais que nous n’avions pas la bonne machine pour l’élire.  C’est tout ce qu’il nous a fallu, un commentaire comme celui-là!  Nous avons étudié la récente campagne pour la mairie pour y trouver des amis potentiels.  Nous nous sommes interrogés comment impliquer la population universitaire.  Nous avons appris ce qui était important de la victoire d’Elizabeth en Colombie-Britannique : la sollicitation porte-à-porte et les affiches.  L’étape la plus importante a été d’obtenir 5 000$ pour afficher suffisamment de pancartes impressionnantes.

La plupart d’entre nous avaient toujours « perdu leur élection ».


Fini de fêter, maintenant transformer la victoire en action
Certains volontaires ont opté pour les travaux non partisans du bureau de la circonscription :
  • Garder le bureau quand le personnel n’était pas disponible;
  • Offrir de l’expertise aux demandeurs d’aide, et
  • Organiser les rencontres conjointes du député et du conseiller municipal lors des rencontres de quartiers.
D’autres contribuent maintenant au travail politique :
  • Dans le cabinet fantôme lui-même, ou
  • Dans les organisations populaires qui entreprenaient des luttes plus vastes avant la campagne. 
Et d’autres encore participant à l’organisation de l’ACE, pour se pencher sur les questions suivantes :
  1. Comment pouvons-nous renforcer le Parti?
    • En nombre, mais aussi
    • En connaissance
  2. Comment se préparer pour la prochaine élection?
    • En faisant la promotion de notre candidat
    • En recueillant une caisse électorale
    • En se tenant près de nos bénévoles et de nos donateurs (membres et autres partisans)
Nous explorons, mais nous n’avons pris aucune décision finale sur quelles activités l’ACE peut réaliser :
  • Moments de qualité avec David
  • Financement
  • Évènement avec conférencier (ère) et développement des partisans
  • Stratégie pour retenir et accroitre l’adhésion
  • Développement de clubs sur le campus, équipes des bureaux de vote, etc.
  • Dépliants interélections
  • Organiser des présences vertes en appui à des efforts populaires, et lors de discussions publiques traitant de problèmes et de propositions
  • Préparation de propositions lors de l’AGA provinciale
  • Organisation de notre propre AGA
  • Soirées pour les membres et les partisans
Organiser une AGA pour une ACE
L’élément central de l’AGA qui a eu lieu le 21 février a été le rapport de notre député, suivi par une séance de questions et de réponses.  Les personnes présentes ont été stupéfaites par tout ce qu’un seul député peut accomplir.

L’ACE a décidé de former un exécutif.  Il consiste d’un ancien-président, Filip Vanicek; d’un président, Norman Laverty; et d’une vice-présidente, Janice Harvey, avec un secrétaire archiviste, pour l’instant Filip.  Notre chef David Coon a nommé Andy Secord Représentant officiel.

Des commentaires sur l’ébauche de la liste d’activités ci-dessus ont été reçus. Les membres voudraient y trouver des objectifs clairs.


Conclusion
Nous débattons des enjeux avec intensité, mais lorsque tous les renseignements sont devant nous, certains diraient que nous devons « laisser nos égos au vestiaire ».  Toutefois, il serait plus correct de dire que nous devons « incorporer nos égos personnels dans notre mission commune. »

Soumis par Norman Laverty, président

L'expérience de la candidate
- Rebeka Frazer-Chiasson

Plusieurs tendent à penser que ceux qui déménagent à la campagne ne souhaitent rien d’autre que de vivre tranquillement en paix et entourées par la forêt, les animaux et les membres de leur famille. Ce n’est certainement pas ce que je souhaitais lorsque je suis retourné à Rogersville. Bien entendu, comme beaucoup d’entre nous, j’appréciais la calme beauté des couchers de soleil et la tranquillité des champs et des cours d’eau qui ornent notre paysage, mais je n’ai jamais considéré que la campagne fût très différente de la ville lorsque viendrait le temps de se tenir debout, de lutter et de s’organiser. Je n’ai jamais cru que la campagne me permettrait de me soustraire à la politique progressive, aux organisations communautaires et aux luttes contre l’injustice.  

C’est pourquoi lorsque le Parti vert du Nouveau-Brunswick a eu besoin d’un candidat pour compléter son équipe de volontaires énergétiques et dynamiques, j’ai accepté de jouer ce rôle. Je considère que tous les choix que je fais, l’emploi que j’occupe, la nourriture que je mange, à quelle école j’envoie mes enfants, à quel hôpital je fais appel, sont tous des choix politiques. Que nous l’admettions ou pas, que nous soyons impliqués en partisanerie politique ou pas, la façon que nous vivons repose sur la politique. Nos actions et nos opinions influencent les choix faits à l’assemblée législative tout comme les choix pris à cette assemblée ont un impact direct sur nos vies. Bien que je n’avais pas anticipé être capable de choisir me présenter dans une élection provinciale, je peux affirmer dès maintenant que cette expérience s’est révélée un défi, parfois frustrant, mais sans doute important et satisfaisant.

Les personnes qui formaient l’équipe de bénévoles ont été simplement irremplaçables et elles sont  maintenant des personnes que je considère comme des amis. Le travail qu’elles ont accompli, de la préparation de notre stratégie qui ne s’est pas limitée à placer les pancartes, mais aussi à les concevoir, les dessiner et les peindre, en plus d’organiser et d’animer des évènements, faire du porte-à-porte avec des renseignements à communiquer, à m’introduire auprès d’innombrable personnes durant le cours de 5 semaines de la campagne, et toujours être disponible à l’autre bout d’un téléphone.  Ces bénévoles m’ont été absolument indispensables durant toute la campagne électorale. J’ai trouvé que je pouvais compter sur cette équipe avec laquelle je voudrai sans aucun doute travailler au cours des prochaines campagnes.  Je ne peux qu’espérer qu’elles ont les mêmes intentions.

Bien que de nombreux points saillants émaillent les cinq semaines de campagne, celui qui ressort nettement a été la participation à un débat organisé par l’école secondaire Bonar Law à Rexton. Contrairement à la plupart des autres évènements, les quatre autres candidats étaient présents pour faire valoir leur plateforme et répondre aux questions des personnes présentes. Ce fut un évènement dynamique, mais ce dont je me rappelle le mieux a été l’engagement des élèves. Tous ceux qui prétendent que les élèves des écoles secondaires ne s’intéressent pas à la politique n’ont jamais rencontré les élèves de Bonar Law. Ils étaient enthousiastes, curieux et éloquents, peut-être en grande partie à cause des enseignements qu’ils avaient reçus les années précédentes de la part de leur famille et de leurs enseignants.  

C’était motivant à entendre et indicatif du besoin de créer plus d’occasions pour les élèves de participer au domaine politique. Ce serait irraisonnable que nous demandions à des jeunes de 18 ans de voter (et ce avec sagesse) si nous n’avions jamais créé d’occasions pour leur poser des questions et les laisser réfléchir sur notre société et le rôle par les politiciens. J’ai été inspiré par Bonar Law et par les autres jeunes et personnes actives que j’ai rencontrées depuis. Si je peux servir d’exemple qu’il n’est pas nécessaire d’être avocat, médecin ou d’avoir des cheveux gris pour se présenter comme candidat ou même pour être élu comme député, je suis heureuse d’avoir pu jouer ce rôle.

 

Reconnaissance des bénévoles

Nous tenons vous présenter Pierre Assouad qui fait du bénévolat deux matinées par semaine dans notre bureau de Fredericton. Pierre apporte son soutien dans le domaine de la comptabilité et a surtout travaillé de longues heures pour s'assurer que tous les rapports de l'élection ont été fait de manière efficace. Son souci au détail et sa manière gaie est grandement appréciée!

MERCI! à tous les bénévoles qui contribuent au succès du Parti vert du Nouveau-Brunswick en tant de façons différentes!
Joignez-vous a nous pour un souper amicale précédant l’AGA du parti vert du NB
le 24 avril 2015, 18h30
Édifice municipal, Rogersville NB
En présence de David Coon et de plusieurs candidats en membres du conseil provincial, venez savourez un délicieux menu Provençal mettant en vedette des produits du Nouveau-Brunswick. 
 
Pissaladière (tarte à l’oignon rouge) avec salade de roquette

Civet de porc servi en courge buttercup
ou
Mélange de lentilles et légumes en courge

Tarte Provençale aux pommes et avec une boule de glace 

Café et thé

Le tout accompagné de pain artisanal européen aux olives au salami & fines herbes


25$
 
Réservez votre place maintenant par courriel avant le 17 avril au info@partivertnb.ca
 
le 25 avril 2015
L’École Secondaire Assomption
45 École St 
Rogersville, NB
Cette année, le parti vert du NB tiendra son AGA à Rogersville le samedi 25 avril. La réunion « affaires » se tiendra en matinée (débutant a 8h30) alors que l’après-midi aura un format « world café » afin d’encourager une discussion ouverte et inclusive après une courte présentation du panel selon le thème Un autre Nouveau-Brunswick est possible

Nous espérons que cette discussion donnera la chance aux participants de se motiver face a la politique néo-brunswickoise, de prendre position sur les enjeux d’actualités et de commencer à se voir comme agent du changement. La session sera devisé en deux moitié avec la première partie un regard sur l’avenir du NB. Nous poserons une question tel que :  comment être progressif en tant que société dans cette période de "serrage de ceinture »? Après la discussion, la deuxième question serait du genre: quel est le rôle d’un parti politique dans la création et la mise en oeuvre de cette alternative? 
 
Le parti vert du NB a été formé en 2008 et a maintenant deux élections a son compte. Le parti a fait élire son premier député, son chef David Coon, en 2014 dans la circonscription de Fredericton Sud. Le parti vert croit que nous devons concevoir a nouveau notre économie pour qu’elle serve nos collectivités et protège et restaure notre environnement. Le parti vert du NB valorise les collectivités rurales et croit qu’elles doivent avoir l,entière responsabilité de leur aviner soutenue par une robuste économie locale. C’est pourquoi nous avons choisi de tenir l’AGA dans une communauté dynamique en region Acadienne.
 
Lire ces informations attentivement!
Co-voiturage:
Si vous avez une ou des places disponibles dans votre véhicule (surtout en partance de Moncton et Fredericton) ou si vous chercher un lift, svp répondez nous par courriel afin que l'on vous mette en contact avec d’autres participants de ces villes.
 
Repas:
Le vendredi soi est un repas servi par le chef français, Eric Impératori qui mettra en vedettes les produits du Nouveau-Brunswick dans un style unique et délicieux. Vous ne voulez pas manquer donc réservez vos billets bientôt au cout de 25$

Il a plusieurs options pour le diner: apportez votre diner en sac, sortez dans un restaurant du coin ou amenez quelque chose en partager en format « potluck ». Ceux qui sont capable et intéressés d’amener quelque chose pour le potluck sont les bienvenues de le faire, mais ne vous sentez pas obliger!

Hébergement:
De généreuses familles de la région ont acceptées d’accueillir des participants de l’AGA pour la nuit du vendredi. Si vous aimeriez, profitez de cette opportunité veuillez nous écrire le plus vite possible afin que nous puissions vous mettre en contact aves les hôtes. 

Vous pourrez trouvez une hébergement très près du site de l’AGA au motel Chez Freda. Visitez le site web www.chezfreda.com pour plus d’info.

Directions:
Du Nord (Bathurst)
1. Prendre l’autoroute 8S jusqu’après le pont de Miramichi
2. Prendre la sortie 119 vers Rogersville
3. Tournez a droite sur University/126S
4. Au feu de circulation, tournez à gauche sur la rue Nelson/126S.
5. Continuez jusqu’a Rogersville (+/- 40km) et tournez a gauche sur rue de l’école (première gauche après l’église). 
6. L’École Secondaire Assomption est à votre droite

Du Sud (Moncton)
1. Prendre 126N en direction de Rogersville
2. Arrivé a Rogersville (+/- 90km), tournez a droite sur rue de l’école (juste avant l’église)
3. L’École Secondaire Assomption est à votre droite

De l'Ouest (Fredericton)
1. Prendre l’autoroute 10E direction Minto/Chipman (+/-60km)
2. Tournez à gauche sur 116E (+/-60km)
3. Tournez à droite sur 126N (+/-30km)
4. Arrivé à Rogersville, tournez a droite sur rue de l’école (juste avant l’église)
5. L’École Secondaire Assomption est à votre droite

Au plaisir de vous y voir!
Comité d'organisation de l'AGA 2015
Copyright © 2015 Green Party of New Brunswick / Parti vert du Nouveau-Brunswick, All rights reserved.


unsubscribe from this list    update subscription preferences